MX US 450 : Herlings domine, Tomac champion



Avec Tomac, Baggett et Musquin potentiellement titrables, le suspens de cette finale d’Ironman est parfaitement palpable. Pour corser le tout, l’européen Jeffrey Herlings a décidé de participer à l’épreuve en vue de se préparer pour le GP des USA. Ceux qui attendaient une finale à rebondissement n’ont pas été déçus…

En première manche, Tomac s’offre son premier holeshot de la saison devant Baggett et Musquin. Mais alors qu’on attend une bataille de titans entre ces trois prétendants au titre, c’est Jeffrey Herlings qui, surgi de nulle part, s’empare de la première place ! Surpris, Tomac se pique au jeu et se lance à la poursuite de l’européen. Mais il se loupe sur une réception de saut et sort de la piste. Il repart en 6e position, loin des leaders. Musquin alors passé second entreprend de remonter sur Jeffrey. Malgré le meilleur temps en piste, il échoue à quelques encablures du hollandais qui gagne ainsi sa première course sur le sol US ! Tomac quatrième derrière Baggett et Seely perd encore quelques points, et tout reste à jouer en seconde manche.

Au second départ, Baggett prend le meilleur devant Musquin et Seely. Malgré un genou toujours douloureux, Marvin mène la charge et passe autoritairement Blake Baggett. A cet instant, il sécurise sa seconde place au championnat et peut toujours croire au titre. Tomac, lui est alors aux alentours de la 10e place, sans montrer la hargne qu’on lui connait habituellement lorsqu’il s’agit de remonter. De son côté, Herlings est tombé au départ et s’enlace avant-dernier ! Ayant quasiment course gagnée, Marvin Musquin roule l’enfer en tête de course, creusant l’écart sur Baggett. Tomac, qui assure les points pour le titre, remonte lentement les pilotes qui le précède, sans pouvoir envisager un instant le top 5. La course semble figée jusqu’à ce qu’on se rende compte que ce diable de Jeffrey Herlings est en train de remonter tout le pack. Il passe Tomac sur un saut, se payant le luxe de lui jeter un regard provocateur. Déchaîné, il fond littéralement sur les hommes de tête. Il ne fait qu’une bouchée de Baggett, et, à trois tours de la fin, n’est plus qu’à 8 secondes de Musquin. C’est précisément le moment que Marvin choisit pour se louper sur une série de vagues avant un grand double en montée. MM25 chute, mais sa moto ne cale pas et il repart aussitôt… juste derrière Herlings ! Marvin tente le tout pour le tout mais ne peut rien faire d’autre que d’assister à une seconde victoire de Jeffrey.

Si Tomac, terminant 6e, remporte sans panache mais avec soulagement son premier titre 450, Musquin termine sa saison à la seconde place du championnat. Un résultat plus qu’honorable mais qui ne démontre pas la vraie valeur du pilote français, plus rapide que Tomac sur une bonne partie du championnat. En revanche, la démonstration incroyable de Jeffrey Herlings fait s’interroger les fans américains sur la valeur de leurs pilotes, relançant douloureusement le débat de savoir quel continent est le meilleur en cross. Mine de rien, les deux pilotes les plus rapides aujourd’hui étaient européens… Nul doute que les fans US suivront le GP des USA et le MXdN avec attention, avant, peut-être, d’en tirer les leçons qui s’imposent… La saison n’est pas finie, et c’est tant mieux !

Résultats IronMan 450MX 

  1. Jeffrey Herlings, KTM (1-1)
  2. Marvin Musquin, KTM (2-2)
  3. Blake Baggett, KTM (3-3)
  4. Cole Seely, Honda (4-4)
  5. Cooper Webb, Yamaha (6-5)
  6. Eli Tomac, Kawasaki (5-6)
  7. Weston Peick, Suzuki (7-8)
  8. Christian Craig, Honda (9-7)
  9. Justin Bogle, Suzuki (11-9)
  10. Dean Wilson, Husqvarna (12-10)

Classement général final – 450 MX

  1. Eli Tomac- 470 points
  2. Marvin Musquin – 453
  3. Blake Baggett – 451
  4. Dean Wilson – 340
  5. Cole Seely – 330
  6. Justin Bogle – 308
  7. Cooper Webb – 268
  8. Weston Peick – 268
  9. Martin Davalos – 263
  10. Jason Anderson – 216
  11. Christian Craig – 216

26 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. The Beast Of The East · Edit

    Je suis un peu amusée par certains commentaires qui fleurissent un peu partout sur le net concernant la course d’Herlings.

    Herlings qui est un top 5 voir un top 3 mondial en MX a battu sur une course, un plateau Outdoor US fatigué par 11 courses éprouvantes.

    M’ouais…

    Qu’il vienne sur toute une saison Outdoor et ensuite nous verrons réellement quel est son vrai niveau.

