MX 2018: Les grilles se remplissent



Petit à petit le plateau des prochains championnats d’Europe et du Monde de Motocross se complètent, et après TM la semaine passée c’est le HRC qui vient d’officialiser ses trois pilotes. Comme nous vous l’annoncions cet été c’est bien Brian Bogers que HSF (nouveau sponsor du HRC) amène dans ses bagages, ainsi que Calvin Vlaanderen qui roulera en MX2.

Il reste encore quelques inconnues, qui devraient être levées dans les semaines qui viennent. On attend notamment de savoir ce que va devenir Evgeny Bobryshev (une rumeur dit qu’il pourrait faire équipe avec Jordi Tixier chez BOS), si Petar Petrov et Arminas Jasikonis vont bien évoluer chez Honda Assomotor, et ou rouleront Mathys Boisrame et Brent Van Doninck. C’est bien Jeremy Seewer qui va hériter du troisième guidon chez Yamaha Wilvo, le Suisse amenant avec lui son équipementier IXS qui devient le sponsor équipements du team. Yamaha n’a pas encore confirmé mais cela ne devrait tarder, alors que Ben Watson a lui été confirmé comme 3ème pilote chez Kemea. Chez KTM il y a des changements d’auvent dans l’air, Jorge Prado rejoignant celui de De Carli alors que Glenn Coldenhoff fait le chemin inverse. Sous contrat de longue durée avec KTM, Davy Pootjes change d’auvent pour la 3ème année consécutive ; après le team factory puis HSF, il arrive chez LRT, le team de la famille Lieber qui poursuit son activité. Si Monster s’est retiré du programme Kawasaki MX2, entrainant l’arrêt d’activité de CLS, le team F&H ou évoluait cette année David Herbreteau (qui passe chez KTM VHR aux côtés des frères Verhaeghe) monte en grade et alignera avec le soutien de Kawasaki trois pilotes dont Adam Sterry et l’Australien Jed Beaton auteur d’une superbe performance à Villars lors du dernier GP de la saison.

Yamaha Factory (MXGP) : Romain Febvre, Jeremy Van Horebeek

Yamaha Wilvo (MXGP) : Shaun Simpson, Arnaud Tonus, Jeremy Seewer

Yamaha Kemea (MX2) : Seva Brylyakov, Jago Geerts, Ben Watson

Yamaha JK : Ivo Monticelli (MXGP), Anton Gole (MX2), Tim Edberg (EMX250), Adam Kovacs (EMX125), Manuel Lacopi (EMX300)

Yamaha ASTES4-TESAR (EMX250) : Tristan Charbonneau, Nicholas Lapucci, Roan Van de Moosdijk

Yamaha MJC : Thibault Bénistant (EMX125), Rick Elzinga (EMX125), Quentin Prugnières (EMX85)

Yamaha Ceres71: Milko Potisek (MXGP), Simone Zecchina

Yamaha SM Action : Simone Furlotti (MX2), Alvin Ostlund (MX2), Alessandro Manucci (EMX250), Maxime Renaux (EMX250)

Kawasaki KRT (MXGP) : Clément Desalle, Julien Lieber

Kawasaki F&H (MX2) : Adam Sterry, Jed Beaton, Ruben Fernandez

Kawasaki Bud : Brian Hsu (MX2), Brian Moreau (EMX250), Pierre Goupillon (EMX250)

Kawasaki Gebben (MXGP) : Maxime Desprey, Alessandro Lupino

Kawasaki Dixon : Tommy Searle (MXGP), Darian Sanayei (MX2)

KTM De Carli : Antonio Cairoli (MXGP), Jorge Prado (MX2)

KTM Factory : Jeffrey Herlings (MXGP, Glen Coldenhoff (MXGP), Pauls Jonass (MX2)

KTM Hitachi : Graeme Irwin (MXGP), Conrad Mewse (MX2)

