Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne



Course mouvementée à Hossegor ce week-end. Mickaël Pichon, qui contrôlait la course, a lourdement chuté, permettant à Gauthier Leclabar de remporter la victoire…

Météo changeante (de crachin à plein soleil), plage étroite, molle et technique, mer forte en arrière-plan avec vagues fusant parfois en bordure de plage, obstacles « adoucis » par rapport à d'habitude, telles étaient les conditions proposées aux 325 engagés de la grande classique landaise, la Ronde des Sables d'Hossegor organisée par le MC des Plages. Les deux hommes forts, d'entrée de jeu, étaient Moussé et Pichon. Mais une panne d'essence pour le premier à l'heure de course et une lourde chute pour le deuxième (finalement sans conséquences) après 2h de course ont eu raison de leurs prétentions. C'est donc Gauthier Leclabart (Yam Essonne), bien placé d'entrée de jeu, qui a hérité du leadership et l'a conservé jusqu'au bout avec aisance et facilité. Verhaeghe, puis Prévot et enfin Deudon ayant abandonné vers la fin de course, le jeune Adrien Van Beveren (Yam) et David Gibot (Honda), complètent le podium, suivis de Sergueï Potisek (Honda), ce dernier après une belle lutte avec Thierry Bethys (Honda) et Alexandre Morel (Yam).

Pichon s'en sort bien
Longtemps leader de l’épreuve, Mickaël Pichon a lourdement chuté après 1h 30 de course : “j’étais à fond de 5 et j’ai voulu changé de trajectoire pour doubler un attardé. Malheureusement, le terrain était vraiment détruit après la course de Quad et j’ai pris un gros trou. Je me suis envolé.” Une chute énorme qui incite Jean-Claude Moussé, reparti des stands et hors course pour la victoire, à s’arrêter pour s’occuper du pilote Honda. De souvenir, “Rocket” n’a jamais pris un tel volume : “j’ai volé sur plusieurs mètres avant de retomber sur le ventre.Je ne sentais plus rien et quand Jean-Claude s’est arrêté à mes côtés, j’étais vraiment mal.” Heureusement, les examens effectués pour le moment n’ont révélé aucune grosse fracture. “Rocket” est groggy, mais s’estime chanceux : “c’est de loin la plus grosse chute de ma carrière. Je dois encore passer des examens au Mans, mais je sens que ça va. Je suis cassé de partout et j’ai un peu de sang dans les urines, mais je m’en sors bien”. Nous vous tiendrons évidemment au courant de l’état de santé du pilote Honda dans les prochains jours.
Xavier Audouard et Anthoni Josselin

Résultats
1 n°5 LECLABART Gauthier E2
2. 17 VAN BEVEREN Adrien E2
3. 36 GIBOT David E2
4 2 POTISEK Sergei E2
5 7 BETHYS Thierry E2
6 8 MOREL Alexandre E2
7 198 CLAUS Ricky E2
8 15 DULOT Sebastien E2
9 323 DESPARROIS Nicolas E2
10 13 TOURNESSI Julien E2
11 12 BLANCHARD Florent E2
12 35 BECHIS Lucas E2 NCA
13 223 LUXEMBOURGER Mike E2
14 34 FAURE Jessy E2
15 19 VASSEUR Renaud E3

Retrouvez les résultats complets et toutes les photos sur espritmx.com et www.aquit-mx.com

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

Hossegor : Pichon chute, Leclabart gagne

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. euh je pense qu’il y a erreur…si on enlève Gibot et qu’on le place a la 11eme place on obtient le bon classement Sergeï finit 3eme avec un beau geste pour son frère sur la ligne d’arrivée …

    Répondre
  2. dégouté je n’ai pas pu aller voir la course conditions climatique de fou l’année prochaine c sur j’irai.bon rétablissement a PICHON sacré vol apparement et félicitation a Serguei Potisek pour sa quatrième place

    Répondre
  3. mieux expliqué sur mx2k :Gibot a eu un problème de transpondeur et il lui manquait un tour lors du classement final!il a porté réclamation et termine ainsi 3eme de la course devant sergueî

    Répondre
  4. bonjour a tous et bonne annee.
    Ne faudrait il pas remettre les courses de sables en cause, ce n est pas pour rien qu en GP ou en motocross en general il existe un vitesse moyenne maximum par tour de circuit, une moto de cross n est pas faite pour aller fond de 5 avec une demultiplication longue pendant plusieurs km, si on regarde tous les accidents lourds arrivent en general en rally ou sur course de plage.En tout cas j ai eu des frissons a l idee que Rocket se soit fait mal, esperont qu il soit vite sur pied.

    Répondre

Ecrire un commentaire