Cairoli a casa



Si un soupçon de suspens a demeuré jusqu’au terme de la manche qualificative MXGP qui a vu les quatre premiers se tenir en six secondes, il n’y a pas eu de rebondissement puisque le top quatre au premier pointage est le top quatre à l’arrivée ! Et chic, il y a deux Frenchies dans ce top quatre !

Ce n’est pas une nouveauté, et il en sera toujours de même dans une catégorie aussi relevée que le MXGP : le départ joue aujourd’hui un rôle primordial, et la nouvelle procédure nivelle les écarts. « Avec les grilles de métal tout le monde part bien aujourd’hui, c’est bien différent d’avant quand avec de l’expérience tu pouvais faire la différence en préparant bien ta trace derrière la grille, » reconnaît Antonio Cairoli, qui après avoir souffert dans ses envolées en Argentine a retrouvé la recette aujourd’hui à Arco. « On n’a toujours pas compris ce qui s’est passé en Argentine au niveau des départs, mais on a continué à bosser sur ce sujet car la compétition est tellement serrée ! Sur cette piste il n’y a pas trop de choix de trajectoires, il y a une trace très rapide et une fois de plus le plus important reste le départ. Demain on va encore essayer de partir dans le top 3-4 car si tu es au delà du top 5 c’est compliqué, comme on l’a vu sur les premiers GP, » poursuit Tony qui joue à domicile. « C’est toujours un peu difficile pour moi de rouler en Italie, beaucoup de monde est là et attend que tu gagnes. Les fans Italiens sont chauds, et pour eux si tu termine second c’est une défaite ! J’ai essayé de faire de mon mieux aujourd’hui, le but est d’être au minimum sur le podium à chaque course mais si je peux gagner…. »

Pour ceux qui en doutaient encore, Gautier Paulin a définitivement retrouvé du plaisir à rouler et les résultats suivent.@PH

Paulin confirme

Quatre en Argentine, trois au Mexique, Gautier Paulin a confirmé ce retour au premier plan tout au long de la journée à Arco. Second puis cinquième aux essais, il a pris un excellent départ en qualification et malgré tous ses efforts jamais Tim Gajser n’a pu résorber les deux petites secondes de retard qu’il comptait sur l’officiel Husqvarna, auteur du meilleur tour en course. Si vous avez écouté les itw de Gautier après la tournée Sud Américaine vous savez combien il apprécie sa nouvelle moto et sa nouvelle équipe, et tout cela se voit en piste ! Bon, tout reste à faire dimanche en course, mais quand un weekend début bien…. Parlez en à Romain Febvre, qui après deux séances d’essai difficiles (14 et 13) a repris des couleurs en course ; parti dans le top cinq, Romain s’est de suite imposé au quatrième rang et n’a rien lâché pour terminer à deux secondes de Gajser. Encourageant, tout comme la prestation de Max Nagl qui a fini par prendre le meilleur sur Clément Desalle dans le groupe de chasse.

Le retour de Romain Febvre aux avant postes fait plaisir, à confirmer en course dimanche.@PH

Top dix pour Tonus, top quinze pour Desprey

Auteur d’excellents chronos aux essais, avec une troisième puis une seconde place, Arnaud Tonus n’a pas eu la même réussite au départ ; treizième au premier tour, il ne peut revenir mieux que neuvième dans un pack très homogène ou personne ne laisse sa place ! Ainsi Jeffrey Herlings, quinzième en début de course ne peut faire mieux que onzième. Dix huitième des deux séances d’essai et seizième en début de course, Maxime Desprey prend lui la quinzième place derrière Tanel Leok, mais devant Shaun Simpson ou Evgeny Bobryshev qui était bien parti jusqu’à ce qu’il chute dans le second tour. Quatrième tricolore présent en Italie, Lucas Imbert se qualifie lui en vingt septième position.

En direct d’Arco di Trento, PH « on a évité la pluie, mais on aimerait le soleil » pour motoverte.com

Résultats de la qualification MXGP :

1.Cairoli

2.Paulin

3.Gajser

4.Febvre

5.Nagl

6.Desalle

7.Van Horebeek

8.Strijbos

9.Tonus

10.Butron

15.Desprey

27.Imbert

Ecrire un commentaire