KTM Standing Construct (MXGP) : Valentin Guillod, Kevin Strijbos

KTM VHR : David Herbreteau (MX2), Alexis Verhaeghe (MX2), Scotty Verhaeghe (EMX250)

KTM Silver Action : Stephen Rubini (MX2), Gian Luca Facchetti (EMX250)

KTM Bos : Jordi Tixier (MXGP)

KTM Marchetti : Morgan Lesiardo (MX2), Jose Butron (MXGP)

KTM LRT : Davy Pootjes (MX2)

KTM Rocket JuniorS : Zachary Pichon (MX2)

KTM Diga : Miro Sihvonen (EMX250), Thomas Kohut (EMX250), Emil Weckman (EMX125)

KTM GL12 : James Dunn (EMX250)

KTM VRT 3As : Tom Guyon (EMX125)

KTM Motoblouz HB Logistique : Matheo Miot, Florian Miot, Thibaut Maupin (EMX125)

Honda HRC : Tim Gajser (MXGP), Brian Bogers (MXGP), Calvin Vlaanderen (MX2)

Honda 114 Motosport (MX2) : Hunter Lawrence, Bas Vaessen

Honda Buildbase : Jake Nicholls, Joshua Natzke

Honda Assomotor : Mathys Boisrame (EMX250), Alberto Forato (EMX250), Petar Petrov (MXGP, Arminas Jasikonis (MXGP)

Honda Carglass : Freek Van der Vlist (EMX250)

Husqvarna Ice One (MXGP) : Gautier Paulin, Max Anstie

Husqvarna Martens (MX2) : Thomas Kjer Olsen, Thomas Covington

Husqvarna CAP (EMX250) : Tom Vialle

Husqvarna Revo (EMX250) : Martin Barr

Husqvarna Maddii (EMX125): Mattia Guadagnino, Alberto Barcella, Matteo Del Coco

TM Factory : Max Nagl (MXGP), Samuele Bernardini (MX2)

11 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. KTM KTM KTM KTM KTM KTM KTM KTM YAMAHA KTM KTM KTM HONDA KTM KTM KTM KTM KAWASAKI KTM KTM KTM…
    Y’a pas à dire, les marques sont représentées équitablement…
    Dans 10 ans maxi, on parlera plus de MXGP mais de KTMGP.

    Répondre
  2. 24 pilotes Yam pour 27 KTM… C’est pas de la faute à KTM si les Japs ne veulent plus investir comme dans les années 70/80… Faut pas oublier que KTM, HVA, Maïco, CZ, Bultaco, Montesa, TGM…etc ont fermé leurs portes dans les années 80/90 grâce à la surenchère Japonaise (technique et surtout financière). Faut bien payer un jour !

    Répondre
    1. Je dis pas ça pour les pilotes mais pour le nombre des teams!
      14 pour KTM (si je me trompe pas) cest hallucinant comparé aux autres!
      Concernant l’etat actuel du MXGP cest surtout le big boss qui tue les teams avec les deplacements aux 4 coins du monde pas du tout bien programmé en plus ( Argentine puis Pays bas juste apres!). Ktm sen sort pour le moment car deja Redbull les a pas laissé tomber (kawasaki a perdu Monster, plus de pilote du coup en mx2), puis ils gagnent la plupart des titres depuis un bon moment, donc largent est là pour eux… je les blame pas, je trouve juste ça triste pour le mx mondial.

      Répondre
  3. mon premier commentaire moi qui a en spectateur vecu etelbruck et les 500 deux temps ,carlqvist …bref je n ai pas vu le nom de notre perle qui tarde un peu mais qui fera fort ,Maxime Renaud

    Répondre
  4. Hello.les gars a ce rytme la ce sera le championnat du monde ktm, que mr le big boss ce pose les bonnes questions,nous spectateurs finiront par nous lasser cela va devenir une vraie kermesse

    Répondre

Ecrire un commentaire