Lévy Batista : « Complexe »



Champion de France National MX1 en 2014, Lévy Batista s’est depuis reconverti dans l’enduro VTT. Le pilote nancéien, ingénieur durant la journée s’adonne au rap la nuit avec, il faut l’avouer, un certain talent. Sa dernière petite composition s’appelle “Complexe“ et on peut que vous conseiller d’appuyer sur play. 

Tombé dans la marmite quand il était petit, Lévy Batista a porté les couleurs de la Lorraine sur les différents championnats de France entre deux coups de pit-bike, monocycle, BMX, skate, bref ! Un vrai touche-à-tout. Sur sa KTM #138 (le numéro de son bus qui l’emmène tous les jours à l’école), Lévy s’est arsouillé durant toute sa jeunesse avec un certain Romain Febvre, l’autre espoir du cross lorrain à l’époque.

Il y avait un peu de monde à l’époque du SX 85, qui est qui ?

Comprenant très vite que le motocross ne paiera pas ses factures à la fin du mois malgré de belles perf en Europe (meilleur temps EMX250 en 2011 à Gaildorf, le week-end où Romain Febvre est sacré champion d’Europe), Lévy décide alors de mener des études d’ingénieur avec la même motivation/détermination qu’il le pousse à prendre un départ : être le meilleur. Il termine d’ailleurs ses études majeur de promo et cela ne l’empêchera pas d’être sacré champion de France National MX1 devant Richard Fura en 2014 avant de tenter le pari du 2-temps en MX2 l’année suivante. Handicapé par des problèmes mécaniques, il conclue néanmoins cette saison et sa carrière en motocross avec une belle seconde victoire à Iffendic devant un certain Mathys Boisramé.

Depuis, Lévy a trouvé une nouvelle motivation dans le vélo et à travers sa carrière professionnelle en tant qu’ingénieur. À l’image de sa dernière chanson, son métier est assez complexe… « Je suis ingénieur en traitement de signal dans le domaine de la biologie. Donc on peut dire, ingénieur en math appliquées en biologie. »  Une belle carrière, atypique et brillante qu’il partage désormais avec Marie, sa compagne qui le suit dans la vie, sur les terrains d’enduro mais également derrière la caméra pour tourner le clip “Complexe“. Lévy soutiendra d’ailleurs sa thèse début décembre entre deux coups de pédales dans les bois.

Dans sa quête perpétuelle de progression, Lévy a décidé de passer à l’Enduro en VTT où il connait d’ailleurs une belle progression. On devrait le retrouver en 2018 au départ de la Coupe de France et de quelques épreuves du championnat du monde.

16e de la coupe de France cette année et 19e à la mégavalanche 2016, Lévy prend désormais du plaisir en vélo © Damien Guiot.

 

Lévy a toujours posté des vidéos “décalées“ sur la toile que ce soit dans la moto ou la chanson. Voici un petit top-5 de ses meilleurs réalisations :

1.Les Roll-offs

2. Horror

3. Les premiers sons

4. Les blessures …

5. Touche-à-tout

 

 

Ecrire un commentaire