moto verte
Newsletter | météo Flux RSS Twitter moto verte Facebook moto Verte
Au Sommaire ce mois-ci Acheter la version numérique S'abonner au magazine Sommaire du dernier numero

partagez
Autres > Actuas

présidentielle 2012

Paroles de candidats

Paroles de candidats

Les principaux candidats à l'élection présidentielle ont répondu à des questions sur le sport moto et les loisirs verts. © MV

En février dernier, les trois instances françaises majeures de la moto et des loisirs motorisés, la Fédération Française de Motocyclisme (FFM), la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) et le Collectif de Défense des Loisirs Verts (CODEVER) ont interrogé les principaux candidats à l'élection présidentielle pour connaître leur position sur le motocyclisme et les loisirs motorisés en général.

La totalité des candidats interrogés (François Bayrou, François Hollande, Eva Joly, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Sarkozy) ont répondu à l'exception de François Bayrou. Voici les questions relatives au sport moto et aux loisirs verts, ainsi que les réponses des candidats. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les avis sont partagés.

Le sport moto


Question n°1 : Il existe, en France, une demande très forte d'une pratique de la moto visant à exploiter les performances des machines en toute sécurité dans le cadre de structures adaptées (circuits), ce qui est également un élément permettant d’améliorer la sécurité routière.
Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à favoriser la création de sites dédiés à la pratique des sports mécaniques ?

Question n°2 : Les sports mécaniques et notamment le sport moto sont souvent stigmatisés sur le plan environnemental alors que toutes les études sérieuses réalisées démontrent que l’empreinte carbone de cette activité est extrêmement faible.
Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à rééquilibrer la relation entre les sports mécaniques et le respect de l’environnement ?

Question n°3 : L’évolution jurisprudentielle en terme de responsabilité civile des sportifs fait peser une lourde menace sur le sport en général et le sport motocycliste en particulier.
Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à trouver une solution qui permettra aux fédérations sportives de continuer à proposer leur pratique sportive à des coûts raisonnables tout en prenant en compte les problèmes d’indemnisation des victimes ?

Les loisirs verts

Question n°1 : Depuis 30 ans, notre pays se couvre d’une multitude grandissante et interconnectée de zonages protecteurs : Parcs Nationaux, Parcs Naturels Régionaux, Aires Marines Protégées, réserves naturelles, Natura 2000, SCAP, ZICO, ZPS, ENS, ZNIEFF 1 & 2, classement Biotope, trames vertes et bleues, corridors biologiques... Certes, protéger la nature, sauvegarder la biodiversité, préserver les terroirs, sont autant d’objectifs nobles que nous partageons volontiers. Malheureusement, un principe essentiel a été oublié ou exclu : l’homme est au cœur de la biodiversité. Il en résulte une sanctuarisation galopante de nos espaces ruraux avec pour conséquence l’exclusion de nombreuses activités de loisirs verts, notamment motorisées.
Si vous êtes élu(e), poursuivrez-vous dans cette voie de la « mise sous cloche » ?

Question n°2 : Depuis décembre 2004, nous avons recensé 28 victimes de chaînes, câbles ou barbelés disposés en travers des chemins : 9 décès et 19 blessés... Deux propositions de loi (la première émanant fin 2010 d’un député PS, la seconde en janvier 2012 d’un député UMP) ont été déposées pour combler le vide juridique qui laisse toute liberté aux propriétaires ou gestionnaires pour clôturer des chemins par des dispositifs dangereux, invisibles ou mal signalés. Cette problématique est juridiquement simple, dépourvue de couleur politique, et dotée d’un enjeu vital (des vies à sauver). Par conséquent, l’adoption d’une nouvelle législation pourrait se faire très rapidement. Il faut simplement lui accorder un créneau dans le calendrier parlementaire...
Dans cette optique, seriez-vous prêt à demander à votre gouvernement d’inscrire l’examen d’une telle loi à l’ordre du jour avant la fin de 2012 ?

Question n°3 : Depuis une quinzaine d’années, les politiques de développement du tourisme « vert » font la part belle – nous devrions dire exclusive – aux activités de randonnée non motorisée. De ce fait, les adeptes de la randonnée motorisée subissent discrimination et exclusion. Ceux-ci se voient en effet interdire par principe l’usage de milliers de kilomètres de chemins ruraux. Pourtant, les activités et les impôts de ces citoyens comme les autres contribuent à la sauvegarde de ce patrimoine commun et génèrent une activité économique locale non négligeable.
Il nous semble donc primordial qu’à l’avenir la question de l’accès à la nature et du développement du tourisme « vert » ne dépende plus seulement du Ministère de l’Ecologie, mais de tous les ministères concernés : Tourisme, Sport, Agriculture, Aménagement du territoire...
Si vous êtes élu(e), vous engagez-vous à suivre cette proposition ?

Voici les réponses des candidats :

Nicolas Sarkozy
UMP
Le sport moto :
Q1 : Chaque sport doit pouvoir bénéficier de structures adaptées à sa pratique. Si je suis réélu, je m’engage à demander au ministre des Sports de faire le bilan des structures existantes et d’étudier la possibilité d’aménager des structures supplémentaires.
Q2 : Aucun sport ne doit être stigmatisé, les sports mécaniques sont partie intégrante du monde sportif et à ce titre, ils doivent etre respectés au même titre que n’importe quel sport et respecter les exigences environnementales.
Q3 : Sur ce sujet, il faudra mettre en place une concertation entre professionnels et assureurs afin de définir des frais de responsabilité civil raisonnables. Il est necessaires que ces frais s’adaptent au budget du plus grand nombre afin de ne pas pénaliser ce sport.

Les loisirs verts :

Q1 : Tout comme vous, j’attache une grand importance à préserver nos espaces et nos espèces en instaurant des zones protégées. L’homme est evidemment au cœur de la protection de la biodiversité et doit aussi faire des efforts pour la protéger. Il est évidemment essentiel que chacun puisse trouver sa place dans cet équilibre. Ces zones n’ont évidemment pas vication à exclure votre activité mais à protéger les esapeces et les espèces qui s’y trouvent. Grâce aux loisirs verts, de nombreux chemins et espaces sont entretenus par les personnes qui les pratiquent. C’est pourquoi il est necessaire de prendre pleinement en compte, si nous instaurons de nouvelles zones, des espaces acessibles au loisirs verts.
Q2 : Vous avez parfaitement raison de vous soucier du flou juridique. Je souhaite évidemment qu’une telle loi puisse être inscrite à l’ordre du jour de la prochaine législature.
Q3 : J’ai la conviction que les chemins de randonnée doivent être adaptés aux usages. Ainsi, il me paraît important que certains chemins préservés soient réservés à un type particulier de randonnée. Il me paraît également essentiel que vous puissiez bénéficier de chemins de randonnée adaptés à vos usages. Je considère que votre demande doit faire l’objet d’une concertation à l’échelle locale, avec l’ensemble des acteurs concernés et notamment les élus.

François Hollande
Parti Socialiste
En matière de sport moto, je ne suis pas défavorable à la création de sites dédiés à la pratique des sports mécaniques. Ces sports sont aujourd’hui reconnus en France comme en témoigne le nombre important de manifestation qui se tiennent chaque année . Cependant, il faut avant tout déjà optimiser l’utilisation des sites existants tant au niveau de la pratique sportive que de la formation de cette pratique. Chaque projet de création doit donc être considéré comme unique et étudié en tant que tel.
Enfin, s’agissant des loisirs verts, j’engagerai une cencertation avec les différents interlocuteurs concernés et en respectant les contraites sonores. La préservation de l’environnement est en effet un impératif qui me tient à cœur, mais il ne s’agit pas pour autant d’avoir une attitude excessivement rigige qui exclue dans aucune réserver l’activité humaine.
Sensible à votre démarche concertée, constructive et responsable, soyez assurés de ma vigilance quant au suivi de ces dossiers qui touchent directement des millions d’usagers.

Marine Le Pen

Front National
Le sport moto
Q1 : Oui. Dans la limite, bien évidemment, des moyens financiers de l’État et des collectivités locales. Malheureusement, l’argent public n’est pas inépuisable. L’initiative privée est aussi envisageable dans le respect des règles de sécurité
Q2 : Oui. Chacun doit pouvoir pratiquer la forme de loisirs ou de sport qu’il souhaite, à condition de respecter ceux des autres, d’autant plus que les machines sont de plus en plus propres et que c’est à ce niveau qu’il faut agir. Il appartient alors aux pouvoirs publics de fixer les règles pour que chacun puisse jouir de son temps libre comme il l’entend. La moto est largement préférable à l’oisiveté !
Q3 : Oui. D’une façon générale, il faut réfléchir sur l’indemnisation. Les victimes doivent recevoir leur dû, mais le coût des assurances ne doit pas conduire à une paralysie généralisée . Nous réunirons les parties-prenantes pour en discuter de façon constructive.

Les loisirs verts
Q1 : Non. L’homme n’est pas un prédateur, mais un protecteur, et il protège pour lui, pour l’avenir de l’humanité... Il faut donc concilier la protection pour le long terme et toutes les activités humaines sur le court terme. De ce point de vue, la première qualité est le pragmatisme.
Q2 : Oui. L’intégrité physique d’un individu et, a fortiori, sa vie ne peuvent être mises en danger par de tels obstacles dangereux
Q3 : Oui. Il faut surtout organiser la concertation entre tous les intéressés dans le respect mutuel sous l’égide des pouvoirs publics.

Jean Luc Mélenchon

Front de Gauche
Le sport moto
Des sites (pistes ou terrains de cross) existent déjà dans de très nombreux endroits du territoire. Leur accès doit être favorisé pour tous . En revanche, il n’est pas souhaitable d’envisager la création de nouveaux circuits, ni de favoriser le développement de cette activité. Les sports mécaniques servant avant tout à entretenir une image dépassée de la vitesse et de la performance (consommatrices d’énergie et productrice de gazs à effet de serre et de pollution ), ainsi que pour les constructeurs à entretenir une offre toujours plus décalée par rapport aux besoins réels de la population en matière de déplacement, il n’est pas question pour nous de coopérer à son essor. Les sports mécaniques ne correspondent pas à la société de sobriété énergétiques que nous estimons nécessaire à l’avenir des habitant de la planète. Ils sont de plus pour nous l’image d’un modèle de société dépassé, dans lequel le citoyen devenu consommateur, est pressé de toujours plus dépenser de devient, sans même le percevoir, victime d’un système à but uniquement commercial. Nous ne pouvons pas envisager de favoriser les sports mécaniques, ni l’image qu’ils portent.

Les loisirs verts

L’espace public, les chemins carrossables publics doivent rester ouverts à tous, dans le respect de chacun. A ce titre, toute « privatisation », et a fortiori tout « piège » dangereux pour les usagers de l’espace public doit être proscrit et sévèrement réprimé par la loi. Il est question ici du « vivre ensemble ». Une différence existe entre un groupe de randonneurs motorisés calmes, souriants, prêts à ralentir ou saluer les autres usagers de l’espace public, et une horde d’enduristes déboulant à plein gaz en deux temps au milieu d’une famille de marcheurs. Les sentiers de la Grande Randonnée doivent êtres strictement interdits aux véhicules à moteur, hors besoin d’entretien. En ce qui concerne les chemins carrossables, il ne peut y avoir discrimination entre les usagers à partir du moment où ceux-ci respectent l’environnement humain et naturel, et empruntent ces voies pour se déplacer. Une réglementation draconienne devrait encadrer le niveau sonore et la vitesse sur ces voies. Sachant que la pratique sportive du tout-terrain motorisé doit se cantonner aux circuits destinés au sport, sans empiéter sur les voies de déplacement accessibles à tous et à toutes.

En forme de conclusion, notre programme « L’humain d’abord » s’applique aussi à la pratique de la moto. Loin de nous la volonté de vouloir interdire le plaisir que l’on ressent à rouler à moto au petit matin sur une route de campagne, ou la facilité que procure ce mode de déplacement en milieu urbain. Il s’agit juste de remettre à la place qu’ils n’auraient jamais dû quitter, les moyens de locomotion que sont l’automobile et la moto, qu’il redeviennent des engins au service de l’Homme, facilitant les déplacements sans entraves sur les espaces prévus à cet usage et qu’ils ne soient plus en revanche, des engins de frustration (quand on ne peut pas se les payer) ou d’oppression (quand ils engloutissent un budget énorme pour satisfaire un désir, et qu’on les soumet en plus à moult lois répressives qui reviennent à limiter et en renchérir l’usage).

