EGP dimanche : Larrieu vice-champion



Après le sacre de Steve Holcombe samedi et un nouvelle victoire pour l’anglais dimanche, Loïc Larrieu termine à la 2e place du jour et du championnat. Josep Garcia empoche le titre E2 devant Jamie McCanney. Léo Le Quéré, vice-champion en Youth 125 !

Vidéo : quand Phillips embrasse les arbres dans la ligne. Ils ont mal, pas lui…

EnduroGP Germany 2017 – Maxxis Shot of the Day 2

Maxxis Tires Shot of the DayAnother impressive "tree eating" from Matthew Phillips Off-Road!! 😱😱😱

Publié par Enduro GP sur dimanche 22 octobre 2017

Il a roulé sans pression mais pas sans risques sur un terrain encore plus difficile que la veille à cause des averses. Mais on connaît l’anglais Steve Holcombe : plus c’est gras, plus ça lui va. Et malgré les assauts répétés de Loïc Larrieu qui scratche 5 spéciales sur 9, l’officiel Beta est resté en tête de la journée pour 30 secondes sur le pilote de la Yamaha 450 WRF. Un poil moins incisif que la veille mais toujours dans le coup quand ça glisse, « Papa » Nambotin s’offre la 3e place sur le podium après sa belle 2e place de la veille. Charlier s’est retiré au bout de 3 spéciales et Watson au bout de 5. Ce qui n’empêche pas ce dernier de terminer 3e du classement EGP devant Phillips et Nambotin. Charlier pointe en 9e position.

Vidéo : y’avait la fête chez les Garcia. olé !

Josep Garcia E2 World Champion

Publié par Enduro GP sur dimanche 22 octobre 2017

En E2, Josep Garcia a contrôlé son adversaire Jamie McCanney (Yamaha), grand vainqueur du jour. il l’a laissé partir devant avec son frère Danny (HVA) à ses basques. L’officiel KTM s’est « contenté » de la 5e place pour l’attribution de ce titre. Un titre qui ouvre à l’espagnol un avenir doré dans la discipline. Si toutefois ses employeurs le laissent encore rouler en EGP l’an prochain… Jamie McCanney termine vice-champion du monde, talonné de loin par Eero Remes (TM). Chez les Juniors, Brad Freeman (Beta) complète le tiercé british du jour (avec Holcombe et McCanney) en remportant la journée et le titre de champion du monde. Doublé samedi aux points, l’italien Davide Soreca (Honda) n’a rien pu faire pour sauver sa place qu’il occupait pourtant depuis la première épreuve ! Dure parfois la réalité. Et c’est le suédois Albin Elowson (HVA) qui complète le podium final de la saison.

Leo Le Quéré est lui aussi vice-champion en 125. Breizh power ! © JM Pouget

En 125, Léo Le Quéré (TM) s’est offert une magnifique victoire sur un terrain pas facile. Son adversaire Ruy Barbosa (TM) termine 3e du jour et à la même place au championnat (on rappelle que l’italien Verona sur TM est champion depuis deux épreuves). Enfin, damned ! Laia Sanz (KTM) est tombée en panne dès le début de course (casse moteur) et a dû abandonner, laissant l’allemande Maria Franke (KTM) s’imposer à domicile et rompre la longue chaîne de titres mondiaux (18) acquis depuis ses débuts en trial, puis en enduro. Quand ça veut pas…

Maria Franke, la « tombeuse » de Laia Sanz, c’est elle. Ex-pilote de haut-niveau en WMX, après une saison à taquiner l’espagnole l’Allemande s’est imposée.© JM Pouget

RESULTATS complets

CLASSEMENTS FINAUX

Brad Freeman arrose sa plaque de n°1 en Junior :

Brad Freeman Junior World Champion

Publié par Enduro GP sur dimanche 22 octobre 2017

 

Ecrire un commentaire