Benoit Paturel avec le team Bos !



Sans guidon pour la saison prochaine, Benoit Paturel a finalement signé un contrat avec le team Bos pour disputer l’intégralité du MXGP aux côtés de Jordi Tixier. Les deux pilotes évolueront au guidon de KTM.

Alors que son avenir était de plus en plus incertain, Benoit Paturel sera bien derrière les grilles de départ du championnat du Monde Motocross 2018 ! Une bonne nouvelle pour le tricolore, mais également pour le sport en général. On parle d’un garçon 3ème du mondial MX2 2016, vainqueur du MX des Nations 2016 et 5ème en MX2 cette année en ayant raté les trois derniers rounds. « Patu » pilotera donc une 450 SXF (moto choisie par le team sans l’aide ni le soutien du constructeur !) sous l’auvent du team BOS aux côtés de Jordi Tixier. Le programme national n’est pas encore validé. L’usine Bos Suspension se servira de cette plateforme sportive pour communiquer sur ses produits destinés au Tout-Terrain (Supercross, Motocross, Enduro, Cross-Country, Rallye). Les suspensions (déjà utilisées par Béthys, Tixier, Lancelot, Lenoir, Bourdon, etc…), mais également d’autres pièces qui pourront améliorer la partie-cycle des machines modernes, niveau performances, poids, solidité ou les trois à la fois. Notez enfin que 4D CONCEPT est le partenaire principal de la structure BOS Suspension. Le team français peut aussi compter sur des sponsors important comme Dunlop, FMF, Scar, Mika, MotoMaster, Twin Air, Pole Position 77, X-Trig, CRM Carbon, CZ Chains,etc…

Olivier Bossard, Président et fondateur de Bos Suspension :

« Notre nouveau Team affiche ses ambitions ! Après une mise en route lors de l’épreuve inaugurale de Paris, avec un excellent résultat qui en appelle d’autres, nous venons de recruter Benoit Paturel, dont les qualités humaines et sportives vont lui permettre de très bien s’intégrer. Je suis certain que son adaptation à la catégorie reine sera très rapide. Benoit et Jordi se connaissent et apprécient le travail en équipe, nous aurons besoin de cette osmose pour progresser tous ensemble. »

Benoit Paturel :

« Passer en catégorie 450 cm3 n’est pas une mince affaire, pas seulement sur un plan puissance, vitesse et pilotage, mais en raison du très haut niveau général de nos rivaux ; le challenge n’en est que plus intéressant ! Mon objectif cette année sera d’engranger un maximum d’expérience lors de ces 20 Grands-Prix 2018. Et pourquoi pas créer la surprise en jouant aux avant-postes ! »

Nous reparlerons très bientôt de cette nouvelle aventure avec le principal intéressé Benoit Paturel, restez connectés !

 

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Fait leur regretter aux officiel de ne pas t avoir pris .Je suis persuadé que tu réussiras en mx1 car pour moi tu as quelque chose que les autres n ont pas pour etre au top comme toi.

    Répondre

Ecrire un commentaire