MX2: Covington gagne, Jonass titré



Thomas Covington n’avait plus gagné depuis le Mexique début avril, s’octroyant pas mal de podiums de manche mais manquant souvent de constance pour briguer la victoire. Il a bien tiré parti des conditions boueuses de Villars pour s’imposer devant les Australiens Hunter Lawrence et Jed Beaton, pendant que Pauls Jonass coiffait le titre mondial.

On a un moment espéré passer à travers les gouttes d’eau ce dimanche, mais ce ne fut pas vraiment le cas même si le soleil a fait quelques apparitions. La pluie a gâché ce dernier GP de la saison, les conditions de course étant particulièrement délicates pour la première manche MX2.

Jonass assure le titre

Avec ces conditions boueuses, tout pouvait encore arriver dans la course au titre et quand Jonass pourtant auteur du holeshot s’étalait au second virage, repartait dernier pour chuter à nouveau au virage suivant, les jeux étaient loin d’être fait ! Mais le jeune Letton n’allait pas paniquer, et en revenant cinquième d’une manche que seulement six pilotes terminaient dans le même tour Jonass décrochait la couronne dès le début d’après midi. Un peu démobilisé en seconde manche, il ratait son départ en patinant sur la grille et rate le podium du jour. Son titre permet à KTM de poursuivre son règne sur la catégorie, et l’avenir s’annonce d’autant plus radieux pour les Autrichiens qu’ils seront les seuls l’an prochain à s’investir officiellement dans cette catégorie.

Covington s’impose

Auteur de bons départs dans les deux manches, Thomas Covington a fait cavalier seul dans la première avant de se faire chahuter par Hunter Lawrence et Brian Bogers dans la seconde. Il parviendra à reprendre le dessus sur le Néerlandais, mais ne pourra empêcher l’Australien d’aller signer son premier succès de manche après avoir remporté la veille sa première qualif de GP. Covington remporte le GP devant Lawrence qui termine la saison en beauté, et Beaton qui s’est lui révélé dans la boue. Si l’avenir de Lawrence est assuré (Honda Gariboldi) celui de Beaton reste incertain puisque ce team n’alignera finalement que deux pilotes en Mondial, Vaessen étant l’équipier de Lawrence.

Seewer au pied du podium

En lice pour le podium du jour Jeremy Seewer a fait deux bonnes manches, mais n’a pu mener à bout son effort puisqu’il chute et perd deux places dans le dernier tour ! Quatrième du GP et second du Mondial, il sera dès mercredi sur une 450 pour préparer le MXDN. Côté tricolore Stephen Rubini a fait deux superbes remontées, mais se fait déclasser pour avoir fait un passage en sens inverse par la pit lane après être sorti de la piste ; il se reprendra en seconde manche, de quasi dernier à neuvième égalant du coup son meilleur résultat d’Ernée. Même punition pour Zach Pichon (pit lane à contre sens) qui n’est pas reparti en seconde manche.

Résultats.

Grand Prix.

1.Covington (1/2)

2.Lawrence (4/1)

3.Beaton (3/4)

4.Seewer (2/5)

5.Jonass (5/3)

6.Kjer Olsen (7/12)

7.Bogers (15/6)

8.Prado (14/7)

9.Sanayei (11/11)

10.Ostlund (9/12)

16.Rubini (DNF/9)

Championnat.

1.Jonass, 771

2.Seewer, 732

3.Kjer Olsen, 579

4.Covington, 532

5.Paturel, 504

6.Lieber, 490

7.Prado, 460

8.Bogers, 407

9.Lawrence, 395

10.Van Doninck, 309

Ecrire un commentaire