SX US : Osborne et Tomac confirment

Eli Tomac signe sa sixième victoire en Supercross pour 2017 ! @TWMX


En remportant sa 3ème victoire d’affilée, Eli Tomac se rapproche encore un peu plus d’un Ryan Dungey toujours leader mais dépassé en vitesse pure. En 250, Zach Osborne a conforté son avance et bien entamé le moral de Joey Savatgy…

Après Daytona, circuit assez spécifique qui, chaque année, mixe SX et MX, les pilotes de Supercross US ont retrouvé un tracé classique à Indianapolis. Une épreuve qui permet donc, à 6 courses de la fin, de se faire une idée plus précise sur l’état de forme des pilotes. Pénalisé par une grippe tenace, Marvin Musquin était passé à côté des deux dernières épreuves. En forme malgré les températures très basses autour du stade Lucas Oil, le français a claqué la pôle du jour.

Marvin Musquin a fait une course magnifique et prend la seconde place ! @TWMX
Marvin Musquin a fait une course magnifique et prend la seconde place ! @TWMX

SX 450 :
Dès les heats, c’est très très chaud. Tomac remporte facilement la Heat 1, tandis que Ryan Dungey et Chad Reed se battent pour la quatrième place. Cédant à ses vieux démons, Chad la joue vraiment agressif sur RD5. Le duel rappelle ceux des années 2010-2012, et c’est d’ailleurs Chad qui s’impose, envoyant Dungey en semi. Dans l’autre Heat, Marvin Musquin parti derrière Baggett et Millsaps fera une course superbe, se battant avec énergie jusqu’à la dernière seconde pour finalement passer la ligne en tête d’un cheveu. Si ça c’est pas de la rage de vaincre !

Ryan Dungey monte sur le podium, mais seulement sur la troisième marche ! @TWMX
Ryan Dungey monte sur le podium, mais seulement sur la troisième marche ! @TWMX

Les meilleurs en paquet
En finale, le public a droit à un départ idéal : Blake Baggett fait le holeshot, suivi de Tomac, Dungey, Musquin. Les trois hommes forts du championnat ensemble au premier virage, on n’avait pas encore vu ça cette saison ! D’entrée de jeu, Dungey attaque Tomac et le passe. Mais le pilote Kawa réplique et repasse le champion en titre dans un gros enchaînement. 30 secondes plus tard, Eli s’est débarrassé de Baggett. Si la KTM reste un moment au contact de la Kawasaki, les deux pilotes creusant un bel écart sur le reste du plateau, le vrai duel entre Dungey et Tomac n’aura pas duré une minute. Cette fois-ci, plus d’excuse ni de « et si », l’homme fort, c’est bien Eli Tomac. Capable de contrôler le retour de Dungey à mi-course et de reprendre de l’avance, on sent qu’Eli ne roule pas au-dessus de ses pompes et gère parfaitement la situation. Il passe la ligne d’arrivée en ayant mené 19 tours en tête, remportant sa 3ème victoire d’affilée et sa sixième de la saison. Avec seulement 12 points de retard sur RD5 et encore 6 courses à disputer, Eli peut commencer à y croire sérieusement. Car finissant sur le podium, Dungey s’est encore une fois fait doubler par Musquin. Désormais, non seulement le français est plus rapide, mais la façon dont il passe Dungey pour le laisser loin derrière à quelques tours de l’arrivée doit sérieusement déstabiliser le champion en titre. Le retour en forme de Marvin est en tout cas en réel plaisir pour le yeux, tant son pilotage fait plaisir à voir. S’il y avait des points attribués pour le style, Marvin serait déjà champion ! Derrière ces trois extra-terrestres, les pilotes se battent pour les miettes, mais sans réel panache. A noter que Chad Reed, qui a eu 35 ans cette semaine, a pris à Indianapolis son 214e départ en SX. Il ne battra pas cette année encore le record de 227 départs, détenu jusqu’à présent par Mike LaRocco, ce qui est en soi une bonne nouvelle : il devra rempiler pour l’année prochaine !

SX 250 :
Dès les qualifications, où l’on assiste à des block-pass inutilement agressifs dangereux entre Adam Cianciarulo et Zach Osborne, on sent que la soirée sera tendue. Adam fera les frais de sa conduite agressive en se faisant sortir par Zach. Il s’abime le genou dans l’histoire. En Heat, Adam fait toutefois le holeshot mais se fait passer ensuite par la KTM de Jordon Smith et la Honda de Christian Craig. Dans la seconde Heat, Mitchell Harrison place sa Yamaha en tête de course, mais ne peut résister à la HVA d’Osborne qui l’emporte sans forcer. Derrière, Ferrandis et Savatgy s’accrochent, tombent ensemble mais arrivent à sauver leur qualification.

Troisième victoire de l'année pour Zach Osborne @RacerX
Troisième victoire de l’année pour Zach Osborne @RacerX

La finale est là encore le théâtre de dépassements pour le moins virils. Joey Savatgy prend le holeshot, suivi de Zach Osborne. A chaque tour ou presque, Zach tente de forcer le passage sur une épingle que les deux pilotes prennent à l’intérieur. Le pilote HVA prend littéralement appui sur la Kawasaki. Joey, plus rapide dans les whoops, arrive à se dégager, mais Osborne plus à l’aise dans la section rythmique revient à chaque fois pour refaire la même manœuvre. Et sa persévérance paye puisqu’il finit par passer. S’envolant en tête, Osborne a montré ce soir qu’il était le patron et n’était pas là pour faire des cadeaux. Savatgy, qui ne l’a pas lâché, n’a jamais réussi à lui rendre la monnaie de sa pièce. Avec 9 points d’avance sur Savatgy, second, le protégé d’Aldon Baker peut désormais gérer « son » championnat. Pour les autres équipes, rien n’a fonctionné. Les KTM TLD ont fait la course ensemble jusqu’à ce que Alex Martin tombe devant les roues de Smith. Plus de peur que de mal ! Chez Yamaha, ça ne le fait pas non plus. Dylan Ferrandis ne termine que 7e après être parti 5e. Perdant en début de course une seconde par tour sur les leaders, il se fait passer par Craig et son coéquipier Harrison. Vexé, le français repasse Harrison mais finit quasiment à un tour des hommes de tête. Bref, une soirée à oublier pour Dylan qui fera certainement mieux la semaine prochaine à Détroit !

Dylan Ferrandis, septième à Indianapolis @VitalMX
Dylan Ferrandis, septième à Indianapolis @VitalMX

 

Résultats

450 SX : Indianapolis (Round 11)

  1. Eli Tomac – Kawasaki
  2. Marvin Musquin – KTM
  3. Ryan Dungey – KTM
  4. Blake Baggett – KTM
  5. Cole Seely – Honda
  6. David Millsaps – KTM
  7. Chad Reed – Yamaha
  8. Broc Tickle – Suzuki 
  9. Jason Anderson – Husqvarna
  10. Justin Barcia – Suzuki 

Classement provisoire SX 450 après Indianapolis

  1. Ryan Dungey – 234 points
  2. Eli Tomac – 222 points 
  3. Marvin Musquin – 185 points
  4. Cole Seely – 185  points
  5. Jason Anderson – 155 points
  6. David Millsaps – 136 points
  7. Blake Baggett – 131 points
  8. Chad Reed – 131 points
  9. Broc Tickle – 116 points
  10. Dean Wilson – 115 points

250 SX Est  : Indianapolis (Round 5)

  1. Zach Osborne – Husqvarna
  2. Joey Savatgy – Kawasaki
  3. Jordon Smith – KTM
  4. Alex Martin – KTM
  5. Adam Cianciarulo – Kawasaki
  6. Christian Craig – Honda
  7. Dylan Ferrandis – Yamaha
  8. Mitchell Harrison – Yamaha
  9. Anthony Rodriguez – Yamaha
  10. Kyle Cunningham – Suzuki 

Classement provisoire SX 250 Est après Indianapolis :

  1. Zach Osborne – 111 points
  2. Joey Savatgy – 102 points
  3. Adam Cianciarulo – 93 points
  4. Jordon Smith – 90 points
  5. Dylan Ferrandis – 68 points
  6. Alex Martin – 60 points
  7. Christian Craig – 51 points
  8. Luke Renzland – 50 points
  9. Colt Nichols – 49 points
  10. Anthony Rodriguez – 46 points

 

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire