Payton : « La victoire ne s’achète pas »



A quelques jours de l'ouverture de la saison SXUS, Mitch Payton a plus que jamais l'esprit de revanche. Pas de plaque numéro 1 sous l'auvent PC en 2014, mais le team manager compte bien laver cet affront. Il répond sans détour aux questions d'Eric Johnson…

Dans quelques jours, c'est la première course de 2014. Quel est ton état ​​d'esprit en ce moment ? Tout est prêt ?
Nous avons mis un moteur sur le banc ce soir et les deux autres seront terminés bientôt. Si tout est bon, toutes les motos de courses seront prêtes à partir pour le championnat cote Ouest. Donc, au moment où vous lirez ces lignes, nous serons prêts.

Que recherchez-vous sur le banc ? Tu m'avais dit il y a peu de temps que vous seriez vraiment heureux si vous trouvez un cheval supplémentaire de puissance…
Tu sais, si nous obtenons ne serait-ce que 3/10e de puissance en plus, c'est déjà énorme. C'est une question d'addition. Parfois, 3/10e d'un côté, 3/10e de l'autre font en sorte que nous avançons dans le bon sens. Avoir un bon moteur est une somme de beaucoup de petites choses . Nous avions déjà un excellent moteur, mais nous cherchons encore et toujours les derniers petits détails qui font que cela marche encore mieux. Nous avons fait les premiers test sur le terrain…(longue pause), et nous avons encore progressé par rapport à l'année dernière.

Si tu devais mettre un pourcentage sur l'amélioration, cela représenterait quoi ?
Je dirais 6 à 7 % de mieux que l'année dernière.

Es-tu satisfait?
Je suis vraiment heureux. C'est beaucoup parce que je pense que notre matériel de l'an dernier était bon, nous avons gagné des courses avec nos machines l'année dernière. Nous n'avons pas été battu à cause des moteurs. Tout ce que nous faisions a été juste peaufinner nos machines. Nous pensons qu'il faut se battre pour le moindre petit bout de puissance. C'est beaucoup d'effort pour juste 3/10e mais en additionnant ces petites améliorations, on arrive rapidement à 9/10e et sur une 250F, c'est énorme.

Peux-tu expliquer au fans en quoi 9/10e est un gain si énorme que cela ?
Eh bien, c'est un gain énorme si l'on considère qu'une moto standard est livré avec près de 39 chevaux. Nous sommes bien au-dessus de ces valeurs. Notre moteur est vraiment solide, et cette année, nous avons également travaillé sur le châssis. Nous avons passé beaucoup de temps et d'efforts sur les suspensions. Nous avons mis au point six ou sept biellettes différentes, différents tés de fourche… Nous avons essayé de nous concentrer la sortie de grille. Nous avons utilisé la vidéo sur beaucoup de points et je pense que nous avons fait de très bonnes choses pour arriver à ce résultat.

Le motocross est aussi une affaire d'homme. Il est difficile de calculer des améliorations et faire des changements quand le pilote représente une grande partie de la réussite ?
C'est certain. Peu importe ce que vous faites sur la moto. Vous pouvez avoir la meilleure moto et perdre encore. En ce moment, notre plan serait d'aller avec Dean Wilson , Justin Hill et Darryn Durham à l'ouest. Je leur fait confiance.. Au moment où cet article sortira, ils seront prêt à gagner. Ils savent que c'est le moment..

Quels sont les points forts de chacun de tes trois pilotes pour l'Ouest?
Commençons par Dean. Les point forts de Dean sont qu'il a déjà gagné supercrosses et en outdoor. C'est un champion national. Il est plus âgé, plus sage et beaucoup plus fort maintenant . Physiquement, il travaille avec Ryan Hughes et Ryno a fait un très bon travail pour le remettre en forme. C'est une chose très positive. Justin Hill est aussi plus mature. Je ne sais pas comment c'est possible, mais il a juste pris quelques jours de congé et quant il est revenu, « Boom »! Il a commencé à rouler sur la piste de supercross et on aurait cru qu'il était devenu une personne différente. Il est aussi rapide que n'importe qui sur la piste. Durham a déjà gagné une course. Il est l'un de ces gamins vraiment talentueux sur la moto, il peut sauter n'importe quoi. Il a eu un an pour reconstruire son épaule et blessure à la cheville et je pense qu'il est prêt. Je pense que nous sommes solides.

