MXUS : Marvin remet ça !



Les deux dernières étapes du MX US se sont déroulées sur les deux circuits considérés comme les plus beaux de la saison. Mais sur la piste dure et glissante de Washougal comme sur celle, très molle, de Millville, un homme s’est joué des difficultés comme de ses adversaires : Marvin Musquin !

On avait peut-être tendance à oublier qu’avant cette malencontreuse blessure au genou, survenue après quatre épreuves du championnat outdoor et qui l’a contraint à une ré-éducation spécifique en pleine saison, c’était bien lui qui détenait la plaque rouge de leader. Or, depuis deux courses, ayant repris le dessus sur le plan physique, Marvin Musquin fait exactement ce que son team attend de lui : prendre pleine conscience de ses possibilités et s’affirmer en leader / digne remplaçant de Ryan Dungey ! Ce n’est pas souvent qu’un Eli Tomac lâche en interview, au soir d’une course, “nous n’étions tout simplement pas les meilleurs aujourd”hui”… Le pilote Kawasaki reste confortable leader du championnat mais son poursuivant Blake Baggett, lui-même diminué par une blessure au pouce, voit revenir le Français à portée de fusil, alors qu’il reste trois épreuves à courir. Après deux doublés consécutifs, conquis avec brio et autorité, MM25 semble parti pour une fin de saison en trombe !

Holeshot de Musquin, suivi de Bogle, Davalos, Seely et Tomac qui, très vite, se retrouve dans le sillage du leader. La bagarre Musquin – Tomac, tant attendue, est lancée et, contre toute attente, c’est le Frenchie qui en sort vainqueur, après une passe d’arme de haute volée, au cours de laquelle la Kawa et la KTM officielles ont échangé un peu de peinture… Comme surpris d’une telle résistance, Tomac va voir s’éloigner le numéro 25, sans rien pouvoir y faire. A deux tours de la fin, l’écart a dépassé les dix secondes, l’affaire est donc bel et bien pliée. Baggett, parti vers la 15ème place, ne peut revenir que septième et c’est Cole Seely qui complète le podium. En seconde manche, Cette fois c’est Davalos qui réussit le holeshot devant Bogle, Baggett, Musquin, Craig et Tomac. Très vite, le trio Davalos-Musquin-Tomac se dispute le leadership de la manche et une nouvelle fois, avec encore plus d’autorité et de facilité, c’est Marvin qui prend le large, au point de posséder jusqu’à près de vingt secondes d’avance sur Tomac, “l’ogre du championnat” ! Davalos conserve une belle troisième place et, neuf ans après son unique podium (en 250), monte pour la première fois sur celui des 450. Baggett, Seely et Wilson prennent les places d’honneur.

 

Chaud en 250 !

En catégorie 250, on a assisté à un scénario assez incroyable avec six pilotes (!) se tenant en trois points pour le général de la journée ! Joey Savatgy (7/1) a lui aussi réussi à s’imposer deux semaines d’affilée, quoique de manière beaucoup moins évidente que Musquin. Zach Osborne (4/3) et un Dylan Ferrandis retrouvé (3/4), après un Millville décevant, complètent le podium de la journée. Jeremy Martin, pas dans un bon jour (9/6), reste second du championnat, très loin d’Osborne, qui a plus de trois manches d’avance alors qu’il en reste six à disputer ! Son frère Alex, absent à Washougal (clavicule), voit Savatgy, voire Ferrandis, se rapprocher pour la dernière marche du podium final.

Plessinger réussit le holeshot de la première manche et il y a beaucoup de bleu-Yamaha à l’avant du paquet, dont Ferrandis ! Si Plessinger mène la manche de bout en bout, derrière ça bouge beaucoup avec un duel Ferrandis – Cianciarulo tournant (de justesse) en faveur du pilote Pro Circuit et un énorme retour d’Osborne, parti 22ème et qui finit sur les talons du Français.

En seconde manche, Le holeshot est pour Savatgy devant Hampshire, Cianciarulo, Ferrandis et Plessinger qui va vite partir à la faute et ne pourra remonter que 9ème. Très rapide, Hampshire parvient à prendre la tête mais Savatgy le repasse, sans pour autant s’envoler. Les positions sont très serrées, les six premiers se tenant en six secondes ! Hamphire, excellent second, réussit son meilleur résultat en carrière. Dylan résiste farouchement à Osborne mais doit céder au leader de la plaque rouge, terminant finalement dans sa roue. En passant Cianciarulo dans le dernier tour, Ferrandis le prive non seulement de la victoire au général mais même du podium de la journée !

 

En bref :

  • Beaucoup de blessés en 450 : Anderson (chute à vélo, mains abîmées), Webb (genou douloureux après Millville et Barcia (rien de cassé mais KO lors des essais à Washougal);
  • Baggett va devoir se faire opérer, il “espère tenir jusqu’à la fin du championnat” mais sera forfait pour les Nations, tout comme Tomac d’ailleurs, qu’on devrait voir seulement au MXGP en Floride et à la Monster Cup après la fin du championnat outdoor;
  • Le Team RCH ne repartira pas l’an prochain
  • Qui aux côtés de Marvin chez KTM pour 2018 ? A priori Brock Tickle (actuellement blessé) et peut-être Chad Reed pour un contrat SX-only…

Par Xavier Audouard

RESULTATS

450 :

1. Marvin Musquin (1-1), 50 pts.
2. Eli Tomac (2-2), 44 pts.
3. Martin Davalos (4-3), 38 pts.
4. Cole Seely (3-5), 36 pts.
5. Blake Baggett (7-4), 32 pts.
6. Dean Wilson (5-6), 31 pts.
7. Weston Peick (6-8), 28 pts.
8. Christian Craig (9-9), 24 pts.
9. Justin Bogle (8-10), 24 pts.
10. Dakota Alix (12-12), 18 pts.

 

Provisoire 450 après Washougal :

1 Tomac 373pts

2 Baggett 341

3 Musquin 319

4 Wilson 269

5 Seely 228 etc

 

250 :

1. Joey Savatgy (7-1), 39 pts.
2. Zach Osborne (4-3), 38 pts.
3. Dylan Ferrandis (3-4), 38 pts.
4. Adam Cianciarulo (2-5), 38 pts.
5. RJ Hampshire (6-2), 37 pts.
6. Aaron Plessinger (1-9), 37 pts.
7. Jeremy Martin (9-6), 27 pts.
8. Colt Nichols (10-7), 25 pts.
9. Shane McElrath (11-8), 23 pts.
10. Mitchell Harrison (5-15), 22 pts.

 

Provisoire 250 après Washougal :

1 Osborne 377

2 Jeremy Martin 303

3 Alex Martin 296

4 Savatgy 281

5 Ferrandis 264 etc…

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire