EMX250: Dunn et son 2 temps s’imposent



Il faisait un temps à mettre un Britannique dehors ce weekend, et comme Anstie en MXGP James Dunn s’est senti comme un poisson dans l’eau à Villars ! Se jouant de la boue, Dunn s’est régalé au milieu des ornières et montées glissantes pour imposer sa 250 KTM deux temps dans cette finale de l’Europe 250.

On l’a dit et répété dans nos compte rendus consacrés aux autres catégories, la pluie a bien pourri ce weekend et cette finale des championnats. Cela n’a pas joué de rôle dans la course au titre puisque suite au forfait de Simone Furlotti le titre était acquis avant l’heure par Morgan Lesiardo, mais la fête a été gâchée par ces averses à répétition.

Le deux temps n’est pas mort

Les Japonais ont voulu la mort du deux temps, mais ils n’ont pas gagné cette guerre là ! Le championnat d’Europe 125 se porte on ne peut mieux alors que le championnat 150 qui n’est autre qu’un challenge Honda est moribond, et la victoire d’un deux temps dans cette finale 250 (ou la cylindrée est la même pour les deux temps et quatre temps, ce qui n’est pas le cas en mondial) est un signe encourageant pour les défenseurs du deux temps. Dans le top cinq de son groupe sur le sec, James Dunn a superbement tiré son épingle du jeu en profitant d’un bon départ en première manche avant d’effectuer une incroyable remontée dans la seconde, se jouant de la grande montée de Villars qui posa tant de problèmes à de nombreux pilotes. Sur le podium des deux manches, il tire profit de sa régularité pour s’imposer devant Simone Zecchina, l’ancien champion d’Europe 125 (2011) qui n’a pas réussi son passage en Mondial.

Dunn et KTM s’offrent un beau succès, qui donnera des idées à certains.@PH

Bourdon termine en beauté

Si sa saison de Supercross se passe plutôt bien, Anthony Bourdon n’a pas vraiment été en réussite en Motocross cette année. Et bien avant de replonger dans le SX il conclue sa saison MX en beauté avec un succès dans la dernière manche de l’année et un podium ! S’il a comme tout le monde souffert en première manche, il s’est révélé dans la seconde en faisant une superbe remontée jusqu’à la seconde place ; la casse de Morgan Lesiardo dans le dernier tout lui offre la victoire de manche et lui permet au finish de monter sur la troisième marche du podium du jour, une belle récompense à ses efforts dans la discipline !

Anthony Bourdon termine sa saison MX en beauté.@PH

Lesiardo titré

Arrivé à Villars en leader d’un championnat qu’il avait débuté sur une KTM avant de passer chez Kawasaki, Morgan Lesiardo était bien parti pour terminer sa saison sur un succès avant qu’un petit souci mécanique ne le stoppe dans le dernier tour. Il offre au team KRT MX2 (ex CLS) un titre au moment ou l’équipe se retire après que Kawasaki ait stoppé son effort dans la catégorie, et Morgan roulera à nouveau KTM l’an prochain en Mondial MX2 avec le team Marchetti. Simone Furlotti non remis de son épaule démise en Suisse était présent en spectateur ; sa seconde place au championnat était assurée, et lui aussi montera en Mondial au sein de son team actuel. Sur la troisième marche du podium final, on retrouve l’espagnol Ruben Fernandez qui a délogé l’Italien Alberto Forato lequel n’a pas apprécié la boue ! Impérial vainqueur de la première manche Tristan Charboneau a souffert dimanche, mais l’Américain de chez Bud n’a jamais baissé les bras dimanche pour aller chercher ces quelques points qui lui permettent de finir cinquième du championnat devant Marshal Weltin.

Domination Italienne en EMX250, on suivra Morgan en GP l’an prochain.@PH

Et les frenchies ?

Présents en nombre les tricolores ont, exception faite d’Anthony Bourdon, pas vraiment réussi leur finale. Huitième de l’épreuve, Pierre Goupillon s’est bien tiré d’affaire samedi (6ème) mais a souffert dimanche (16ème) dans la plus grande montée du circuit ou pas mal de monde est resté bloqué, il termine neuvième du championnat et second Français derrière Mathys Boisrame. Revenu s’emparer du leadership en première manche avant de se retrouver privé de frein arrière et de chuter, Mathys était bien parti dans la seconde mais il a lui aussi souffert dans cette boue et score une 11ème place. Tom Vialle (10ème) et Adrien Malaval (11ème) avaient bien débuté le weekend, mais dimanche fut une autre affaire ; utilisant l’intégralité du circuit (la grande descente et la grande montée avaient été coupés pour les filles), ils ne furent que trois à terminer dans le même tour, le 8ème terminant à 4 tours…  On termine en souhaitant un bon rétablissement à Natanael Bres (genou), et en félicitant Brian Moreau pour son holeshot en première manche (il rentrera au parc après quelques chutes).

Brian Moreau (225) va holeshoter, Tristan Charboneau (60) va gagner, et Ruben Fernandez (70) va podiumiser.@PH

Résultats.

Grand Prix.

1.Dunn (2/3)

2.Zecchina (5/2)

3.Bourdon (12/1)

4.Charboneau (1/13)

5.Fernandez (3/10)

6.Lesiardo (13/4)

7.Koch (15/5)

8.Sabulis (9/12)

9.Goupillon (6/16)

10.Spinks (4/19)

17.Vialle (10/DNF)

18.Boisrame (DNF/11)

19.Malaval (11/DNF)

Championnat.

1.Lesiardo, 294

2.Furlotti, 242

3.Fernandez, 223

4.Forato, 205

5.Charboneau, 192

6.Weltin, 180

7.Geerts, 171

8.Bengtson, 170

9.Boisrame, 167

10.Goupillon, 140

19.Malaval, 83

23.Pichon, 47

29.Bourdon, 34

36.Vialle, 23

Ecrire un commentaire