Scoop : MV a testé la Redshift Alta

1


Elle a fait sensation à la RedBull Straight Rhythm l’an passé aux mains de Josh Hill. La Redshift de la marque américaine ALTA s’apprête à débouler dans les concessions. Une vraie machine de cross électrique, ultra-puissante, et une alternative crédible face aux machines thermiques. Moto Verte a eu la chance de l’essayer…

2

Si l’avenir est électrique, Alta semble avoir un temps d’avance. Une visite dans la Silicon Valley où est installée la marque et un essai de la Redshift nous ont convaincu du bien-fondé d’une moto étonnante. Le cadre s’inspire de la Yamaha YZ-F 250 et les suspensions sont issues de chez WP. « Au niveau de la puissance, explique le cofondateur de l’entreprise, nous avons fixé comme objectif d’être équivalents à une 250 du championnat Lites. La Redshift développe 40 chevaux, ce qui est autant voire plus que la plupart des 250 compétitives. » Il a fallu ensuite donner une autonomie suffisante à la moto sans grever le poids. Heureusement, l’un des investisseurs privés qui a cru dans le projet dès le départ est Martin Eberhard, le créateur de Tesla. Martin est aussi l’inventeur des batteries équipant les célèbres voitures de luxe électriques. Pas étonnant qu’Alta se fournisse dans la même usine que Tesla pour acheter les éléments de ses batteries ! Un gage de fiabilité et l’assurance de profiter des dernières technologies en date. Car c’est là l’un des autres avantages de la motorisation électrique. Là où un moteur traditionnel, à 2 ou 4-temps, va perdre en performances au fil du temps, imposant un changement de piston, des réglages de soupapes, voire un réalésage du cylindre, la motorisation d’une Redshift ne s’use pas et peut même s’améliorer, que ce soit par l’optimisation des logiciels ou le remplacement de la batterie lorsque la technologie évolue ! L’investissement est sauvegardé et la moto peut durer indéfiniment…

4

3

L’intégralité de la visite de l’usine Alta et l’essai de la Redshift sont à découvrir dans MV actuellement en kiosque. Passionnant !

Mise en page 1

 

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. un très bon compromis l’électrique pour moi car suite a ma dernière sortie problème d’oreille suite au bruit acouphène bilatérale et hyperacousie modéré donc l’électrique question bruit sa serais l’idéale pour pouvoir reprendre le moto cross et aussi écolo cool et oui le problème des nuisance sonore on en parle pas assez et je trouve que l’on pourrais faire aussi faire un peut plus de prévention au entrer comme bercy par exemple car le bruit y et assez fort de plus g vue que le pilotes de super cross eli tomac porte des protection bouchon d’oreille et un protège dent aussi très bien car sur une manche les db y son bien présent même a travers le casque voila juste pour vous dire que le bruit c bien mais le jours ou vous pouvez ou avez du mal a le supporter deviens assez handicapant donc penser y merci

    Répondre

Ecrire un commentaire