Honda 450 CR-F



Très solide la 450 CR-F n’en présente pas moins quelques faiblesses. Comme sur tous les quatre-temps, l’entretien du filtre à air est primordial…

Ce qu’on en disait…
En 2004 : nouveau garde-boue, nouvelle plaque avant, nouveau guidon Renthal aluminium, la 450 CR-F évolue en douceur pour 2004. Et personne ne s’en plaint ! En piste, la CR-F est quasi parfaite. Autant plébiscité pour son moteur facile et performant que pour sa partie-cycle exempte de tout reproche. Quelle que soit la situation, elle s’en tire toujours avec brio. Seule petite ombre au tableau, il vous faudra une condition physique à la hauteur des performances de la moto pour l’emmener sur une manche.
En 2005 : chez Honda, on ne se repose pas sur ses lauriers. Les ingénieurs nippons ont équipé la 450 du nouveau cadre aluminium quatrième génération et d’un nouvel habillage. Le moteur est toujours aussi complet. Souple et relativement docile, il se comporte bien dans les bas régimes pour sortir une puissance impressionnante dans les tours. La partie-cycle est prévue en conséquence. Vous pourrez compter sur les suspensions sans vous poser de questions. Le « missile rouge » est une référence.
En 2006 : grandement modifiée l’an passé, la CR-F n’évolue pas en apparence. Cela dit, des petites retouches internes sont apportées au bloc et au châssis. Le comportement en piste ne change pas foncièrement. On apprécie la polyvalence et les performances générales de la rouge tout en notant une amélioration sur la fourche qui se montre plus onctueuse que l’an passé. La 450 CR-F est définitivement une arme redoutable.
En 2007 : pas de changements majeurs pour 2007. Honda maintient cependant sa 450-F au top de la catégorie. Le comportement de la CR-F reste fidèle à lui-même. La prise en main est immédiate, les commandes sont souples, le moteur complet et puissant, le châssis irréprochable. Difficile à prendre en défaut, cette 450 CR-F séduit tous ceux qui prennent place derrière son guidon. Une franche réussite.
En 2008 : Petite révolution dans le monde du motocross, la nouvelle Honda 450 CR-F est équipée de série d’un amortisseur de direction. Les tés de fourche et les settings de suspensions ont été revus et corrigés en conséquence. Quelques autres améliorations viennent s’ajouter au tableau des modifications comme un capteur sur le rapport de boîte pour adapter la cartographie d’allumage en fonction des besoins. En piste, on retrouve la CR-F que l’on apprécie. L’amortisseur de direction se fait discret (à se demander quel est son réel intérêt pour le crossman lambda…) mais la fourche semble plus dure que l’an passé, au point de perturber quelque peu la stabilité. Rien d’alarmant toutefois puisque face à la concurrence, la Honda conserve son statut de référence de la catégorie. Les lecteurs présents lors de l’élection des motos de l’année l’ont confirmé. Dotée d’un moteur toujours aussi complet, la rouge est taillée pour la gagne.

L’AVIS DU TECHNICIEN
Hervé – Aumiot Motos à Villefranche (69) – Tél. 04 74 65 95 30

« Les 450 CR-F sont des motos très solides. On ne rencontre que très rarement un souci mécanique avec cette machine. Sur les modèles récents, les suspensions sont réglées trop dur pour le commun des pilotes. Mettez au moins 110 mm de précharge sur l’amortisseur et n’hésitez pas à desserrer la fourche en compression. Pour qu’elle reste fiable, il faut contrôler le filtre à air. Il n’est pas évident à remettre en place et le boîtier n’est pas le plus étanche. Je conseille de ne mettre que des filtres d’origine. Sur les premières générations, les pompes à eaux étaient fragiles. Les cloches d’embrayage ont tendance à se marquer facilement quand le pilote est trop nerveux. Les nouveaux modèles 2008 ont reçu un traitement qui les rend plus solides. Le nouvel amortisseur de direction peut gêner les top pilotes sur des amortis où l’on contrarie brusquement la direction. Attention au laveur haute pression sur la selle. Si l’on insiste trop, la mousse se ramollit vite. Surveillez les disques de freins. Si le disque est sombre, les coupelles ont sûrement dû chauffer et sont à changer. Si l’on s’en réfère au manuel, le piston doit être changé toutes les 15 heures. Dans la réalité, les usagers en font beaucoup plus. Pour une utilisation ligue/loisir, on peut le remplacer une fois dans la saison ou toutes les 40/50 heures. Contrôlez régulièrement les niveaux d’huile et faites la vidange toutes les deux sorties. Dans ces conditions, la CR-F est en béton. »

Caractéristiques : monocylindre 4T à refroidissement liquide, simple arbre à cames, 4 soupapes – alésage x course 96 x 62,1 mm – carburateur Keihin FCR Ø 41 mm – boîte 5 rapports – cadre périmétrique en aluminium – fourche Showa Ø 47 mm, déb. 315 mm, double réglages – amortisseur Showa, déb. 320 mm, quadruple réglages – disques AV/AR Ø 240/ 240 mm – empattement 1 489 mm – garde au sol 340 mm – hauteur de selle 955 mm – réservoir 7,2 litres – poids vérifiés tous pleins faits 109,8 kg
Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Honda 450 CR-F

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. … je me demande toujours qui s’embête a faire cette partie fiche occasion.
    Je voulais dire un grand merci pour ces conseils qui me sont bien utiles, et par la même occasion rassurer le mecs qui les fait..
    Perso je les lis!!!! 🙂

    Sur ce, je vais me payer une 450 CRF !!! Youpiiii!!

    Répondre

Ecrire un commentaire