Tu vois tes trois pilotes gagner des courses et se battre pour le titre ?

Je pense que tous les trois peuvent gagner des courses et je pense que tous les trois peuvent prétendre au titre. Je pense qu'ils devraient tous être constants sur le podium. Je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas gagner la cote Ouest cette année.

 Et comment cela va-t-il se passer à l'Est ?
J'ai des bons pilotes aussi pour l'Est. Je vais mettre Martin et Cianciarulo. Baggett s'est cassé quelques os dans le pied donc il va être un peu juste en préparation. Mais encore , c'est gars qui a gagné un championnat national et qui peut gagner. Martin, a remporté cinq heat l'année dernière. Il est en bien meilleure forme cette année qu'il ne l'était l'an dernier. « AC », ce sera sa première année et j'attends beaucoup de lui. Je pense qu'il attend beaucoup de lui-même aussi. Je pense qu'il va s'efforcer d'être là tout le temps et je m'attends à ce qu'il soit l'un des prétendants au titre. C'est beaucoup pour première année, mais il gagnera des courses, j'en suis sur. Il s'entraîne avec Villopoto et Roczen tout le temps, il sait qu'il aura la vitesse.

Je viens ici assez souvent et je sais que cela te rend dingue de ne pas gagner, cela t'empêches de dormir la nuit, n'est-ce pas ?

Oui, parce que, comme ce que j'ai dit plus tôt, c'est aussi et surtout une affaire d'homme. Le gars gagne les courses, c'est bien, mais s'il n'en gagne pas, on ne peut pas faire grand chose. La seule chose que je peux faire c'est de rendre sa moto meilleure afin que se soit plus facile pour eux de gagner. Nous travaillons dur pour rendre notre moto plus rapide, plus légerère, plus maniable. Nous y arrivons, mais parfois, nous n'avons pas les résultats que l'on mérite. Le motocross n'est pas la course automobile. C'est le pilote qui compte le plus.

Mais c'est la beauté du sport, non?
C'est vrai. C'est un sport physique. En course automobile, en Indy Car ou Formule 1, vous pouvez prendre les 10 meilleurs pilotes et les mettre dans la meilleure voiture et vous pouvez parier sur eux. En motocross, ce sont les pilotes qui font la différence et c'est ce qui est si fantastique !

Quel est selon toi le pourcentage d'importance de la moto et du pilote dans la réussite ?
Je donnerais le gars à 70% et je donnerais la moto à 30%. Mais un gars rapide ne gagnerai jamais sur une moto de merde. Aujourd'hui, il y a beaucoup de bonnes motos.

Qui seront les principaux adversaires de Pro Circuit à l'Ouest ?
Je ne sais pas qui roule sur la côte Ouest.

Cela ne t'intéresse pas ?
Non, honnêtement, je ne m'inquiète pas de qui roule à l'Ouest ou à l'Est dans les autres équipes. Si mes gars sont solides, nous devrions gagner les deux côtes. Les pilotes Geico, KTM ou Star Racing vont faire de belles choses et peut-être qu'ils peuvent gagner aussi, mais nous avons talent et le matériel pour les battre. Lorsque la grille tombe c'est pour 15 ou 20 tours et je ne peux plus rien faire. Il s'agit vraiment une fois de plus, du pilote et de sa motivation. C'est ce qui est formidable en motocross. En motocross, tu ne peux pas acheter la victoire.

Lorsque vous avez une année comme en 2013 , est-il difficile de continuer ?
( Pause ) Eh bien, c'est difficile, mais vous n'avez pas le choix. On ne peux pas se résoudre à penser que notre temps est passé. Il faut se remettre au boulot et espérer que tout se passe bien l'année suivante. Je me sens bien. Je pense que nous allons avoir une année formidable. L'ambiance est bonne, tout le monde est heureux, je pense que mes pilotes sont prêts et qu'ils sont vraiment heureux de ce que nous avons fait.

Interview Eric Johnson, adaptation Jordan Labbé

Ecrire un commentaire