Forkner : « Gagner mon premier SX ! »



Après avoir impressionné tout le monde en outdoor cet été pour sa première saison pro, Austin Forkner s'apprête à débouler dans les stadiums du SX US, avec de grosses ambitions. Premier round à Anaheim 1 le 7 janvier !

Austin, comment te sens-tu ?
Très bien ! L'inter-saison est passée très vite. On n'a pas vraiment fait de testing mais je me sens très bien sur la moto. J'ai hâte que la saison commence. Je ne sais pas encore sur quelle côte je vais rouler, mais j'ai ma petite idée et je crois bien que cela sera l'ouest. Je serais prêt quoiqu'il arrive.
 
Qu'as-tu fait le mois dernier pour te préparer ?
J’ai roulé dans l'Oklahoma, en Californie et en Floride chez Blake Bagett, chez Chad Reed… En ce moment, je ne fais pas trop de moto, j'essaie de rester frais pour Anaheim.
 
Les fans qui lisent cette interview peuvent se demander comment on fait pour aller rouler chez Reed ou Bagett ?
Mon entraîneur Clint habite en Floride et il connait tous ces mecs, car il a travaillé avec eux. Il a tous les numéros. Il suffit d'appeler et de demander si je peux venir et rouler ! La plupart du temps, ils disent oui, aucun problème. Reed voulait que je roule chez lui, il me l'a proposé plusieurs fois. J'ai aussi roulé avec Trey Canard et Marvin Musquin… C'était un bon road trip pour ma préparation.
 
Rouler avec ces « vétérans » apporte non seulement du pilotage, mais aussi quelques conseils physiques et psychologiques avant de partir pour sa saison de « Rookie » en SX ?
Oui, Jimmy Albertson et Trey Canard parlent assez facilement de tout cela lorsque l'on est en Oklahoma. Trey m'a aidé autant qu'il le pouvait en me donnant des conseils de pilotage, mais aussi sur le déroulement des courses, sur la façon dont les ornières se forment…
 
Avant l'outdoor 2016, tu partais vers l'inconnu, mais tu as très bien roulé. Aujourd'hui, tu t'apprêtes à partir vers l'inconnu une nouvelle fois pour faire tes débuts en SX, mais on imagine que tu es plus confiant ?
Je suis confiant, surtout après le championnat que j'ai fait en motocross. Je m'en suis sorti avec une victoire et pas mal de podiums, donc oui, je suis confiant et j'espère me battre pour la victoire en finale et les titres SX et MX.
 
Tu as l'air prêt à te battre !
Oui. Je suis prêt. Je me suis entraîné pendant deux mois, je suis aussi prêt que possible. On ne sait jamais à quel point on est prêt avant que la course ne commence, mais si je ne suis pas exactement où je veux être, je saurais sur quels points je dois travailler.
 
Ta moto est exactement comme tu le voudrais ?
Oui, elle est bonne. Je ne sais même pas si on va refaire du testing avant Anaheim. Je suis très bien sur la moto, mais les choses peuvent changer selon les courses. Pour l'instant tout va bien, je suis très content de ma moto.
 
As-tu une idée de comment va se dérouler le jour de la course ?
Oui, j'ai déjà fait la Monster Cup, cela devrait y ressembler. Je pense que je ne serais pas surpris par la façon dont cela va se dérouler.
 
Quand tu t'aligneras derrière la grille de départ dans un stade comble, cela sera juste un accomplissement ou un rêve qui devient réalité ?
Cela va être cool. J'y ai beaucoup pensé ces deux dernières semaines. Cela sera le point de départ de ma carrière en SX. Je suis prêt et je veux simplement faire la course et voir quels sont les points à travailler. Cela fait des mois que je travaille et que je me demande si je fais ce qu'il faut. Je pense que je fais ce qu'il faut. J'ai Robbie Reynard à mes côtés et mon entraîneur physique Clint qui m'aide. Je sais que je travaille bien, mais on ne sait pas sur quoi il faut se concentrer avant d'avoir fait la course.
 
Les « Rookies » disent souvent que c'est difficile de s'adapter au supercross, de rouler en paquet, que tout va très vite. Tu es préparé à cela ?
Oui. Les autres ne seront pas tendres avec moi, tout comme ils ne l'ont pas été en outdoor cette année. Je ne m'attends pas à ce que cela soit différent en SX. S’ils me poussent, alors je répliquerais immédiatement. Je ne vais rien lâcher. J'espère partir devant et ne pas avoir à me préoccuper de ce genre de chose.
 
Est-ce que Mitch Payton et le team Pro Circuit t'ont conditionné pour cette première course ?
Non, pas vraiment. Ils me parleront peut-être plus le jour de la course. Je crois qu'ils pensent que même si je n'ai jamais fait de course pro en SX, je sais à quoi m'attendre. On ne peut pas gagner le championnat à la première course. Il faut juste se mettre en bonne position.
 
Tu penses pouvoir gagner dès ta première course ?
Oui, je pense que je le peux. Faire un bon départ et 15 minutes dans le bon rythme, je pense que j'en suis capable. J'ai travaillé dur et je pense que je peux être un pilote prétendant au podium, gagner quelques courses et pourquoi pas le championnat. Ça serait cool !
 

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. .
    Ce garçon à tout pour réussir, cette entrée chez les pros, et les quelques bastons en courses avec Cooper webb montrent outre des qualités incroyables de pilotages, un mental parfait pour les objectifs à atteindre…
    la saison 2017 s’annonce passionnante, avec des francais dans toutes les catégories 250 et 450 sx/mx US mais aussi en GP des tricolores au top capable de gagner des courses et des championnats ! suis impatient de voir ça !
    Bonne année 2017
    .

    Répondre

Ecrire un commentaire