Honda tacle l’amortisseur de Seely !



Cole Seely n’a pas été verni au MXDN. Dans ses deux manches, le leader du team USA a dû abandonner par deux fois, suite à la casse de son amortisseur. Quelques jours après le « drame », Honda s’explique.

Au plus haut niveau mondial comme sur les courses de ligue, il est relativement rare de voir un pilote abandonner sur une casse d’amortisseur. Que la chose se produise une fois, OK, cela peut arriver. Mais deux fois de suite à 1 heure d’intervalle sur la même machine, c’est du jamais vu. Surtout que l’amortisseur utilisé par Seely sur sa CRF n’est pas un prototype révolutionnaire qui a encore besoin de développement, c’est un amortisseur Kayaba d’usine avec lequel il a roulé toute la saison, y compris dans la boue d’Unadilla plus tôt cet été. Alors, quel est le problème ? Voici les explications de Takashi Mishima, le manager sportif d’American Honda :

 » Nous sommes vraiment déçus de ce qui s’est passé au motocross des Nations. Notre amortisseur d’usine KYB utilise une coupelle de ressort incurvée (La pièce rouge au bout de la flèche sur la photo, Ndlr), avec un espace qui permet de la glisser autour de la tige d’amortisseur (…) Quand la boue s’est accumulée autour du tampon en bas de la tige, cela a créé assez de force pour déloger le ressort. Nous avons remplacé l’amortisseur entier pour la dernière manche de Cole, mais le même problème est survenu. Il semble que la boue de Matterley Basin a créé les conditions parfaites pour que ce problème arrive. Il faut rassurer les clients Honda, le système est différent sur les motos de série. En fait, il est similaire aux amortisseurs Showa Factory qui sont utilisés par le team MXGP, et eux n’ont pas connu ce problème. Nous travaillons avec Kayaba pour que cela n’arrive plus et nous nous excusons auprès de Cole et de tous les fans de motocross américain car cela a grandement impacté le résultat du team USA. »

Pour aller un peu plus loin, nous avons contacté Sébastien Dassé, le spécialiste suspensions de chez Bud Racing : « C’est un problème que j’ai rencontré une fois il y a très longtemps, sur une Kawasaki 2T. Nous faisions du testing avec des pièces spéciales et le problème est arrivé car le jeu entre la coupelle et le ressort était trop important, et il y a eu assez de force pour écarter légèrement la pièce, ce qui l’a fait sortir de son logement. Cette pièce verrouille le ressort et si elle saute, le ressort tombe vers le bas. Cela correspond à ce qui est arrivé à Seely au MXDN »

Par Jordan Labbé, Photos Mathias Brunner

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire