MX2: Premier succès pour Prado



Bien qu’il n’entame que sa première saison de GP, après quelques piges l’an passé, Jorge Prado n’a pas attendu longtemps pour monter sur la première marche d’un podium de GP ! Victorieux à Arco, le jeunissime Espagnol est bien la prochaine star du MX !

Quel tempérament ! A seize ans depuis le début d’année, Jorge que nous vous présentons par ailleurs dans le dernier numéro de MX Mag est du même calibre qu’un Roczen ou un Herlings, ce qui n’a pas échappé à KTM ! Dauphin de Pauls Jonass en première manche, Jorge a signé un holeshot autoritaire en seconde manche pour filer vers un succès que Jonass tentera de lui subtiliser jusqu’au baisser du drapeau. « Je me sens bien en ce moment, et gagner sur le dur est une bonne chose pour moi car je roule surtout dans le sable. En seconde manche je signe le holeshot et je creuse un petit écart, puis en fin de manche Pauls m’a mis la pression au moment ou on est revenu sur les attardés, ce qui fait que je gagne d’un rien, » confiait après coup l’Espagnol qui a laissé échapper quelques larmes sur le podium au moment ou l’hymne national a retenti. « Avec mes parents on a toujours travaillé pour en arriver là, alors forcément c’est assez émotionnel car gagner un GP n’est jamais simple. »

Moment d’émotion pour ce kid de 16 ans qui ne rêve que des US! @PH

Jonass en rouge

L’accolade que se sont donnés Jorge et son leader Pauls Jonass témoigne à la fois du respect et de la bonne ambiance qui règne entre les deux équipiers. Dans les deux manches leur duel a été royal, sans que l’un ou l’autre ne porte d’attaque suicidaire sur un circuit ou il était difficile de doubler. En terminant second du GP à égalité de points avec son équipier, Pauls Jonass fait une bonne affaire au championnat puisqu’il profite du weekend moyen de Jeremy Seewer pour s’emparer de la tête du mondial, ou il compte maintenant neuf points d’avance sur le Suisse. Mal parti dans les deux manches l’officiel Suzuki n’a pu revenir que neuvième et quatrième, lâchant 17 points à Jonass tout en voyant Julien Lieber revenir à huit unités. Bien parti dans les deux manches Julien assure un triplé KTM, les Autrichiens faisant un carton plein puisque Thomas Kjer Olsen et Thomas Covington se classent quatre et cinq du GP.

Bonne opération pour Pauls Jonass qui reprend la plaque rouge.@PH

Mauvaise journée pour Paturel

Arco ne fut décidément pas le weekend de Benoit Paturel, qui comme la veille et comme ses équipiers à souffert au niveau des départs. Une fois de plus ces envolées ratées coutent cher à l’officiel Yamaha, qui casse son moteur en première manche alors qu’il était revenu septième à mi course ; treizième de la seconde, Ben se retrouve cinq au championnat devant son équipier Brent Van Doninck qui termine huitième aujourd’hui derrière Seva Brylyakov. Pas de points pour David Herbreteau qui se retire très vite en première manche, puis termine vingt sixième de la seconde alors que Enzo Toriani termine lui trente troisième et trente deuxième. Pas le temps de souffler, le weekend prochain c’est Valkenswaard qui est au calendrier !

Live depuis le Trentino, PH pour motoverte.com

Résultats.

Manche 1 :

1.Jonass

2.Prado

3.Lieber

4.Brylyakov

5.Kjer Olsen

6.Cervellin

7.Vlaanderen

8.Hsu

9.Seewer

10.Mewse

Manche 2 :

1.Prado

2.Jonass

3.Covington

4.Seewer

5.Lieber

6.Kjer Olsen

7.Bogers

8.Bernardini

9.Van Doninck

10.Brylyakov

Grand Prix :

1.Prado, 47

2.Jonass, 47

3.Lieber, 36

4.Kjer OIsen, 31

5.Covington, 30

6.Seewer, 30

7.Brylyakov, 29

8.Van Doninck, 21

9.Bogers, 16

10.Mewse, 16

19.Paturel, 8

Mondial :

1.Jonass, 192

2.Seewer, 183

3.Lieber, 175

4.Kjer Olsen, 158

5.Paturel, 147

6.Van Doninck, 123

7.Prado, 117

8.Covington, 113

9.Brylyakov, 110

10.Cervellin, 99

Ecrire un commentaire