    Quand je vois certains ahuris parler de lecons…

    N’importe quel ricain du Top en SX US apprend a faire du SX à Herlings matin midi et soir.

    La vérité d’un seul jour c’est fragile !

    The Beast

    Répondre
    1. Faut être gonflé pour ne pas reconnaitre qu’il leur à mis une fessée !
      Regarde les chronos en course comme aux essais , il était sur une autre planète alors qu’il découvrait tout. Un peu comme RV au Quatar. lol .
      Finalement il n’ y a que Musquin qui n’ a pas sombré . Le problème pour les ricains c’est que lui aussi est euro !

      Répondre
      1. Herlings n est pas un pilote sx mais mx.
        Il est en fin de championnat mxgp donc autant de courses qu’ en mx us.
        C etait bien une course mx us non?
        Il faut reconnaître qu’il a été meilleur et largement.
        Meme si je suis un grand fan de Cairoli qui est un grand champion, herlings sera au moins du même niveau.
        Bravo les européens.

        Répondre
      2. Les ricains sont fatigués mais herlings aussi roule en mondial et je parie que tomac ou musquin ne seront meme pas sur les podium des 2 manches US tout les pilotes roulent beaucoup et question d’apprendre le sx a herlings vu sa prestation a la smx cup il y a rien a redire

        Répondre
    2. On verra bien que tomac n était pas à sont meilleur niveau sinon herling n aurais eu aucune chance tomac a juste assuré le coup il savait qu’il avait gagné le championnat on conait tous tomac et on ces comment il roule et on voie bien pendant la course qu’il roule pas comme d abitude

      Répondre
  2. Au delà du réel niveau d’Herlings, la politique sportive de KTM est complètement incompréhensible !!!
    Faire rouler un pilote pour » contenir » Tomac et protéger Bagett et Mesquin : oui pourquoi pas..
    Mais faire rouler un pilote qui n’est là que pour scorer et risquer de perturber les positions des 2nd et 3ème : RI-DI-CU-LE

    Répondre
    1. D’abord ce n’ était pas une volonté de KTM mais un souhait personnel d’ Herlings .
      Ensuite le seul risque pour KTM c’était que Tomac se satellise en essayant de suivre Herlings.
      Ce qui a failli se produire !!
      Heureusement que tu n’es pas manager (lol).

      Merci KTM de nous permettre d’assister à des courses aussi excitantes et qui marquent l’histoire de ce sport.

      Répondre
      1. Tomas aussi a un manager, qui lui a probablement indiqué que l’objectif est de gagner le championnat et non de prendre le risque de satelliser en suivant Herlings 😉

        Répondre
  3. Je ne sais pas si vous avez vu ce moment furtif où après l’interview de la première manche, Herlings croise De Coster, et surtout l’absence de regard et de félicitation de ce dernier pour le vainqueur de la manche. M’est d’avis que les consignes n’ont pas été bien respectées par JH…

    Répondre
  4. MM25 mal au genou??? depuis la mi saison il se plaint et il gagne…. Hum
    Tomac était crispé, il l’a avoué sur le podium, la pression était trop forte et puis l’année dernière il était ultra dominateur jusqu’à ce qu’il se blesse. Dire qu’il a gagné sans panache c’est dur quand^même (Dungey en a gagné des titres sans victoires non?)
    Un pilote comme Herlings a du talent mais aussi un trop plein d’arrogance et d’hormones ;=)

    qu’il vienne faire un championnat complet et on verra. Sur une course c’est plus facile d’autant qu’il n’a pas de championnat en jeu.

    Répondre
  5. Jeffrey Herlings est donc un pilote top niveau mondial en MX et il a gagné la course d’un jour.

    C’est une jolie performance mais elle n’indique strictement rien sur les forces en présence.

    Car Jeffrey a un faible niveau en SX, si il se pointe à Anaheim en Janvier 2018, les pilotes américains feraient des ronds autour de lui.

    Les Tops US étaient les meilleurs pilotes du monde car ils dominaient le SX et le MX, Jeffrey boite en SX et n’est donc pas éligible au titre de meilleur pilote du monde.

    The Beast

    Répondre
  6. Bravo Herlings ca fait du bien. Car l’an dernier aux deux GP US Tomac fait 1/1 1/1. Grosse honte tous loin derrière. Esperons que ce soit pas la même chose cette année.

    Répondre
  7. Ouais… c’est bien moi je trouve ce qu’il a fait le Jeffrey. Mais quand même les championnats depuis quelques années sont en manque de rock n’roll… quand je remate les courses avec Emig, Mc Grath et les autres bah c’etait autre chose… et les vidéos Crusty c’était autre chose que les spots ‘raid boule…’

    Répondre
  8. Ca c lucide😉 jle deteste Herlings, mais c un ovni, et s’il faisait le championnat mxus, il gagnerait des la 1ere participation (sauf blessure et impondérables)

    Répondre

Ecrire un commentaire