MX2 : show Cairoli/Pourcel !



Ce Grand Prix d’Espagne MX2 restera comme l’un des meilleurs films à suspens que l’on n’ait vu en MX ces dernières années, avec une conclusion sublime dans chacune des deux manches. Tout cela grâce à deux champions qui ont survolé leurs rivaux…

On l’avait annoncé depuis longtemps, ce duel Pourcel-Cairoli. Un parfum de revanche pour le jeune Italien déçu d’avoir laissé filer son titre l’an passé, et un goût de reviens-y pour le kid de Chateauneuf-les-Martigues qui veut marquer ce mondial de son empreinte avant de s’exiler. Chris avait frappé le premier lors de la séance chrono, claquant un dernier tour d’anthologie pour subtiliser la pôle à son rival. Jusque-là tranquillement installé en tête de la hiérarchie avec près de trois secondes d’avance sur son rival, Antonio a été comme tout le monde, bluffé par le tour parfait réalisé par son rival en fin de séance, alors que la piste s’était dégradée.
Prenant une option osée à chaque départ – à savoir l’intérieur, avec une belle zone boueuse sur sa droite – Cri a réussi deux départs de rêve, seul Pascal Leuret – parti de l’extérieur – faisant mieux que lui ! Abattant les premiers tours à haute cadence, le français s’isolait à chaque fois en tête de la course, tandis que Cairoli s’affairait lui à revenir progressivement au second rang après des envolées plus laborieuses. Une fois second, Antonio ne s’en est pas laissé compter et en dépit du retard concédé – une grosse quinzaine de secondes à chaque fois – a continué à attaquer comme si le titre mondial se jouait là. Une tactique payante, qui le conduira à faire la jonction dans les deux derniers tours et mettre une certaine pression sur Cri. Et accessoirement de déchaîner le podium Espagnol qui, comme vous le savez, n’est pas le moins « chaud » de la planète.

<img|2|left>Dans la roue de Cairoli
Par deux reprises, on eut droit à deux tours d’anthologie. Passant Cri dans le dernier tour de la première manche, Tony a fait une petite erreur dans une grande montée qui a permis au champion sortant de reprendre l’avantage et de s’imposer d’un rien. En seconde manche, c’est encore une fois dans le dernier tour qu’il porta une attaque, juste au pied de cette fameuse montée en espaliers. Surpris, Cri ne pourra trouver une parade et échouera dans la roue de l’Italien qui sur l’ensemble de la journée fait jeu égal avec lui mais remporte le GP au bénéfice de son meilleur résultat en seconde manche. Beau joueur mais vexé par cet échec, Christophe la jouera finement sitôt la ligne d’arrivée franchie, donnant une saine et belle accolade à un Tony plus motivé que jamais.
La suite du championnat s’avère passionnante entre mais on se demande si un troisième larron pourra venir les chatouiller. Certes pénalisé par des départs pas géniaux, Tyla Rattray n’a pu que suivre à distance ce duel, lui qui avait signé l’an passé son second succès de l’année sur ce tracé Ibérique. PH

Résultats
Classement provisoire :1. Cairoli (I-Yamaha), 97 points – 2. Rattray (RSA-KTM), 82 – 3. Pourcel (F-Kawasaki), 81 – 4. Eggens (NL-    Suzuki), 54 – 5. Leuret (F-Honda), 53 – 6. Gundersen (Nor-Yamaha), 50 – 7. Schiffer (D-KTM), 48 – 8. Searle (GB-KTM), 44 – 9. Aubin (F-Yamaha), 44 – 10. Swanepoel (RSA-Kawasaki), 41… 13. Boissiere (F-Kawasaki), 26 –14. Boog (F-Yamaha), 25 – 15. Frossard (F-Kawasaki), 25… 23. Tarroux (F-Yamaha), 9… 30. Aranda (F-Kawasaki), 1… Tous les résultats

MX2 : show Cairoli/Pourcel !

Ecrire un commentaire