SXUS : Les compteurs à zéro !



Le championnat AMA Supercross entre dans sa dernière ligne droite avec seulement trois courses restantes au programme. Eli Tomac et Ryan Dungey se partagent la première place du classement provisoire avec 294 points et porteront tous les deux une plaque rouge ce week-end à Salt Lake City. On fait le point.

Nombre de victoires : Avantage Tomac

Avec 8 victoires au compteur contre seulement 2 pour Ryan Dungey, l’officiel Kawasaki a été nettement plus dominateur au cours de la saison. On retient notamment son impressionnante série de 5 victoires entre Toronto et St Louis, série stoppée par Marvin Musquin la semaine dernière à Seattle.

Nombre de podiums : Avantage Dungey

Eli Tomac est monté sur 10 des 14 podiums depuis le début de saison. Ryan Dungey l’avantage de la régularité puisque le pilote KTM en a signé 11, mais il prend l’avantage si l’on calcule la place moyenne. En effet, Dungey a loupé 3 podiums depuis le début de la saison mais il a échoué en 4e place alors que Tomac a lourdement trébuché à Arlington (15e) et il a démarré la saison avec des 5e, 6e et 8e places lors des premières épreuves. Le score moyen de Dungey est donc 2,57 alors que Tomac affiche une place moyenne de 3,3. Une statistique à ne pas négliger !

Vitesse : Avantage Tomac

Avoir le meilleur temps en course n’est pas toujours synonyme de victoire. Pour preuve, Tomac compte 8 succès mais il a en revanche été 11 fois plus rapide que Dungey !

Départ : Avantage Tomac

Le départ n’a pourtant jamais été le point fort de Tomac mais il a nettement progressé cette année avec deux holeshots et un place moyenne au départ de 4,7. Il est le meilleur « starter » du championnat puisque malgré un holeshot de plus au compteur de Dungey, l’officiel KTM affiche un score moyen de 6,1 au départ.

Tours en tête : Avantage Tomac

Les 153 tours en tête d’Eli Tomac prouvent à quel point il a dominé les courses qu’il a remportées. De son côté, Ryan Dungey ne compte que 69 tours en tête, soit 10 de plus que Marvin Musquin. Mais ce qui compte, c’est de passer le drapeau à damiers en premier !

Nombre de points : Match nul !

Malgré toutes ces différences dans la saison 2017, Tomac et Dungey ont tous les deux marqué 294 points. Les trois dernières finales du championnat seront ultra tendues ! Avec 75 points à distribuer, Marvin Musquin peut « mathématiquement » jouer les troubles fêtes puisqu’il a 42 points de retard sur les deux hommes de tête. Qui prendra l’avantage à l’issue de la course de Salt Lake City ? Rendez-vous samedi soir pour la suite de cette bataille de titans !

 

Ecrire un commentaire