Prado, la nouvelle pépite du MX2

Du haut de ses seize ans, Jorge Prado s'attaque au Mondial avec un seul but: filer dès que possible aux USA.@PH


Dauphin de Pauls Jonass en Argentine, Jorge Prado Garcia avait la sourire dimanche soir. Après une entrée en matière difficile au Qatar puis en Indonésie, le jeune Espagnol a pu faire l’étalage de son talent avec un certain culot !

Il n’a que seize ans et a déjà tout d’un grand ! En le signant alors qu’il n’avait que onze ans, l’usine KTM ne s’est pas vraiment trompée et Jorge est sans aucun doute l’une des futures stars du Mondial…ou du SX US ! Car le gamin sait ce qu’il veut, et il a déjà demandé à l’usine Autrichienne de l’envoyer outre Atlantique dès que possible. Mais comme avec Marvin Musquin ou Ken Roczen, Pit Beirer lui a d’abord demandé de faire ses preuves en Mondial avant d’envisager un transfert aux US.

No respect !

On se souvient que dès son premier GP à Assen l’an passé, ce kid avait défrayé la chronique en ayant le culot de résister à son chef de file, et même de le contre attaquer une fois que Jeffrey avait pris la tête de la course. Ce weekend ce fut un peu la même musique, d’autant qu’avec son gabarit jockey ce diable de Jorge bénéficie d’un certain avantage au départ ! Auteur de deux holeshot, il a crânement défendu ses chances face à son équipier qui n’a pas manifesté son mécontentement comme Jeffrey l’avait fait quelques mois plus tôt. « C’est vrai qu’avec Jorge la bagarre fut serrée, peut être un peu trop entre deux équipiers ! Mais c’est la course, et signer le doublé est top pour le team. Et je suis content aussi pour Jorge qui signe son premier podium de la saison, » déclarait avec franchise Pauls Jonass une fois les joutes terminées. Pour Prado qui décroche ici son second podium de GP, le weekend fut donc particulièrement bon. « Je suis vraiment content de mon weekend, d’autant plus que j’ai été malade pendant une semaine et que je n’ai pas pu m’entrainer comme voulu avant de venir ici. Du coup j’étais un peu fatigué, mais parfois je me surprends à obtenir d’excellents résultats sans me sentir en pleine forme ! C’est mon meilleur résultat à ce jour, et je suis content d’avoir tenu le rythme du début à la fin de la course. Pauls était juste un peu plus fort que moi, mais je suis content de ma vitesse, » confiait de son côté Jorge.

Son duel avec Jonass (41) a animé les dix premières minutes du GP.@PH
Son duel avec Jonass (41) a animé les dix premières minutes du GP.@PH

Liberté totale

Jusqu’à maintenant chez KTM on n’a pas donné d’ordres d’équipe, et Jorge a pu attaquer son leader comme s’il était d’une autre équipe. Cela a apporté un peu de piment à la course, même si dans les pits le team manager Dirk Gruebel a sans doute eu quelques sueurs froides ! Et ce n’est sans doute pas la dernière fois de la saison, car le petit espagnol au visage rieur est un pur talent qui s’exprime particulièrement bien sur les textures sablonneuses qu’il connaît bien. Car dès qu’il a signé son premier contrat chez KTM il est parti vivre avec ses parents à Lommel, pour pouvoir progresser sur une surface qui ne lui était pas familière. Ses parents ont tous deux trouvé un job là bas et lui même continue d’aller à l’école pour, comme il le dit lui même, ne pas baigner jour et nuit dans l’ambiance du motocross. On reparlera de lui très prochainement, cela ne fait aucun doute !

Un superbe style, une belle attaque, Jorge a tout pour réussir au plus haut niveau.@PH
Un superbe style, une belle attaque, Jorge a tout pour réussir au plus haut niveau.@PH

En transit à Buenos Aires, PH pour motoverte.com

 

 

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire