moto verte
Newsletter | météo Flux RSS Twitter moto verte Facebook moto Verte
Au Sommaire ce mois-ci Acheter la version numérique S'abonner au magazine Sommaire du dernier numero

partagez
Autres > Actuas

Dakar 2010 Agentina-Chile

Le Dakar dans les starting-blocks

Watermark imageLe Dakar dans les starting-blocks

Cyril Despres a une revanche à prendre sur Marc Coma. Cette fois armé d'une 690 bridée à 450 cm3... © ML

La carte du Dakar 2010.

Alors que l'on entame les vérifications techniques à Buenos Aires, l'excitation est montée d'un cran avant la première étape de vendredi. Cette édition du dakar 2010 s'annonce particulièrement excitante dans la catégorie moto avec la limitation à 45O cm3. Revue des forces en présence...

La fin d'un duel ?
Le duel qui a opposé Marc Coma à Cyril Despres prendra t-il fin avec l'arrivée de la limitation de la cylindrée à 450 ? On peut le penser à la vue de la dernière édition - la première en Amérique du Sud - et les résultats enregistrés de nouveau par David Frétigné qui, au guidon de sa Yamaha 450 WR-F a joué la victoire jusque dans la seconde partie du rallye. Une performance qui prouve que même face aux redoutables 690 usine autrichiennes, une machine d'enduro bien préparée à aujourd'hui ses chances. Pour autant, la mécanique ne fait pas tout et l'on aurait tord de sous estimé le talent des deux pilotes officiels KTM en considérant leur suprématie sur ces dernières années comme uniquement liée à la performance de leur mécanique. Navigateurs expérimentés, pilotes à la vitesse de pointe au-dessus de la moyenne, Coma et Despres dominent la discipline de main de maître. Malgré le retrait officiel de KTM dans cette édition 2010, les deux rivaux disposeront de structure "privées" très proches de celles qu'ils connaissaient jusqu'alors. Seule différence - et elle sera peut-être la clef de la victoire si l'on considère ce qui s'est passé en 2009 - la fourniture de pneumatique. Si Marc Coma reste avec Pirelli, Cyril Despres partira lui en Michelin. Le Français échaudé par ses déboires dès la seconde étape l'an passé a préféré revenir à ses "vieux amours" en faisant confiance au manufacturier français. Concernant l'installation de la bride pour limiter la cylindrée à 450 cm3, les deux pilotes se montrent particulièrement confiant quant aux performances de leurs machines. Si le rapport poids/puissance est évidemment inférieur à la version "full power", la différence avec les "vrais" 450 est en réalité assez infime. Quant à la fiabilité, elle est clairement à l'avantage de ces gros blocs qui seront moins sollicités. On peut donc parier que Coma et Despres seront sans nul doute de nouveau les grands animateurs de cette édition 2010...

Les prétendants au podium
David Frétigné et sa Yamaha seront le premier danger. Fort de sa performance de l'an passé, Frétos aura à coeur d'aller au bout de son rêve et d'accrocher enfin le Dakar à son palmarès. En vitesse pure, le français a prouvé qu'il pouvait suivre le rythme des deux ténors et qu'en navigation, il était désormais prêt à jouer la gagne sur la totalité du rallye. Reste à savoir si la mécanique suivra... Plus sollicités, les 450 monocylindres sont logiquement plus fragiles et demandent surtout un suivi plus important. Une remarque qui s'appliquera aussi évidemment à Olivier Pain, l'espoir montant des rallyes-raid et champion du Monde en titre dans la cylindrée qui dispose d'une moto très proche de celle de David. Olivier a les capacités de prétendre à un podium. Encore faut-il en avoir les moyens sur ces quinze jours de course. Une remarque qui s'appliquera aussi pour David Casteu. Le Nismois  au guidon de l'inédite Sherco a reçu le soutien direct du constructeur français dans le développement de sa machine et pourrait créer la bonne surprise de ce début de rallye. Reste à connaître la fiabilité de la 4.5 i qui effectuera ses premiers tours de roues dans de telles conditions.  Dans ces conditions, Francisco 'Chaleco" Lopez, le local de l'épreuve, fera figure de prétendant particulièrement dangereux armé de son bicylindre Aprilia. L'arrivée officielle du constructeur Italien avec un team de quatre pilotes, un leader capable de jouer la victoire et un bi manifestement fiable sera particulièrement intéressante à suivre Rendez-vous dès ce vendredi pour le premier élément de réponse ! KJ

Acte I : trouver le tempo juste

Parler d’entrée en matière minimiserait la teneur des trois premières étapes du Dakar 2010. Les journées seront longues, et pas uniquement en liaison. Sur des spéciales déjà conséquentes, les pilotes les plus fins trouveront l’occasion de prendre des positions à partir desquelles ils pourront capitaliser. Les sols durs seront propices à des prouesses techniques pour les experts de la trajectoire. Ils devront toutefois rapidement convertir leurs talents pour aborder les premières petites dunes de sable blanc, qu’ils rencontreront aux abords de Fiambala.

Acte II : les dunes d’Atacama !
Ceux qui ont déjà visité le Paso San Francisco en 2009 s’y rendront cette fois-ci dans le sens inverse. La route qui y mène, consacrée comme l’une des plus belles du monde, servira ici d’entracte avant de s’attaquer à une exploration détaillée du désert de l’Atacama. Dans l’étendue la plus aride du monde, que les concurrents découvriront cette fois-ci jusqu’à la ville d’Iquique, c’est le royaume du franchissement. Durant cinq étapes, entrecoupées d’une journée de repos à Antofagasta, les pilotes et équipages effectueront une plongée dans le nord Chili, où le kilométrage de hors-piste sera prédominant. Il s’agit sans aucune équivoque de la partie la plus dure et la plus longue du rallye, avec des liaisons toujours très réduites : le chrono ne s’arrête jamais.

Acte III : la route des contrastes
Le changement de décor se produit maintenant tous les jours. S’il n’y a qu’un seul mot pour parler du sable, tous les types de sols seront en revanche expérimentés sur le trajet retour vers Buenos Aires, de la dune à la plaine en passant par les chemins sablonneux qui gravissent les collines de la province de Mendoza. En plus des terrains, c’est aussi au niveau visuel que les contrastes saisiront les concurrents, en quittant les reliefs de la Cordillère des Andes. Sur cette dernière partie, deux étapes sont suffisamment longues et exigeantes pour provoquer des écarts significatifs. À l’heure où l’usure rentrera aussi en ligne de compte, les positions ne seront pas figées. KJ

Les étapes du Dakar 2010
1/01 Étape 1 : Buenos Aires/Colon : L 317 km - SP 0 km - L 0 km – Total 317 km
2/01 Étape 2 : Colon/Cordoba : L 349 km - SP : 219 km - L 84 km - Total 652 km
3/01 Étape 3 : Cordoba /La Rioja : L 56 km - SP : 294 km - L 276 km - Total 626 km
4/01 Étape 4 : La Rioja/Fiambala : L 259 km - SP 182 km - L 0 km - Total 441 km
5/01 Étape 5 : Fiambala/Copiaco : L 394 km - SP 203 km - L 32 km - Total 629 km
6/01 Étape 6 : Copiapo/Antofagasta : L 90 km - SP 483 km - L 97 km - Total 670 km
7/01 Étape 7 : Antofagasta/Iquique : L 180 km - SP 418 km - L 0 km - Total 598 km
8/01 Étape 8 : Iquique/Antofagasta : L 37 km - SP 600 km - L 4 km - Total 641 km
9/01 Journée de repos
10/01 Étape 9 : Antofagasta/Copiapo : L 96 km - SP 472 km - L 0 km - 568 km
11/01 Étape 10 : Copiapo/La Serena : L 0 km - SP 338 km - L 209 km - 547 km
12/01 Étape 11 : La Serena/Santiago : L 112 km - SP 238 km - L 236 km - 586 km
13/01 Étape 12 : Santiago/San Juan : L 211 km - SP 220 km - L 3 km - 434 km
14/01 Étape 13 : San Juan/San Rafael : L 23 km - SP 476 km - L 297 km - 796 km
15/01 Étape 14 San Rafael/Santa Rosa : L 76 km - SP 368 km - L 281 km - 725 km
16/01 Étape 15 :Santa Rosa/B. Aires : L 166 km - SP 206 km - L 335 km - 707 km
TOTAL : Liaison 2 366 km - SP  4 717 km - Liaison 1 854 km - Total 8 937 km
L : liaison; SP : Spéciale; T : total
[30/12/2009]

Partager sur Twitter

imprimer
Imprimer
  envoyer a un ami
Envoyer à un ami
  lire les reactions
Lire les réactions
  reagir a l'article
Réagir à l'article
 

 

2 Réactions

funrider : superbe vidéo Le jeudi 31 décembre 2009 - 15:05
magnifique vidéo, j'ai suivi toutes les étapes l'année dernière et n'ai pas vu tous ces paysages. Dommage, on dirait que la télé préfère montrer des pilotes qui galèrent et des 4X4 faire des jumps plutôt que des beaux points de vue...
[Réagir à l'article] - [Réagir à la réaction] - [Signaler le message]
mitch : Argentine Chile Le mercredi 30 décembre 2009 - 22:46
Bon rallye à vous tous , faite nous rêver , envoyer du spectacle Merci
[Réagir à l'article] - [Réagir à la réaction] - [Signaler le message]

A lire aussi

Le bolide de Despres, Peter et Sainz ! Peterhansel et Desprès réunis KTM Rallye : en vente libre ! Ils ne renient pas la moto... Franck Helbert, la passion du rallye Vidéo : le Best Of du Dakar'14 Vidéo : le résumé de l'étape 12 Vidéo : le résumé de l'étape 11 Pain, objectif podium Vidéo : le résumé de l'étape 10

Brèves / Communiqués

MXDN : la composition des teamsFFM : Une offre primo-licencié alléchante !ISDE : Bazerque/Geslin remplacent Barnes/MiroirJoggeur vous met dans la courseSupercross de l'Yonne à BrienonSeely signe avec Honda USABourgeois s'offre l'Aveyronnaise

Toutes les brèves

Toutes les vidéos

 

Articles les + lus

1Rattray chez KRT, Villo à suivre !2MXDN : le team USA3Ken Roczen Champion !4Rattray parle de Villopoto5Vidéo : CM'X Race II

Articles les + commentés

1Vidéo : le circuit du MXDN2Rattray chez KRT, Villo à suivre !3Carton plein pour Renet4Vidéo : Indiana en intégralité5MXDN : le team USA

Circuits de MX/SX

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Toutes les photos


Guide d'achat

guide d'achat

Toutes les motos

Sondage

Qui remportera le MX des Nations '14 ?

Qui remportera le MX des Nations '14 ?

La Belgique
Les USA
La France
L'Italie
L'Australie
Grande-Bretagne
La Russie
La Suisse

Tous les sondages

 

 

Blogs

Moto Verte en Poitou-Charentes
Trophée 125 Poitou-Charentes Ufolep
M?mo.tocross
Motocross des Nations 2014
Le Blog de Sylvain
Team 2 B : Dernier MXGP de la saison 2014
blogs.motoverte.com
Le blog de La R?daction
MX3 : Pierre-Alexandre Renet claque le doublé !

Tous les blogs