Eva Joly

EELV
Le sport Moto
Q1 : Oui, à des fins éducatives (sécurité routière)
Q2 : Non. Les éléments dont je dispose ne vont pas dans le même sens que les études auxquelles vous faites référence.
Q3 : Non. Si la question mérite d'être étudiée, au premier abord il semble normal qu'un sport assume les risques spécifiques qu'il fait courir à ses usagers.

Les loisirs verts
Q1: Oui. Les « zonages protecteurs » sont rarement des « mises sous cloche »
Q2: Oui. Il est important d'assurer la visibilité et le caractère non dangereux des dispositifs.
Q3 : Oui. Ces interdictions sont uniquement de principe. Il existe des raisons légitimes pour limiter les randonnées motorisées, à commencer par l'impact sur les autres activités et sur l'environnement.

[12/04/2012]

Partager sur Twitter

imprimer
Imprimer
  envoyer a un ami
Envoyer à un ami
  lire les reactions
Lire les réactions
  reagir a l'article
Réagir à l'article
 

 

2 Réactions

YVES : Eh ben c'est pas gagné... Le samedi 07 avril 2012 - 17:03
Avec ce que Hollande a promis à Eva Joly pour avoir les voix des écolos, c'est la fin de l'enduro en France !
[Réagir à l'article] - [Réagir à la réaction] - [Signaler le message]
jasm : Prises de positions sur la moto TT.. Le vendredi 06 avril 2012 - 17:05
Sarko opportuniste comme d'hab, c'est de la pêche à l'électeur là.
Le Pen qui veut faire croire au peuple qui parle comme lui, sans vraiment creuser plus loin.
Eva Joly, ben ça se passe de commentaire tellement c'est ininteressant..
Mélenchon prend une position intéressante et a l'air d'être celui(enfin son parti j'imagine) qui a creusé le plus le sujet, on voit qu'il sait de quoi il parle(contrairement à Hollande..), quand il cite ce qui se passe dans les chemins par exemple, entre les enduristes qui respectent les passants, et les branleurs qui passent plein gaz.
Après, ses prises de position concernant la moto TT ne vont probablement pas plaire à beaucoup ici, Mais ce qu'il dit est cohérent, exemple c'est flagrant en cross "le citoyen devenu consommateur, est pressé de toujours plus dépenser de devient, sans même le percevoir, victime d’un système à but uniquement commercial".
J'aime pratiquer le cross, l'enduro, mais notre avenir est bien noir quand même..
[Réagir à l'article] - [Réagir à la réaction] - [Signaler le message]

Brèves / Communiqués

ISDE : les équipes de France au topVidéo : Supermot' VS MotoGP !Johnny Aubert gagne en Afrique !Une endurance pour le téléthonVieux renards et jeunes loups à MerzougaLaïa Sanz ouvre le bal au Maroc !5e Merzouga Rally, c'est parti !

Toutes les brèves

Toutes les vidéos

 

Articles les + lus

1Video : la Sherco 2T injection en action2Vidéo : GoPro de Villopoto sur la KRT !3Vidéo : Red Bull Straight Rhythm4M. Stewart veut vous parler !5Vidéo : BamBam s'échauffe !

Articles les + commentés

1La nouvelle Yamaha WR-F débarque !2Vidéo : un tour de Berck en GoPro3MXGP 2015, voici le programme4Un GP des USA dès 20155Laïa Sanz en patronne !

Circuits de MX/SX

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Toutes les photos


Guide d'achat

guide d'achat

Toutes les motos

Sondage

Ryan Villopoto sera t-il le prochain Champion du Monde MXGP ?

Ryan Villopoto sera t-il le prochain Champion du Monde MXGP ?

Oui
Non

Tous les sondages

 

 

Blogs

Le Blog de Sylvain
THE RACE annulée
Moto Verte en Poitou-Charentes
Trophée 125 Poitou-Charentes Ufolep
blogs.motoverte.com
has an extensive remuneration history
M?mo.tocross
Motocross des Nations 2014
Le blog de La R?daction
The Attraction of an Ambre Louis Vuitton Handbag

Tous les blogs