MXGP: HSF avec Honda



Comme nous l’avions déjà écrit il y a quelques semaines, la firme Néerlandaise HSF deviendra la saison prochaine sponsor du HRC. Honda a officiellement diffusé l’information, sans apporter aucune autre précision concernant notamment les pilotes qui disposeront des 450 officielles.

On nous avait annoncé une conférence de presse à Assen, mais elle n’est jamais venu. C’est par un simple communiqué assez laconique que Honda a confirmé juste avant Villars le partenariat entre HSF Logistics et Honda, la firme spécialisée dans la logistique réfrigérée devenant un ‘major’ sponsor des rouges. Dirigée par un passionné de sports mécaniques, ayant déjà épaulé des pilotes ou équipes engagées sur le Dakar ou en sport automobile, HSF avait créé son propre team de Motocross en 2012. Cette saison Brian Bogers, Calvin Vlaanderen et Davy Pootjes disputaient le Mondial MX2, avec pour coach sportif Dave Strijbos, le champion du Monde 125 en 1986.

Attendons l’EICMA de Milan

Rien d’autre n’a filtré dans ce communiqué de presse, Honda attendant le salon de Milan (EICMA) pour présenter son programme 2018 dans toutes les disciplines, du trial au MotoGP en passant par le motocross et le trial. Si Tim Gajser reste le leader incontestable des rouges (il est sous contrat jusqu’en 2020), il aura de fait un nouvel équipier puisque Evgeny Bobryshev a été remercié cet été : ce sera Brian Bogers, qui évolue dans le giron HSF depuis 2014 (vice champion d’Europe 250 cette année là). Brian qui fêtera dans quelques jours son 21ème anniversaire n’a pas vraiment confirmé les espoirs placés en lui dans le Mondial MX2 (11ème en 2015, 6ème en 2016 et 8ème cette saison) mais on peut penser que son gabarit sera plus à son aise sur une 450. Toujours sous contrat avec HSF pour la saison prochaine, Calvin Vlaanderen pourrait lui aussi se retrouver en rouge mais rien n’est moins sûr puisque le Sud Africain (roulant sous licence Néerlandaise) souhaiterait poursuivre en MX2 ou il peut encore évoluer durant deux saisons. Quand à Davy Pootjes placé chez HSF par KTM, il devrait rejoindre une autre structure bénéficiant d’un soutien de l’usine Autrichienne avec qui il a un contrat de longue durée.

Gajser à la Monster Cup

Pour la première fois de sa vie, Tim Gajser a participé à une compétition sans que son père soit à ses côtés ! Bogomir (qui s’était classé 23ème à Assen de la Coupe du Monde vétérans) s’est en effet très sérieusement blessé dans la semaine (côtes cassées et poumon perforé) alors qu’il roulait avec son fils sur un de leurs terrains d’entrainement en Slovénie. Dimanche soir, Tim confiait que cela lui avait fait tout drôle de ne pas avoir son père à ses côtés, mais qu’ils n’ont cessé de s’appeler tout au long du weekend. Bogo devrait être remis d’ici un mois pour être du voyage à Las Vegas avec son fils, Tim étant engagé à la Monster Cup ou il aurait déjà du rouler l’an passé s’il ne s’était blessé ; le champion du monde MXGP 2016 n’a pas une grande expérience du Supercross, mais il s’entraine souvent dans cette discipline sur un circuit que son père à fait construire en Slovénie.

Un programme privé en MX2

Alors que Jed Beaton vient d’offrir au HRC son premier podium MX2 de l’année, le HRC ne sera plus officiellement présent dans la catégorie l’an prochain. C’est donc à l’initiative de Giacomo Gariboldi qu’une nouvelle structure fera rouler deux pilotes l’an prochain : Bas Vaessen et Hunter Lawrence, qui a finalement soufflé le guidon à son compatriote après que Suzuki l’ait libéré de son contrat un an plus tôt que prévu. Le team bénéficiera d’un soutien direct de Geico Honda, qui accueillera outre Atlantique Hunter dès 2019.

Dix huit ans depuis le 1er aout, Hunter Lawrence a un bel avenir devant lui.@PH

Ecrire un commentaire