Honda 125 CR

Honda 125 CR


Si la partie-cycle de la 125 CR n’est pas sujette aux critiques, le constat n’est pas tout à fait le même concernant son moteur qui, avant 2004, n’était pas une référence au niveau fiabilité.

Ce qu’on en disait…
En 2002 : fini l’impression de rigidité et les réactions parfois vives des cadres alu première génération. La CR dispose désormais d’une tenue de piste qu’on ne lui connaissait pas jusqu’alors. La partie-cycle est performante et homogène. Facile et confortable à emmener, la CR souffre d’un manque de force moteur par rapport aux ténors de la catégorie.
En 2003 : son moteur est toujours plus creux que les meilleures mais la CR a gagné quelques chevaux. Il savait déjà prendre des tours mais il n’était pas aussi fort. Même si l’on attend du renouveau, il y a du progrès. Elle reste maniable mais elle n’est pas la plus stable. On attend toujours un moteur à la sonorité moins « ferraillesque ».
En 2004 : la partie-cycle traduit un comportement irréprochable. Dans le rapide, la moto reste parfaitement stable et dans les freinages, les suspensions remplissent pleinement leur rôle. Vous disposez d’une moto confortable dans les petits trous sans risque de talonner sur les grosses réceptions. Moins creux que l’an dernier, le moteur tarde quand même à prendre des tours et reste élitiste.
En 2005 : La boîte de vitesses 5 rapports du CR le rend pataud en reprise. Il faut posséder un certain niveau de pilotage pour ne pas pâtir de cette faiblesse sur la totalité d’un tour de piste. D’autant plus sur les sauts en sortie de virage où le passage de la puissance au sol est primordial. Il se montre lymphatique dans les appuis de sable mais il paraît plus efficace à pleine charge dans les montées. Sinon, il offre une allonge tout à fait acceptable. La CR dispose d’un bon cadre, très compact, idéal dans les virolos. Malheureusement, sa fourche est un poil ferme et l’on ne réussit pas toujours à la placer où on le souhaiterait. À part cela, elle a été unanimement appréciée pour sa stabilité. Malgré sa fourche ferme, elle file droit dans les passages troués de la piste. Même légèrement sur l’angle, ça accroche. On se sent vraiment en sécurité entre les mains de la rouge, dommage que son moteur soit toujours assez creux.

<img|2|center>
Marc – Campénéac Motos (02 97 93 40 46)
Le premier point noir de 2000 à 2002 était son moteur pointu qui ne marchait pas super. Il était faiblard. Pour couronner le tout, quand tu tapais dedans, il finissait par casser.
• Nous avons eu des soucis de cylindre assez fréquents mais aussi de boîte de vitesses. On a eu des problèmes avec les pignons et les roulements de boîte. Ce n’était pas de bons millésimes.
• En 2003, ils ont retravaillé le moteur et ça a changé. C’était mieux. Par contre, les roulements de sortie de boîte et d’arbre primaire pouvaient encore casser.
• En 2004, les problèmes de boîte ont été réglés en renforçant les arbres secondaires. Le moteur marchait mieux aussi avec la valve électronique qu’ils ont d’ailleurs curieusement retirée en 2005.
• À partir de 2004, il n’y a pas de gros points faibles.
• Pour une occasion, il faut être très méfiant au niveau moteur pour une moto antérieure à 2004. Il faut être attentif aux bruits malsains. Voir aussi l’embrayage car les cloches se marquent trop facilement. Mais là, c’est un problème général à presque toutes les marques.
• Pour le reste de la moto, il n’y a aucun problème à déplorer.
• Depuis 2002, les suspensions sont considérées comme excellentes.
• Niveau partie-cycle, c’est du costaud.

Caractéristiques  : monocylindre 2T à refroidissement liquide, valve à l’échappement – alésage x course 54 x 54,5 mm – cylindrée 124,8 cm3 – puissance maxi constructeur 42,5 CV à 11 500 tr/min – couple maxi constructeur 2,22 mkg à 10 000 tr/min – carburateur Mikuni TMX Ø 38 mm – boîte 5 rapports – cadre périmétrique en aluminium, boucle arrière démontable en aluminium – fourche Kayaba inversée Ø 46 mm, déb. 305 mm, double réglage – amortisseur mono amortisseur Kayaba, déb. 320 mm, quadruple réglage – disques AV/AR Ø 240/240 mm – empattement/garde au sol 1 470/350 mm – hauteur de selle 947 mm – poids vérifié tous pleins faits 98,3 kg – contenance du réservoir 7,6 litres.

<img|3|center>

Honda 125 CR

Honda 125 CR

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. bonjour je met le méme com que pour la version enduro un couple moteur de 2,22mkg méme au régime de 11500 t ne donne pas 42,5ch !!!!mais exactement 35,64 .je ne sais pas d’ou vous sortez ces chiffre la formule que j’emploi pour le calcul est juste

    Répondre

Ecrire un commentaire