Hauteur des bras de fourche dans les tés




Les suspensions qui équipent nos motos sont des modèles à multiples réglages issus de la compétition. Pour que leur fonctionnement soir optimum, les préréglages de base sont indispensables. Et en second lieu, la hauteur des bras de fourche dans les tes.

<img|1|left>Réglage bas des bras de fourche
La hauteur des bras de fourche dans les tés influe directement sur le comportement de votre partie-cycle. Un réglage bas des bras favorise ainsi la stabilité en faisant moins plonger la moto vers l’avant. Un réglage que l’on peut utiliser sur des terrains aux parties très rapides, ainsi que pour rouler dans le sable. Pour effectuer l’opération, desserrez simplement les vis des tés inférieur et supérieur et faites coulisser le bras. Il n’est pas nécessaire de démonter la roue avant, ni d’intervenir sur les deux bras en même temps. Commencez par l’un, prenez la mesure et reportez-la sur l’autre bras.

<img|2|left>Réglage haut des bras
Le réglage haut des bras dans les tés favorise la maniabilité de la moto en faisant plonger d’avantage vers l’avant. La machine s’inscrira mieux dans les virages, se montrera plus joueuse, mais elle perdra un poil de stabilité. A vous de voir…

<img|3|left>Purge de l’air
Pour garantir un bon fonctionnement de votre fourche, il est indispensable de purger l’air qui se forme à l’intérieur des bras de chaque utilisation. En cross, n’hésitez pas à le faire entre deux manches ou séries d’entraînement. En enduro, profitez d’un arrêt ravitaillement ou d’une pause pour le faire. Avec un tournevis, desserrez la vis de purge qui se trouve sur le capuchon métallique de la fourche. Laissez s’échapper l’air et resserrez. Attention à ne pas confondre avec le réglage de détente ou compression selon les modèles ! Enfin, cette petite vis de purge est courte et fragile, inutile donc de la serrer comme un fou…

REGLAGES EN FONCTION DES TERRAINS
Quelques conseils de base pour adapter vos suspensions selon la typologie du terrain.
Terrain sec, défoncé et rocailleux : vous devez assouplir vos réglages. Pour cela, desserrez de quelques crans les vis de réglage de compression et de détente de la fourche. Pour l’amortisseur, vous pouvez diminuer la précontrainte (100 mm au lieu de 95mm).
Terrain boueux : la moto va s’alourdir en se chargeant de boue. Il faut durcir la précontrainte (90 mm au lieu de 95 mm). Resserrez de quelques crans les vis de compression de fourche et d’amortisseur et libérez les vis de détente à l’avant comme à l’arrière.
Terrain sablonneux : durcissez la compression de la fourche et de l’amortisseur et descendez les bras de la fourche au plus bas dans les tés.

Hauteur des bras de fourche dans les tés

Hauteur des bras de fourche dans les tés

Hauteur des bras de fourche dans les tés

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Merci, je viens de comprendre l’intérêt de la petite vise tout en haut, je pensais que c’était pour vidanger sans en foutre partout ! (C’est la première fois que je démonte et remonte mes fourches, du coup je regardais la hauteur à la base)

    Superbe article 🙂

    Répondre

Ecrire un commentaire