Europe MX2: Forza Italia !



Comme chaque année il faudra sans aucun doute attendre trois ou quatre épreuves avant de se faire une idée de la vraie hiérarchie du championnat d’Europe 250. Sur leurs terres à Arco les Italiens ont dicté leur loi, Simone Furlotti s’imposant à Morgan Lesiardo.

Ils étaient très exactement 74 à se présenter au départ de cette première manche, avec comme chaque année dans cette catégorie sans limite d’âge un mix de petits jeunes et de vieux loups de mer. Pas simple pour les jeunes de se faire une place dans cette catégorie ou rien ne peut remplacer l’expérience, et ou c’est toujours la guerre dans la mesure ou désormais les tops de cette catégorie peuvent espérer décrocher un bon guidon en MX2 comme l’ont récemment prouvé Thomas Kjer Olsen passé chez Husqvarna Martens ou Darian Sanayei promu chez Kawasaki Dixon. Chez eux les Italiens ont dominé cette première épreuve, Simone Furlotti (1/3) s’imposant devant Morgan Lesiardo (5/1) qui ont tous deux survolé une manche après avoir signé un excellent départ ; on est même passé tout près du triplé, puisque Alberto Forato avait terminé troisième de la première manche avant de se retirer dans la seconde.

Roulant pour le team monté par le club de Maggiora, Morgan Lesiardo apporte du réconfort aux boss du tracé Italien qui est fermé en ce moment.@PH

Les vieux briscards

Dans le top huit de cette première épreuve, on ne trouve que de vieux briscards de l’Europe, puisque Furlotti en est à sa troisième saison en EMX250 (il n’est jamais rentré dans le top 15 en fin de saison), alors que Lesiardo et Sihvonen (6ème l’an passé) attaquent leur seconde campagne 250, comme Karlis Sabulis venu piger chez Yamaha Kemea l’an passé ou Nick Kouwenberg qui fut titré en 2015. Promus tous deux dans le team Philippaerts suite aux blessures de Maxime Renaux et Roan Van de Moosdijk, Sabulis et Kouwenberg terminent au pied du podium mais seront bien plus à leur aise ce weekend à Valkenswaard. Et pour mieux appréhender la difficulté de cette catégorie, notons que le champion d’Europe 125 en titre, Jago Geerts ne repart d’Italie qu’avec un petit point dans sa besace, alors que son dauphin Stephen Rubini n’en score que cinq et que le Néo Zélandais Joshia Natzke (qui évoluait jusque là dans le junior team KTM) ne termine aucune manche dans le top vingt.

Un beau top sept pour Pierre Goupillon, le plus performant des frenchies a Arco.@PH

Un top sept pour Goupillon

Pas moins de dix tricolores avaient fait le déplacement en Italie, et six ont franchi le cap de qualifications jamais aisées dans la mesure ou les pilotes n’ont qu’une seule séance d’essais (20’ de libre et 15’ de chrono) pour apprendre la piste, régler leur moto et signer un temps chrono ! Henri Giraud, William Dho, Germain Jamet et Dylan Chanavat n’allaient pas franchir le cap de la qualification, Giraud (appelé au dernier moment par un team Italien) échouant à la septième place du repêchage. La meilleure performance du weekend est signée par Pierre Goupillon septième de la seconde manche (à deux petites secondes du top cinq, et 21ème en première manche), suivi de Zachary Pichon (12/27 avec deux chutes en seconde manche dont une provoquée par un rival), Stephen Rubini (16/32 avec une chute en début de seconde manche) et Adrien Malaval (24/19) passé chez Diga et auteur d’un beau top dix en qualification. Jimmy Clochet (double DNF) aurait du être dans les points puisqu’il était dans le top quinze quand il a cassé à trois tours de l’arrivée (seconde manche) alors qu’Anthony Bourdon (35/24) a loupé une belle opportunité en seconde manche ou il pointait dans le top quinze en début de course. La suite ce weekend à Valkenswaard, ou les 125 seront aussi de la partie. PH

Zach Pichon a pu voir en seconde manche combien le pilotage était viril en Europe 250.@PH

Résultats

Manche 1

1.Furlotti

2.Sabulis

3.Forato

4.Sivhonen

5.Lesiardo

6.Getteman

7.Furbetta

8.Bengtson

9.Charboneau

10.Kouwenberg

12.Pichon

16.Rubini

21.Goupillon

24.Malaval

Manche 2

1.Lesiardo

2.Sihvonen

3.Furlotti

4.Fernandez

5.Sabulis

6.Haavisto

7.Goupillon

8.Kellet

9.Kouwenberg

10.Sandner

19.Malaval

24.Bourdon

27.Pichon

Général et Championnat

1.Furlotti, 45

2.Lesiardo, 41

3.Sihvonen, 40

4.Sabulis, 38

5.Kouwenberg, 23

6.Forato, 20

7.Fernandez, 18

8.Zonta, 18

9.Bengtson, 16

10.Haavisto, 15

12.Goupillon, 14

20.Pichon, 9

27.Rubini, 5

Ecrire un commentaire