ISDE J4 : Chauds, les Bleus…



Alors que Josep Garcia gagne le scratch (photo), l’équipe de France augmente encore un peu plus son avance en Trophée mondial malgré les chaleurs des uns et des autres… Les juniors en font de même devant l’Italie et les USA. Les filles s’accrochent à leur 3e place.

Encore du bon Tarroux aujourd’hui au scratch (6e) et une foule enthousiaste sur la superbe spéciale d’Allassac. © JM Pouget

« ça ira mieux demain soir… », laisse tomber Fred Weill le manager des tricolores en fin d’après-midi. Tout le monde termine sa journée mais elle fut riche en rebondissements. Entre les chutes des uns, les bobos des autres, la mécanique qui commence à grincer pour certains, comme dirait un certain belge : « c’est tendu ! Tendu, tendu ! » Malgré tout la France pointe toujours en tête de ces 92e ISDE disputés à Brive. En tête du Trophée mondial et en tête du Trophée Junior. Grapillant toujours plus d’avance : 7 minutes désormais pour les « grands » sur l’Australie et 44 secondes sur l’Italie pour les « djeunes ». L’Australie qui pourrait avoir perdu Daniel Sanders après une grosse chute dans la dernière spéciale du jour. Epaule ou bras touché, on ne savait pas encore à l’heure de boucler. Le pilote est rentré en temps et en heure, mais repartira-t-il vendredi ? Si tel n’était pas le cas, c’est la Finlande qui occuperait la 2e place avec plus de 8 minutes 34 de retard, soit un super avantage pour les Bleus. Mais rien n’est fait pour l’heure.

Début de course pour les Vintage sur un parcours raccourci. 136 « mamies » au départ. © JM Pouget

Un avantage qui ne serait pas de trop. Christophe Nambotin a tâté de la pierre corrézienne dans une montée de la liaison qui menait à Uzerche. Et il s’est infusé le reste de la journée avec une main droite un peu amochée. D’où sa 44e place scratch ce soir. Mais le Normand repart demain et semblait d’une sérénité à toute épreuve à l’heure du repas. Solide le garçon ! De son côté, Jérémy Tarroux se plaignait d’une injection un poil récalcitrante sur sa moto en fin de journée. Malgré tout il signe des chronos solides qui l’amènent à la 6e place du scratch. Un scratch remporté par l’espagnol Josep Garcia (photo de Une) deux petites secondes devant Loïc Larrieu, lui aussi passé par la case gamelle en ce 4e jour (sans bobo heureusement). Quant à Christophe Charlier, s’il se cherche encore sur l’herbe vierge (13e scratch tout de même…), il assure toujours autant son rôle d’équipier solidaire au sein de cette équipe d’enduro, lui qui il y a moins d’un an roulait encore en MXGP.

Les Australiennes restent en tête malgré la fracture d’un doigt de Jess Gardiner (vu le scotch autour du gant ?). Forte ces filles là… © JM Pouget

Chez les Juniors, la fatigue se fait ressentir et avec des Italiens très pressants aux fesses, ils ne doivent rien lâcher. Hugo Blanjoue se plaignait du dos en fin de journée, mais le militaire de l’EEAT garde un moral en acier. Même topo pour Jérémy Miroir qui se resservait deux fois des pâtes en regrettant de ne pas avoir mis plus d’avance sur les italiens. Ce que tempérait son équipier Anthony Geslin : « Soreca ou Verona ont le rythme mondial, faut pas l’oublier… » Pendant ce temps apparaissait Samantha Tichet, sortie de l’hôpital en milieu de journée. Opérée du bras, elle avouait se sentir mieux et manifestait beaucoup de regrets pour cette chute et surtout l’absence de coudières qui auraient pu lui éviter cette plaie et l’infection qui s’en est suivie. Mais avec des si… Ses coéquipières ont elles assuré. Ramenant les motos intactes ainsi que leurs os. Encore un jour en enfer avant le cross final de samedi. Le podium est là, on imagine combien elles souhaitent l’accrocher…

Juliette Berrez, Jérémy Miroir et Anthony Geslin à l’heure de la platée de pâtes. La fatigue commence à se faire sentir chez tout le monde… © JM Pouget

Vendredi même parcours que jeudi : direction Allassac et sa magnifique spéciale (courue deux fois). Ensuite Uzerche et sa spéciale parcourue également deux fois en partie sur le terrain de MX. A suivre, forcément. Avec normalement comme aujourd’hui moins de température et moins de poussière.

La passion n’est pas une histoire d’âge. Forza les Bleus ! © JM Pouget

RESULTATS

Trophée : 1. France ; 2. Australie à 7’00 ; 3. Finlande à 8’34 ; 4. Portugal à 20’50 ; 5. Grande-Bretagne à 25’47…

Junior : 1. France ; 2. Italie à 44 » ; 3. USA à 1’59 » ; 4. Grande-Bretagne à 5’02 »…

Féminines : 1. Australie ; 2. USA à 7’56 » ; 3. France à 18’56 » ; 4. Suède à 27’28 »…

Et ouais, 10 motos, ça consomme un peu. Et encore, on compte pas celle des suiveurs, hein Pirate ? © JM Pouget

L’interview des filles en vidéo par Estelle :

/// LIVE – JOUR 4/// Juliette Berrez Et Audrey Rossat font le point sur leur parcours jusque là.

Publié par Equipes de France ISDE sur jeudi 31 août 2017

Ecrire un commentaire