MXGP: Herlings vainqueur, Cairoli titré !



Il n’y a pas eu de scénario improbable dans le grand nord, et en toute logique Jeffrey Herlings s’est adjugé la victoire dans les sables d’Assen pendant qu’Antonio Cairoli coiffait lui son neuvième titre mondial ! Non, si surprise il y a eu elle est venue de Romain Febvre, excellent second du GP une semaine après son KO Floridien.

Si les éléments semblaient s’être ligués contre Assen samedi avec ces averses détrempant le circuit, il n’en a rien été dimanche et c’est dans des conditions tout à fait correctes que s’est déroulé cet avant dernier GP de l’année. Mais la piste est toutefois restée assez piégeuse pour stopper la course de Tim Gajser et surtout de Clément Desalle, touché au dos.

Cairoli assure….sans assurer !

Sacré Tony ! il aurait pu jouer l’épicier pour assurer tranquillement son titre, mais ce serait mal connaître le bonhomme que de penser ainsi. Parti en tête de la manche il a clairement tenté sa chance, se faisant reprendre par Herlings à mi-course mais ne lâchant pas pour autant l’affaire ! Second de la manche à une grosse seconde de son équipier, Antonio sera bien sûr fêté comme il se doit sitôt franchie la ligne d’arrivée et arrivera tout autant motivé au départ de la seconde manche. Une envolée moyenne, puis une faute à deux tours de l’arrivée alors qu’il était troisième lui coutent le podium du jour, mais quelle importance ! Ceci étant on attend avec impatience Villars, car la rafale de succès de Jeffrey Herlings commence à le chatouiller un peu et maintenant que le titre est dans la poche….

Herlings chez lui

Battu de peu à Valkenswaard, Jeffrey Herlings a pris sa revanche en remportant son premier ‘home GP’ dans la catégorie MXGP. Insolent d’aisance, il est parti dans le top ten à chaque fois et à fait tranquillement son chemin jusqu’à la première place. Si Cairoli a pu donner l’impression de l’inquiéter en première manche, il a survolé la seconde manche ou onze pilotes ont pu rester dans le même tour que lui.

Encore un GP pour Jeffrey Herlings.@PH

Second podium pour Febvre

En retrait samedi jusqu’à la manche qualificative, Romain Febvre a superbement négocié ce GP, sur un circuit lui rappelant de bons souvenirs puisque c’est là qu’il avait décroché son titre en 2015. Auteur d’excellents départs dans les deux manches, Romain était furieux de s’être fait souffler la troisième place sur la ligne d’arrivée en première manche ; sa seconde manche fut encore meilleure puisqu’il est venu taquiner en fin de course Nagl pour le gain de la seconde place. Il score son meilleur résultat de la saison après la Suède et monte sur la seconde marche du podium, une semaine après son crash en Floride.

Deux podiums en l’espace de trois GP, ca roule pour Romain Febvre.@PH

Paulin n°3 mondial

Pas des plus à l’aise dimanche sur ce circuit qui avait bien changé depuis la veille, Gautier Paulin score deux places de huitième qui l’assurent quasi définitivement de la troisième place finale du championnat. Nul doute que Gautier aura à cœur de terminer sa saison sur une belle note à Villars, ou Clément Desalle risque de manquer à l’appel après s’être blessé au dos en retombant sur le bitume après une chute sur l’un des gros sauts du circuit. Moins de bobo pour Tim Gajser qui a chuté en première manche et a reçu sa moto sur le dos, ce qui poussera le service médical à ne pas l’autoriser à repartir en seconde manche. Mais il devrait être de la partie le weekend prochain à Villars !

N°3 mondial cette saison, Gautier Paulin a encore deux grands rendez vous avec Villars puis le MXDN.@PH

Résultats.

Grand Prix.

1.Herlings (1/1), 50

2.Febvre (4/3), 38

3.Anstie (3/4), 38

4.Cairoli (2/6), 37

5.Nagl (10/2), 33

6.Strijbos (5/7), 30

7.Paulin (8/8), 26

8.Leok (9/9), 24

9.Bobryshev (7/14), 21

10.Coldenhoff (6/15), 21

Championnat.

1.Cairoli, 710

2.Herlings, 627

3.Paulin, 571

4.Desalle, 544

5.Gajser, 485

6.Febvre, 479

7.Nagl, 423

8.Van Horebeek, 416

9.Coldenhoff, 398

10.Anstie, 396

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. gros respect à tony cairoli,son niveau de pilotage et sa géssion du championnat me laisse sans voix.je pense qu’il peut encore gagner un, voir deux titre si il parvient à garder sa motivation !

    Répondre

Ecrire un commentaire