Le championnat d’Europe de MX fait le plein!



Alors que s’ouvre ce weekend à Arco di Trento le championnat d’Europe 250, il manque du beau monde dans le clan Français suite aux blessures de Mathys Boisrame et Maxime Renaux.

La saison avait pourtant bien débuté pour Mathys Boisrame, auteur d’un imparable doublé lors de l’ouverture de l’Elite à St Jean. Après un hiver difficile ou une blessure au genou lui avait fait perdre un mois tout en l’empêchant de disputer les Internationaux d’Italie, le champion de France MX2 sortant avait créé une certaine surprise en s’imposant de la sorte dès sa première course de l’année.

Crash à domicile

Disputée sur ses terres à Romagne, la seconde épreuve du championnat ne lui a malheureusement pas réussi, avec une petite chute lourde de conséquences. « Je n’étais même pas à la recherche d’un chrono quand j’ai perdu l’avant à l’appel d’un saut, » se remémore Mathys qui a perdu connaissance dans le choc. « Les examens subis ensuite ont révélé une quadruple fracture du plateau orbital, un nom un peu abstrait pour désigner ce que l’on appelle couramment la pommette. J’ai subi une opération il y a une semaine, et le chirurgien n’a pas tenu à poser de plaque, » poursuit notre Breton dont la vision n’a toutefois pas été affectée par le choc. Contraint au repos forcé pendant deux semaines, Mathys pourra ensuite reprendre le sport en douceur avant de revoir son chirurgien pour une radio de contrôle quelques semaines plus tard. « Le chirurgien parle de trois mois d’arrêt, mais on en saura plus au terme de cette radio. Moi je veux rouler à Ernée fin mai, et c’est cet objectif que j’ai en tête aujourd’hui. Difficile de savoir à quel niveau je serais à ce moment là, mais jusqu’à cette chute tout allait nickel et je disposais d’une très bonne moto, » confesse le Breton qui avait fait confiance à Jérôme Salhi pour lui préparer sa machine, le team Assomotor s’occupant par ailleurs de son matériel pour l’Europe. Contraint au repos forcé, Mathys ne gamberge pas pour autant, tout en décomptant les jours le séparant de la reprise d’une activité physique. Ensuite ce sera l’interminable attente pour passer cette radio, et le verdict tant attendu du chirurgien…..

Blessé à Romagne, Mathys Boisrame est avec Maxime Renaux l’un des grands absents de ce début de saison.@FFM

40 places, 86 prétendants

Outre Mathys, l’autre absent de marque côté Français est Maxime Renaux, qui après s’être fait sauter dessus à St Jean souffre d’une fracture de l’humérus au moment même ou son coéquipier Roan Van De Moosdijk s’est lui fracturé le tibia en championnat des Pays Bas ! Il devrait néanmoins y avoir pas moins de dix tricolores à tenter leur chance ce weekend, à commencer par Stephen Rubini qui est redescendu en Europe à la demande de son team, tout en gardant sa place en GP quand il n’y a pas d’EMX au programme. Zachary Pichon est l’autre Frenchie ‘factory’ dans ce championnat, intégré à la structure Suzuki officielle. Pierre Goupillon (KTM VHR), Jimmy Clochet (Suzuki), Germain Jamet et Dylan Chanavat (Yamaha TMX), Adrien Malaval (Kawasaki), Anthony Bourdon (Husqvarna) et William Dho sont inscrits, alors que sur la lancée de son excellente prestation à Castelnau Henri Giraud est engagé en dernière minute sur une KTM du team Italian Factory ! Demain matin tous n’auront que quelques minutes pour se qualifier, chacun des deux groupes disputant une séance d’essais combinant essais libres (20 minutes) et essais chronométrés (15 minutes).

A Arco di Trento, PH pour motoverte.com

Ecrire un commentaire