CF enduro : Gauthier, Bellino et Joly



Encore une journée serrée chez les Elites tricolores avec de belles passes d'armes et des rebondissements à gogo sur les spéciales basques. On résume tout ça…

Les pilotes ont dû composer avec un terrain glissant en début de journée et de profondes ornières. La pluie nocturne a rendu le terrain plus difficile mais le MC des 2 Gaves a su gérer correctement l'affaire. Et malgré une spéciale en ligne neutralisée au premier tour et une banderolée modifiée en conséquence, la course a repris ses droits. 

E1: Bourgeois pénalisé, Gauthier double la mise
La catégorie E1 a été très chahutée aujourd'hui. Dans le premier tour, c'est Romain Boucardey (Yamaha – Ridercamp) qui surprenait tout le monde en prenant la tête de la course, laissant à distance les leaders habituels. Malheureusement, une grosse chute à l'entame du second tour aura eu raison de ses ambitions.  Il y laisse presque une minute et dégringole au classement. Il laisse ainsi la voie libre à un Marc Bourgeois (Yamaha) revanchard après sa contre-performance d'hier. Le pilote Yamaha semble avoir retrouvé son rythme habituel et a dominé assez nettement les 2 derniers tours de course. Cependant, un pointage en retard lui vaut une minute de pénalité qui le relègue à la 5ème place. C'est l'auvergnat Julien Gauthier (Yamaha B2R) qui en profite et s'impose une nouvelle fois aujourd'hui. Une victoire qui aurait pu lui échapper tant il a été mis sous pression par le pilote du TM Racing, Théo Bolley, qui prend la seconde place à 2 secondes seulement de lui. Le sudiste a marqué les esprits, on ne l'attendait pas si rapidement à cette position dans cette catégorie qu'il découvre. Il a fait le choix de faire l'impasse sur sa dernière opportunité de faire une saison en Junior pour s'aligner plus rapidement en Elite et prouve ce soir qu'il a eu raison. Revenu très fort après sa chute, Romain Boucardey passe Nico Deparrois (Atomic Moto) dans l'ultime chrono et monte sur la 3ème marche du podium.

Classement championnat E1 
– 1/ Julien Gauthier – 40 Pts 
– 2/ Romain Boucardey – 30 Pts 
– 3/ Théo Bolley – 28 Pts

E2 : Bellino répond à Larrieu
3ème hier, le pilote de chez Husqvarna Mathias Bellino partait ce matin le couteau entre les dents. Il creusait d'entrée de jeu un écart conséquent de plus de 6 secondes avec ses adversaires. Il ne fera ensuite que faire fructifier ce capital temps pour s'imposer avec 20 secondes d'avance sur son dauphin du jour, Jérémy Tarroux (Sherco). Loïc Larrieu (Yamaha-Outsiders) était moins à son aise aujourd'hui. Il prend la 3ème place mais conserve la tête du provisoire à égalité de points avec Bellino. Tarroux est à seulement 1 point derrière eux, autant dire que les compteurs seront remis à zéro pour la seconde épreuve du championnat, qui promet déjà un suspens haletant.

Classement championnat E2 
– 1/ Mathias Bellino – 35 Pts 
– 2/ Loïc Larrieu – 35 Pts 
– 3/ Jérémy Tarroux – 34 Pt

E3 : Joly remet le couvert
Chez les E3, Jérémy Joly a visiblement retrouvé goût à la victoire. Après une saison délicate, il sort de l'ombre, offre à KTM un beau doublé et prend la tête de la catégorie des grosses cylindrées. Le tableau est idéal pour lui. Mais attention, on sait qu' Antoine Basset (KTM) ne lui fera pas de cadeau. Ce dernier prend  la seconde place aujourd'hui. Il n'a jamais été en mesure de porter d'assauts sur Joly, mais l'ardéchois a montré en tout début de saison qu'il était capable de se surpasser, on peut donc s'attendre à de très belles manches E3 pour les épreuves à venir. D'autant qu'un autre pilote est en mesure de venir se joindre à la bataille. Troisième du jour, Romain Dumontier (Yamaha-Dumontier Racing) progresse à chaque épreuve. Il gagne en confiance et se rapproche de plus en plus des leaders. Pour preuve sa remontée dans le dernier tour à  moins d'une seconde de Basset. Au provisoire, ces 2 pilotes partagent la seconde place. 

Classement championnat E3 
– 1/ Jérémy Joly  – 40 Pts 
– 2/ Antoine Basset – 32 Pts 
– 2/Ex-aequo Romain Dumontier – 32 Pts

Junior : Mirabet, deux fois
Chez les moins de 23 ans, l'espagnol Kirian Mirabet (Sherco Academy) signe un beau doublé et devient le pilote à battre dans cette catégorie. Derrière lui, on a assisté à un jeu de chaises musicales à la faveur, dans un premier temps, de Jérémy Miroir (Husqvarna) qui s'est montré très pressant sur Mirabet, puis des pilotes de l'armée de terre Anthony Geslin et David Abgrall. C'est finalement le pilote basque Anthony Geslin qui tire le mieux son épingle du jeu et prend la seconde place ce soir. David Abgrall, au prix d'un exceptionnel chrono dans la dernière spéciale, passe devant Jérémy Miroir pour seulement une demi seconde. Il est 3ème.

Classement championnat Junior 
– 1/ Kirian Mirabet – 40 Pts 
– 2/ Anthony Geslin – 34 Pts 
– 3/ David Abgrall -30 Pts

Féminine :
Du coté des féminines, la course s'est jouée dans la toute dernière spéciale. Juliette Berrez (Yamaha) était alors en tête avec plus de 10 secondes d'avance. La longue spéciale en ligne a été un véritable juge de paix et c'est Audrey Rossat (KTM) qui s'en est le mieux sortie. Elle gagne la journée avec 12 secondes d'avance sur Berrez. Justine Martel (Moto Club Lozérien) monte une nouvelle fois sur le podium, elle se classe 3ème.

Classement championnat féminines 
– 1/ Audrey Rossat – 37 Pts 
– 1ex-aequo/  Juliette Berrez – 37 Pts 
– 2/ Justine Martel – 30 Pts
JMP et FFM

RESULTATS

 

CF enduro : Gauthier, Bellino et Joly

CF enduro : Gauthier, Bellino et Joly

CF enduro : Gauthier, Bellino et Joly

Ecrire un commentaire