Cairoli dicte sa loi



Dans le sillage de Jeffrey Herlings et Tim Gajser dans les deux séances d’essais, Antonio Cairoli a une fois de plus été intraitable en course. Mieux parti que ses adversaires directs, il s’impose devant Max Anstie et Romain Febvre.

Avec ce sixième succès cette saison en qualification, Antonio Cairoli enfonce encore un peu plus le clou même si chacun sait que ce succès n’apporte aucun point au championnat. L’Italien n’a pas survolé la qualification, mais n’a jamais laissé la moindre chance à ses poursuivants.

Cairoli toujours là

Sans avoir cette fois signé le holeshot, Antonio s’est très vite retrouvé aux commandes de la course et malgré la pression exercée par Max Anstie il s’impose une nouvelle fois un samedi. « J’aime vraiment bien rouler ici, sur cette piste très technique surtout quand il pleut un peu, ce qui a favorisé la création d’ornières. J’ai pris un bon départ en troisième position, je suis passé deux et Max a fait une faute si bien que je suis très vite passé premier. J’ai cherché de nouvelles trajectoires, je suis content de ma journée ; la moto va bien, demain la piste sera plus sèche devrait rester technique et on essaiera de monter cette fois encore sur le podium, » rapportait l’Italien en fin de journée.

Anstie devant Febvre

Seulement douzième aux chronos, Max Anstie s’est bien repris en course en prenant un excellent départ et en restant toute la manche dans le sillage de Cairoli. Il termine second devant Romain Febvre auteur d’une bonne journée, et d’un nouveau top trois en qualification. Parti dans le top quatre Romain devance Arnaud Tonus qui a pris le meilleur sur Glenn Coldenhoff, s’est retrouvé à mi course menacé par Jeffrey Herlings avant que celui ci ne perde le contact en allant à la faute sur une piste ou il n’est pas facile de doubler.

Paulin septième

Huitième aux essais libres et quatrième aux essais chronos, Gautier Paulin a tenu la septième place du début à la fin, perdant le contact avec Tonus et Herlings en début de course mais résistant au forcing de Kevin Strijbos et Max Nagl qui terminent roue dans roue. Pour son retour Tommy Searle termine à la porte du top dix, devançant Clément Desalle qui s’est retrouvé au sol au premier virage en compagnie de Van Horebeek, Gajser et Bobryshev. Tim devra passer par les pits et entrera 32ème sur la grille, Evgeny et Jeremy revenant respectivement 14ème et 16ème ème. La ligne de départ étant large et longue, tout espoir n’est pas perdu pour eux !

Résultats.

1.Cairoli

2.Anstie

3.Febvre

4.Tonus

5.Coldenhoff

6.Herlings

7.Paulin

8.Strijbos

9.Nagl

10.Lupino

Ecrire un commentaire