MXGP, les dernières longueurs!



Avant dernier GP de l’année, Assen devrait au minimum couronner un des trois champions du Monde. Et pas n’importe lequel, puisqu’avec un neuvième titre Mondial Antonio Cairoli se rapprocherait de Stefan Everts (10 titres) et deviendrait l’un des rares sportifs de haut niveau à être sacré à neuf reprises.

Pour la troisième année de rang, Assen reçoit donc un Mondial. Quelques milliers de tonnes de sable ont été déversés sur le célèbre ‘Dutch TT’ comme les années précédentes, et ce sable va être bien détrempé puisqu’il pleut sur le Nord de la Hollande, avec des prévisions pas folichonnes pour le reste du weekend !

Quatre points….

Il faudrait vraiment un scénario improbable pour que Cairoli ne soit pas sacré dès ce weekend ! Avec 96 points d’avance sur Jeffrey Herlings qui risque d’être imbattable sur ce tracé, Antonio ne doit plus scorer que quatre malheureux points pour coiffer le titre ; quand on sait qu’il en a marqué 26 dans son pire weekend de l’année (Suède), on n’est pas vraiment inquiet pour lui même si tout peut arriver dans ce sport, parlez en à Herlings par exemple ! Il faut d’ailleurs espérer qu’Antonio soit titré dès la première manche, pour qu’il se lâche enfin après plusieurs GP sur la retenue compte tenu de l’enjeu. On imagine combien il aura à cœur de ‘challenger’ Jeffrey une fois titré, pour stopper cette belle série (trois succès lors des quatre derniers GP, une casse le stoppant en Suède) et montrer que cette année c’était bien lui le boss !

Seewer maintient la pression ?

Depuis le GP de Suisse Jeremy Seewer maintient la pression sur Pauls Jonass, lui reprenant chaque weekend quelques points. Un en Suisse, quatre en Suède, cinq aux Etats Unis, le voici revenu à 40 points du Letton, ce qui reste quand même beaucoup alors qu’il ne reste que deux épreuves à disputer. Jonass n’était pas à Assen l’an passé, et Seewer n’y avait pas franchement brillé (15ème et 13ème) ; qu’en sera-t-il cette année ? Jonass peut très bien être titré compte tenu de son avance, et l’on suivra avec intérêt la prestation de son coéquipier Jorge Prado qui avait roulé l’enfer il y a un an, en montant sur le podium dès sa première sortie en Mondial !

Quatre filles dans le vent

Au repos depuis Loket fin juillet, les féminines reprennent du service avec les deux derniers de leurs six rounds de l’année au programme à Assen puis Villars. Logiquement Courtney Duncan et Nancy van de Ven devraient performer dans le sable, mais on sait que Livia n’est pas manchot sur cette surface et qu’elle a dans le sud ouest d’excellents spots sablonneux pour se préparer. Reste que le sable d’Assen reste unique, et qu’il va être particulièrement lourd ce weekend puisqu’il pleut et qu’il va continuer à pleuvoir ! Tout reste possible entre Courtney, Kiara (Fontanesi), Livia et Nancy, mais nul besoin de vous dire de quel côté penche notre cœur !

Les précédents vainqueurs à Assen

MXGP

2016 : 1.Desalle / 2.Cairoli / 3.Coldenhoff

2015 : 1.Simpson / 2.Febvre / 3.Coldenhoff

MX2

2016 : 1.Herlings / 2.Bogers / 3.Prado

2015 : 1.Gajser / 2.Anstie / 3.Van Doninck

Féminines

2016 : 1.Duncan / 2.Van de Ven / 3.Lancelot

La situation aux championnats

MXGP : 1.Cairoli, 673 ; 2.Herlings, 577 ; 3.Paulin, 545 ; 4.Desalle, 544 ; 5.Gajser, 485 ; 6.Febvre, 441 ; 7.Van Horebeek, 400 ; 8.Nagl, 390 ; 9.Coldenhoff, 377 ; 10.Bobryshev, 366 ; etc..

MX2 : 1.Jonass, 696 ; 2.Seewer, 656 ; 3.Kjer Olsen, 523 ; 4.Paturel, 504 ; 5.Covington, 457 ; 6.Lieber, 450 ; 7.Prado, 392 ; 8.Bogers, 356 ; 9.Lawrence, 326 ; 10.Van Doninck, 298 ; etc…

Féminines : 1.Duncan, 155 ; 2.Fontanesi, 152 ; 3.Lancelot, 148 ; 4.Van de Ven, 143 ; 5.Papenmeier, 122 ; 6.Verstappen, 121 ; 7.Van Wordragen, 119 ; 8.Van der Vlist, 89 ; 9.Nocera, 77 ; 10.Germon, 70 ; etc…

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

    1. Bien d’ accord avec toi, Gilou.
      Du coup quelques réflexions :
      – Beaucoup, beaucoup de circuits sablonneux ces dernières années….
      – Même pour les circuits artificiels, on amène beaucoup, beaucoup de sable…
      – On entend parler beaucoup, beaucoup parler néerlandais (et flamand) dans les paddocks en ce
      moment….
      – Les néerlandais (et flamands) aiment beaucoup, beaucoup le sable…
      – Luongo doit y (a)voir beaucoup, beaucoup d’ intérêt(s)…
      Faites les liens entre ces différentes propositions dans le sens que vous voulez,
      le résultat sera toujours :
      – Le Motocross est en train de beaucoup, beaucoup perdre ses lettres de noblesse, y compris chez
      les passionnés pour qui beaucoup, beaucoup de courses sont devenues, comme les circuits, d’ une
      platitude attristante…

      Répondre

Ecrire un commentaire