Honda 250 CR-F



Les soupapes en titane sont performantes mais fragiles. Tâchez de savoir si elles ont été contrôlées régulièrement. Un œil à l’embrayage et à part ça…

Ce qu’on en disait…
En 2004 : le son étouffé lui confère un comportement presque trop calme. Ses bas régimes peu impressionnants permettent d’aborder sans crainte les passages à l’adhérence précaire. Toute la puissance passe au sol. À mi-régimes, la force tranquille se met en marche et allonge sans cesse. Elle tient le cap dans les gros trous au freinage et motrice dans les aspérités en accélération. La fourche grip sur l’angle dans les courbes sans adhérence. L’amortisseur est du même acabit et crée un équilibre parfait. En plus, c’est un vélo très à l’aise dans les épingles.
En 2005 : il accepte facilement une utilisation sans embrayage. Niveau coffre, il est solide et discret à l’oreille. Il aime prendre des tours. Je le fais hurler et il se passe du temps avant qu’il ne perde son efficacité. Ses suspensions sont légèrement trop fermes sans nuire à sa maniabilité. La fourche travaille sans rebonds malsains et dans les côtes trouées, elle garde sa ligne aidée par un amortisseur qui tracte, rivé au sol.
En 2007: la CR-F vire dans un mouchoir et semble légère sur les sauts. Le cadre est irréprochable et l’ensemble fourche/ amortisseur Showa est équilibré, gomme les aspérités du sol et inspire un sentiment de sécurité dans le rapide. Côté moteur, on ressort bien des virages en deux mais plus difficilement en trois si l’on n’a pas le doigt sur l’embrayage. La transmission secondaire semble tirer long. Niveau coffre, elle n’est pas démonstrative. Le son d’échappement est assez étouffé, mais quelle efficacité ! Puissance et allonge vont de pair et permettent de s’attarder sur le même rapport sans nuire à l’efficacité. Z

L’AVIS DU TECHNICIEN
Marc, chef d’atelier chez Campénéac Motos (02 97 93 40 46)

Les soupapes en titane sont à surveiller régulièrement. Si elles prennent trop de jeu, elles se dégradent vite. Ce n’est pas un problème de fiabilité moteur, mais l’entretien à ce niveau doit avoir été régulier. La fréquence d’usure dépend aussi du niveau de pilotage mais normalement, les soupapes font une saison sans être changées. En kickant, s’il y a un manque de compression, elles sont au minimum à régler mais certainement à changer.
L’embrayage est un peu faiblard.
Les disques se glacent et patinent. Si c’est le cas sur une occase, les garnis sont à changer. On résout le problème en mettant des ressorts plus puissants. Ça et les soupapes sont les deux points où l’on intervient le plus souvent.
Vérifiez l’état de la câblerie.
Si les gaz sont durs, les câbles sont à changer.
Préférez un filtre d’origine de meilleure qualité que les modèles adaptables… les soupapes préfèrent.

Les essais • 2004 : 355 C • 2005 : MV 367 C • 2006 : MV 381 C • 2007 : MV 392 C


Caractéristiques : monocylindre 4T à refroidissement liquide, simple ACT, 4 soupapes – alésage x course : 78 x 52,2 mm – cylindrée : 249,4 cm3 – alimentation : carburateur Keihin FCR Ø 40 mm – boîte : 5 rapports – démarrage : kick – cadre : périmétrique en aluminium, boucle arrière démontable en aluminium – fourche : Showa inversée Ø 47 mm, déb. 315 mm, double réglage – amortisseur : Showa, déb. 313 mm, quadruple réglage – disques AV/AR : Ø 240/240 mm – empattement/garde au sol : 1 479/361 mm – hauteur de selle : 965 mm – poids constructeur tous pleins faits : 102,5 kg – contenance du réservoir : 7,4 litres


Honda 250 CR-F

Honda 250 CR-F

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. J’ai eu 2 250CRF un 2004 et un 2006 .Les deux ont eu le méme probléme ,le roulement de bielle qui a laché sans compter les dégats que cela a pu provoqué à coté .est ce que c’est un probléme de conception ou alors est ce qu’il faut faire un embiellage à chaque fois que l’on change de piston! Merci de votre réponse

    Répondre
  2. J’ai eu 2 250CRF un 2004 et un 2006 .Les deux ont eu le méme probléme ,le roulement de bielle qui a laché sans compter les dégats que cela a pu provoqué à coté .est ce que c’est un probléme de conception ou alors est ce qu’il faut faire un embiellage à chaque fois que l’on change de piston! Merci de votre réponse

    Répondre

Ecrire un commentaire