SX US : Tomac remet ça !



Eli Tomac a remporté samedi soir sa 5e victoire consécutive dans ce championnat AMA Supercross 2017, à St Louis. Il s’impose à Ryan Dungey et Marvin Musquin et ne compte plus que 4 petits points de retard au classement provisoire ! 

Le duel que l’on attendait tous a eu lieu à St Louis, mais il n’aura pas duré bien longtemps. Dès le départ, les deux hommes forts du championnat sont au coude à coude. Eli Tomac et Ryan Dungey s’expliquent dans les premiers virages, s’échangeant brièvement le commandement, mais le pilote Kawasaki a été le plus agressif en plaçant une attaque dans un virage relevé et en prenant un peu d’air. Tomac imprime ensuite une gros rythme, sans commettre la moindre erreur. Derrière, Dungey s’accroche et reviendra même à quelques encablures de Tomac, mais il trouvera sur sa route un certain Chad Reed, avec qui le ton est un peu monté en Heat Race. Malgré les drapeaux bleus, Reed ne fera aucun cadeau au leader du championnat. Un geste peu honorable de la part de l’Australien qui fera perdre un temps fou à Dungey, privant au passage le public d’un beau duel en fin de manche entre Tomac et Dungey. Tomac n’en demandait pas tant et passe la ligne d’arrivée en tête, Dungey, fou de rage, termine la course une nouvelle fois second. Il conserve la plaque rouge pour seulement 4 points, alors qu’il reste encore 4 courses au calendrier. Le torchon brule !

Musquin sur le podium

Marvin Musquin signe un nouveau podium à St Louis après une course relativement « tranquille ». Après s’être débarrassé de Jason Anderson en début de course, le français a roulé dans le sillage de Ryan Dungey. Il finira la course à 7 secondes de son team mate et consolide un peu plus sa troisième place au classement provisoire, profitant d’une 6e place de Cole Seely. A noter, la belle finale de Josh Grant, 5e à St, qui réalise sa meilleure performance de l’année, tout comme Malcolm Stewart, qui termine à la 9e position.

Seconde victoire pour Smith

En 250, Jordon Smith avait ouvert son compteur de victoire la semaine dernière à Détroit et il récidive à St Louis en profitant d’une petite erreur de Joey Savatgy. L’officiel Kawasaki Pro Circuit avait fait le plus dur en signant le holeshot et en prenant une petite avance en tête de course, mais à mi-manche, il commet une petite erreur qui l’envoie hors de la piste. Smith saisi l’occasion de prendre le leadership et ajoute une nouvelle victoire à son jeune palmarès. Zach Osborne complète le podium en remontant de la 8e à la 3e place, malgré une grippe. Il devance de peu Dylan Ferrandis, lui aussi parti « mid pack », qui fera une belle course jusqu’à la 4e place de cette finale. Au championnat, Savatgy est toujours leader avec 6 points d’avance sur Jordon Smith, et 12 points sur Zack Osborne. Ferrandis pointe à la 5e position, à 30 points du podium.

 

RESULTATS 

St Louis 450 : 

1. Tomac

2. Dungey

3. Musquin

4. Anderson

5. Grant

Provisoire 450 

1. Dungey, 276 pts

2. Tomac, 272 pts

3. Musquin 227 pts

 

St Louis 250 

1. Smith

2. Savatgy

3. Osborne

4. Ferrandis

5. Craig

Provisoire 250

1. Savatgy, 146 pts

2. Smith, 140 pts

3. Osborne, 134 pts

5. Ferrandis, 104 pts

 

RESULTATS COMPLET

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Tout pareil Reed n’ a aucune classe sur ce coup là même si RD5 était un léger cran en dessous de ET3 je pense. A noter le premier demi tour de Musquin qui part mi pack et qui est dans la roue de Dungey à la moitié du premier tour, du très grand art, mélange de grande technique et d’ agressivité maitrisée

    Répondre

Ecrire un commentaire