MX: Les enjeux de Lacapelle

Nouvelle saison, nouveau départ pour la saison de MX dans l'hexagone avec ce Master de Lacapelle.@PH


Avec la disparition de Valence, Lacapelle Marival reprend le flambeau et présente ce weekend le plus beau plateau de son histoire. Si Febvre, Gajser et Cairoli qui évoluent dans des teams basés en Italie seront à Ottobiano ce weekend, quasiment la totalité du reste du plateau Mondial sera dans le Lot. Dernière répétition avant le Qatar, et l’expédition du matériel dès mercredi prochain !

Après Riola Sardo, Malagrotta et Hawkstone Park, c’est ce weekend que se joue le dernier acte des courses de préparation. Courses sans réel enjeu, si ce n’est qu’il faut monter en puissance afin d’aborder le Qatar dans les meilleures conditions. A Lacapelle tous les favoris du Mondial MX2 seront en piste à l’exception de Prado, alors qu’en MXGP ce sont les outsiders qui s’affronteront une dernière fois. Tour d’horizon des forces en présence, pour une épreuve qui devrait se disputer dans d’excellentes conditions météo !

Husqvarna Rockstar MXGP. Assez discrets en Sardaigne ou ils sont venus au dernier moment après l’annulation de Red Sand (Espagne) sans préparation pour le sable, les officiels Husqvarna ont montré une meilleure image a Hawkstone Park. Du trio engagé cette année par Anti Pyrhonen c’est Max Anstie rookie de la catégorie qui s’est le mieux mis en évidence dans ses deux premières sorties, mais Max Nagl a élevé son rythme la semaine passée (2/1/1) alors que Gautier Paulin continuait de son côté à monter en puissance avec notamment un podium de manche. Après du sable mou (Riola) puis plus dur (Hawkstone) place à la bonne terre Française ce weekend !

Pour sa première sortie en France sur l'Husqvarna officielle, Gautier Paulin sera suivi de près par les fans.@PH
Pour sa première sortie en France sur l’Husqvarna officielle, Gautier Paulin sera suivi de près par les fans.@PH

Kawasaki Monster MXGP. Très rapide à Hawkstone mais pas vraiment en réussite (chute en première manche alors qu’il était 4, problème d’embrayage en seconde alors qu’il menait la course) avant la super finale ou il prend une belle seconde place, Jordi Tixier semble avoir retrouvé tous ses moyens après deux saisons gâchées par des blessures. A suivre de près ce weekend, son coéquipier Clément Desalle se mettant lui dans le rythme (10/3/6 à Hawkstone) sans prendre de risques ; on se rappelle que l’an passé c’est dans une course de préparation, à Valence, qu’il s’était fracturé le bras.

Suzuki MXGP. Comme on pouvait s’y attendre dans les sables de Hawkstone, c’est Arminas Jasikonis (3/4/8) qui a été le plus performant au guidon de la nouvelle et magnifique 450 Suzuki ; Kevin Strijbos a été un poil en retrait (4/6/4) tout en ayant retrouvé plaisir à rouler sur sa nouvelle machine. Sur la terre, KS devrait logiquement être devant son jeune équipier.

Yamaha Wilvo MXGP. Nouveau venu en MXGP, ce team n’a pas vraiment été en réussite sur les deux premières sorties sans que le potentiel ne soit en cause. Comme chez Husqvarna, Arnaud Tonus et Shaun Simpson se sont rabattus sur Riola sans avoir testé dans le sable. A Hawkstone la semaine passée seul Shaun a roulé (Arnaud étant malade) mais une grosse chute au premier départ a ruiné son weekend. Les deux équipiers ont testé dans le Sud de la France cette semaine, et vont retrouver la terre avec plaisir.

KTM Red Bull MX2. Il n’y aura qu’un officiel KTM à Lacapelle, et il sera l’homme à battre en MX2. Excellent lors de ses deux dernières sorties (4/6 et premier MX2 à Riola, 1/1/5 et premier MX2 à Hawkstone) Pauls Jonass a semblé retrouver le niveau qui était le sien avant sa blessure à Loket. Désormais entrainé par De Reuver il excelle dans le sable, à voir ce weekend ou il se situera dans la hiérarchie sur la terre.

Pauls Jonass sera l'homme à battre en MX2 ce weekend.@PH
Pauls Jonass sera l’homme à battre en MX2 ce weekend.@PH

Yamaha Kemea MX2. Vainqueur ici même l’an passé, Benoit Paturel a fait une bonne sortie le weekend dernier (6/8 et premier MX2 à Malagrotta) après des débuts marqués par une grosse chute (2/DNF) à Riola. Très rapide dans le sable, Ben est l’un des grands favoris du weekend. De ses équipiers, c’est le jeune Alvin Ostlund qui a pris le meilleur sur Brent Van Doninck lors des épreuves Italiennes, à voir ce qu’il en sera sur la terre.

C'est l'année ou jamais pour Benoit Paturel en MX2.@PH
C’est l’année ou jamais pour Benoit Paturel en MX2.@PH

Husqvarna Rockstar MX2. Une seule sortie à ce jour pour les troupes de Jacky Martens, et un homme en vedette : Thomas Kjer Olsen, le champion d’Europe MX2. Solide a Hawkstone (3/2/7) le Danois doit confirmer sur la terre, Thomas Covington ayant de son côté accroché un podium outre Manche. Curieusement Conrad Mewse qui attaque sa seconde saison de GP a été plus discret chez lui.

Suzuki MX2. Une seule course également pour les hommes de Stefan Everts, qui n’avaient pas encore totalement pris leurs marques a Hawkstone. Jeremy Seewer (5/4/9) a vu le jeune Hunter Lawrence (6 et 3 des manches MX2) contester son leadership, alors que Bas Vaessen (8/7) était un peu plus en retrait. Malade la semaine passée, Zachary Pichon fera ses grands débuts sur la Suz’ officielle ;

Kawasaki Monster MX2. Rentrée plutôt discrète à Malagrotta pour Petar Petrov (5) et Stephen Rubini (13) qui seront sans aucun doute plus à leur aise à Lacapelle. Tous deux reviennent de lourde blessure, et tenteront d’accrocher un podium dans une catégorie très relevés ce weekend.

Les Frenchies. Course de reprise pour quasiment tout le pack Français, puisque seuls Xavier Boog, Nico Aubin et Anthony Bourdon se sont dérouillés les pattes au Touquet. Greg Aranda fait son retour de blessure, alors que Maxime Desprey et Valentin Teillet notamment font leur première sortie de l’année. Livia Lancelot lance sa saison en se mêlant aux hommes à trois semaines de son premier GP en Indonésie, alors que Anthony Boissière fait son grand retour en cross. De son côté Brian Moreau rentre de deux semaines de training aux US, alors que Arnaud Aubin et Thomas Do notamment font leur rentrée après un hiver en SX. Pour tous ces garçons, l’objectif est d’être fin prêts dans un mois pour l’ouverture de l’Elite.

On the road again, PH pour Motoverte.com

 

Ecrire un commentaire