Nouveauté : Une 125 chez Beta



Belle surprise de la part de nos voisins italiens qui sortent pour 2018, une toute nouvelle 125 RR. Une moto qui se veut compétitive et répondant à la norme en vigueur Euro 4. La date de sortie n’a pas encore été dévoilée, mais elle sera présentée au grand public lors de l’EICMA en novembre. La production ainsi que les premières motos arriveront en concessions dans la foulée. Son tarif sera situé autour des 8 000 euros.

Avec le retrait de KTM sur le marché du 125 enduro, les constructeurs n’ont pas mis longtemps à donner la réplique. Beta a présenté en avant première mercredi leur tout nouveau modèle. Nom de code : « Beta 125 RR ». Le fruit de plusieurs années de développement dont on a hâte de l’opposer à la nouvelle Sherco. Nos premiers essais se sont avérés très positifs. Le moteur est abouti, très complet et l’on vous conseille vivement de vous procurer le prochain Motoverte qui sortira le 13 juillet pour en savoir plus. Pour l’heure, voici une présentation générale de cette nouveauté sur le marché de l’Enduro 2-temps.

Le moteur ne bénéficie pas d’un démarreur électrique d’origine (en option), mais cela n’est pas un élément crucial pour la petite cylindrée. On retrouve un piston double segment, les valves progressives (dérivées des modèles RR 2T 250 et 300) permettant d’optimiser la progressivité du moteur, un vilebrequin avec inserts polyamide, une boîte à clapets Vforce4 et une boîte de vitesses 6 rapports.

Côté châssis, la 125 RR est directement dérivée des modèles 250 et 300 RR de la gamme. Le cadre est en chrome molybdène avec simple berceau dédoublé. Un gros travail a été fait sur le gain de poids (d’où l’absence de démarreur d’origine) pour atteindre 94,5 kg à sec (donnée constructeur). Elle est bien évidemment équipée de suspensions Sachs avec une fourche de 48 mm. Le réservoir a subi une cure d’amaigrissement et passe à 8,5 litres. Enfin on retrouve des freins Nissin montés sur la machine italienne ainsi qu’un sabot moteur d’origine ainsi que des protèges mains.

 

Ecrire un commentaire