Blanchard : « Mauvaise nouvelle pour l’enduro »



Promoteur de l’enduro mondial depuis 2004, Alain Blanchard a bien voulu répondre à nos questions suite à l’annonce de KTM qui pourrait se retirer de l’EGP en fin de saison. 

Ca sonne comme un coup de massue dans le milieu de l’enduro depuis que le groupe KTM a clairement fait comprendre par voie de presse que la marque était prête à se retirer de l’EnduroGP si rien ne bougeait rapidement du côté de la FIM et indirectement de son promoteur, ABC Com. Un promoteur que l’on a joint hier soir alors qu’il était en plein déplacement vers la Finlande pour signer avec les organisateurs de la Païjanne Lake en vue de l’inclure à nouveau au calendrier 2018. Une course en partie « extrême » mais surtout très populaire en Scandinavie, répondant ainsi au « cahier des charges  » de l’EnduroGP demandé par le groupe autrichien depuis deux ou trois saisons. Cela n’a semble-t-il pas suffit comme s’en étonne le boss d’ABC. Tout comme il s’étonne de cette volte-face des Autrichiens qui selon lui ont déjà pris leur décision de ne plus investir en mondial. A écouter, forcément.

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Perdre tous les ans face à des « nains », d’abord Sherco, maintenant Beta, malgré un championnat dénaturé sur mesure pour faire plaisir aux Autrichiens, forcément, à la longue, ça agace…

    Répondre
  2. Bonsoir
    cela s’appelle du chantage tout simplement.
    Il ne faut pas plier à KTM, et surtout, pourquoi avoir changé les régles pour 2017 avec ce championnat qui n’est plus vraiment un championnat enduro mais un chpt « tout terrain ».
    Rendez nous le chpt comme il était en 2015 ! du vrai enduro comme les vrais passionnés l’aiment.

    Répondre
  3. Tout simplement KTM souhaite se retiré du monde de l’enduro dans le futur pour s’investir dans la routière, le début commence forcement par le retrait sur les courses, mais Husqvarna resteras full en enduro

    Répondre

Ecrire un commentaire