10 Bonnes raisons d’aller au SX de Paris



La date approche ! Les 18 et 19 Novembre prochains, la nouvelle U Arena vibrera au rythme du SX, après avoir accueilli les Rolling Stones. Vous hésitez encore à prendre vos places ? Voici 10 bonnes raisons de franchir le pas.

10. Paris, ville lumière !

Après trois années passé dans le Nord de la France dans le (très) beau stade Pierre Mauroy du LOSC, le SX revient dans la Capitale. On ne dit pas qu’à Lille il n’y a rien à faire, mais s’organiser un petit combo Supercross – Paris by night entre amis, ça reste quand même la base ! Côté transports, on ne va pas vous faire la liste des trains, avions et autoroutes puisque tous les chemins mènent à Paris. Suivez les lumières !

9. La U Arena est une salle high tech

Revenir à Paris, c’est déjà bien, mais inaugurer la toute nouvelle U Arena qui sera amenée à recevoir les événements sportifs et culturels les plus cools qui existent reste un privilège ! En plus d’être grande, belle et chaleureuse, la U Arena est une salle qui dispose de toutes les technologies modernes en matière de son, d’image et de lumière. De quoi en prendre plein les oreilles et plein les yeux avec le plus grand écran du monde, le tout dans des sièges tout confort. Mieux qu’au cinéma !

8. Une piste XL

On avait du médium à Bercy, du large à Lille, on aura du extra large à La Défense ! La surface au sol, équivalente à celle d’un terrain de rugby entier, laissera à l’équipe de JLFO et de Cédric Lucas toute le loisir de modeler une terre spécialement récoltée pour l’occasion, sur une longueur inédite dans l’histoire du supercross indoor français !

7. L’homme qui valait 1 million

C’est la tête d’affiche du supercross de Paris, mais également le meilleur pilote de la planète SX en ce moment. Il vient de faire péter le jackpot à la Monster Energy Cup en remportant les trois manches devant tout le gratin du SX US, Marvin Musquin sera au départ avec de grosses ambitions.

6. Des outsiders de choc

Qui pourra battre Marvin Musquin ? Ils seront nombreux à débarquer dans la salle pour prendre la couronne du dernier « King Of ». Dylan Ferrandis, le plus californien des sudistes, aura à coeur de briller après une saison stoppée par une blessure. Mais on peut également compter sur Dean Wilson, troisième du MXDN avec le team UK et sur le podium de la Monster Cup le week-end dernier pour venger le peuple anglais de la victoire française au MXDN.

5. Charlier, héros national !

Il est entré dans l’histoire en devenant le premier pilote champion du Monde par équipes en Enduro aux ISDE et en motocross avec l’équipe de France MXDN à Matterley Basin. Engagé de dernière minute, « CC » va venir prendre un gros bain de foule et tenter d’ajouter une nouvelle médaille à son incroyable palmarès cette année. Rien que pour l’applaudir pendant la présentation, votre présence est indispensable !

6. La revanche des ricains

Ils ont pris une douche froide à Matterley mais en SX, les Américains sont au top. Deux membres de l’équipe US de Matterley Basin seront présents pour laver l’affront. Zach Osborne, qui a tout tué cette année en 250 aux USA et Cole Seely, qui a une grosse revanche à prendre sur le destin vont tout donner. Ils pourront aussi compter sur Christian Craig au guidon d’une 450 CRF officielle. L’ex protégé de David Vuillemin avait fait forte impression à Lille l’année dernière. Il saura quoi faire pour être au top à Paris.

5. Les français dans la place !

Il y a du lourd en SX1 et les ténors du SX Tour tenteront de se faire une place parmi l’élite mondiale. On peut compter sur Cédric Soubeyras, Thomas Ramette, Greg Aranda, Flo Richier, Nicolas Aubin ou encore Fabien Izoird pour ne rien lâcher face aux Américains. Mais il ne faudra pas aller aux toilettes pendant les finales SX2 non plus ! La jeune garde du SX Tour n’a qu’une idée en tête depuis des mois : briller devant les fans du SX de Paris. Les 15 meilleurs du championnat auront cette chance et ils sont nombreux à pouvoir prétendre au podium. Ca risque de faire des étincelles !

4. Une première mondiale

Puisqu’on parle d’étincelles, parlons de la nouvelle moto électrique Alta RedShift. Elle fait le buzz sur le net depuis qu’elle a remporté une course en ligne droite à la Red Bull Straight Rhythm l’année dernière aux mains de Josh Hill. Elle participera pour la première fois de l’histoire à une course de SX « normale » à Paris ! L’occasion de se faire une idée d’un futur plus ou moins proche, mais définitivement plus proche que jamais !

3. Vous avez dit FMX ?

Comme chaque année, le FMX tiendra une place de choix dans le programme de la classique française. Edgar Torronteras, la légende du FMX européen revient chaque année sur l’épreuve qui a lancé sa carrière il y a près de 20 ans ! Avec lui, l’incroyable Jackson Strong, Josh Sheehan et David Rinaldo. Si ces gars là ramènent toutes leurs médailles, ils risquent de payer un supplément bagage à l’aéroport. Vous êtes un peu calés en freestyle ? Vous savez que c’est du lourd. Si vous ne l’êtes pas, vous allez vous rappeler de ces noms.

2. Un format de course idéal

Superpôle, demi finales, repêchages, finales, les pilotes n’auront (presque) pas le temps de souffler dans la soirée. Les départs vont s’enchaîner et vous aurez l’occasion de voir rouler les meilleurs à de multiples reprises. Chaque course donne des points qui comptent pour le classement final. Pas de calcul, il faudra tout donner, toute la soirée. Cela va être dur pour eux, mais très bon pour les spectateurs.

1. Il reste (quelques) places !

Le taux de remplissage pour le samedi est déjà assez élevé avec certaines catégories qui affichent complet, et celui du dimanche prend le même chemin. Si après avoir lu ce topo au top, vous avez pris la décision de débarquer dans l’arène, ne traînez pas trop. Allez faire un tour sur le site www.supercrossparis.com pour prendre votre billet ! Go !

 

 

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire