CDF enduro : la course des Nationaux



Le championnat de France d’enduro, c’est aussi des bagarres très serrées en National. On vous propose une synthèse des diverses catégories après Réquista.

Pas de gros changement dans les classements du national mais des écarts qui se resserrent et des issues encore très incertaines. Ce n’est pas le cas de la catégorie Espoir qui voit encore une victoire de Léo Le Queré (photo de Une), mais celle du N1 dans laquelle Willy Rouyet est bousculé par Quentin Crouzet, ou du N3 dont le leader Julien Perrin a vu fondre sur lui Bastien Nugon. Pas d’inquiétude pour Loïc Dujaud et Florent Vayssade, double vainqueurs respectifs des catégorie N2 et vétérans, qui filent vers une consécration qui leur tend les bras.

230 engagés dans les diverses catégories Nationales du CDF enduro à Réquista. Qui s’ajoutent à la cinquantaine de pilotes Elite. Encore une beau plateau pour une avant-dernière épreuve. © JM Pouget

CATÉGORIE ESPOIR :

Le pilote du team TM Racing Léo Le Queré continue son chemin vers un titre de champion de France Espoir. Avec un nouveau doublé à Requista, il ne lui manque désormais que 3 points pour être sacré. Il fait une saison qui frôle la perfection avec une série de 7 victoires consécutives dans une catégorie où personne ne parvient à contester son leadership. Dans la lutte pour les accessits, Matthew Vanoevelen (Yamaha-B2R) prend un peu d’air face à Neels Theric (Husqvarna). Avec une quatrième et une seconde place, il consolide sa seconde place au provisoire et reprend 4 points à Theric (3/5). A noter la belle performance de Kilian Lunier, transfuge de l’ enduro kid, qui prend la seconde place samedi. En voisin, le talentueux pilote de motocross Calvin Fonvielle (KTM) est venu tester la discipline en s’inscrivant dans la catégorie Espoir. Le garçon a fait preuve de belles aptitudes pour l’enduro. Pour un coup d’essai, il monte déjà sur le podium, il est troisième dimanche.

1/ Léo Le Queré – 157 Pts
2/ Matthew Vanoevelen – 120 Pts
3/ Neels Theric – 115 Pts

Samedi, le podium Espoir ressemblait au classement provisoire : Le Quéré devant Vanoevelen et Théric. © JM Pouget

CATÉGORIE NATIONAL 1 :

Du cotés des petites cylindrées, l’homme fort du week-end a été Antoine Criq. Fraichement recruté par le team TM Racing, il a signé la meilleure performance de sa catégorie. Second à seulement 2 secondes de la victoire samedi, il s’impose dimanche pour sa toute première victoire. Il cumule ainsi suffisamment de points pour subtiliser la 3ème place du provisoire à Kevin Maliges. Un classement provisoire dont le leadership est de plus en plus contesté. Alors que Willy Rouyet (Sherco Academy) avait une petite longueur d’avance sur Quentin Crouzet (Husqvarna-DAFY Moto) avant ce rendez-vous , ce dernier, fort d’une victoire samedi et d’une 3ème place dimanche, est remonté à seulement un point du palois. Autant dire que la finale sera tendue entre les 2 pilotes qui vont tout donner pour obtenir ce titre.

1/ Willy Rouyet – 130 Pts
2/ Quentin Crouzet – 129 Pts
3/ Antoine Criq– 107 Pts

CATÉGORIE NATIONAL 2 :

Chez les nationaux 2, on a encore assisté à une démonstration de Loïc Dujaud (Sherco Academy) qui n’a laissé qu’un seul chrono à ses rivaux, sur les 12 spéciales que comptait ces 2 jours de courses. Une domination totale qui l’aurait mené au titre dès ce week-end s’il n’avait pas perdu ses 20 points le samedi à Bar pour une erreur de pointage. Mais ce n’est sans doute qu’une question de temps. Il compte 33 points d’avance sur ses rivaux et n’a donc plus que 7 points à scorer pour être sacré. Pour la place de vice-champion, ce sera une toute autre histoire. Antoine Carras (KTM) et Raphaël Lacroze (SHERCO), qui se sont partagés à tour de rôle les 2ème et 3ème place de la course, sont tous deux second à égalité de points au provisoire. A 3 points derrière pointent Cyril Moisset (MCL) et Fabien Rousson (KTM) qui seront, eux aussi, de sérieux candidats à cette place.

1/ Loic Dujaud  – 124 Pts
2/ Antoine Carras– 91 Pts
3/ Raphael Lacroze– 91 Pts

CATÉGORIE NATIONAL 3 :

A l’instar du scénario de la catégorie N1, la tête du classement provisoire des nationaux 3 s’est extrêmement resserrée à l’issue de cette épreuve aveyronnaise. Et ce grâce à la belle performance de Bastien Nugon (KTM) qui s’impose sur chacune des 2 journées de course. Un doublé qui lui permet de remonter très fort sur le leader Julien Perrin (KTM). Ce dernier signe la plus mauvaise performance de sa saison samedi en prenant la 5ème place et malgré une seconde place dimanche, perd au total 12 points sur Nugon, qui n’est plus qu’à 3 points de lui. On a revu également sur le podium Noé Vadic (BETA) qui, grâce à deux belles troisième places, remonte au classement provisoire, à une 3ème place qu’il partage avec Guillaume Rivoal.

1/ Julien Perrin – 130 Pts
2/ Bastien Nugon – 127 Pts
3/ Guillaume Rivoal – 108 Pts

3-ex-aequo/ Noe Vadic  – 108 Pts

CATÉGORIE VÉTÉRANS :

La course des vétérans s’est soldée par deux podiums strictement identiques samedi et dimanche. En patron, Florent Vayssade (KTM) a occupé la plus haute marche de ce podium, marche qu’il a déjà foulé 6 fois cette année. Il compte 26 points d’avance sur ses concurrents au provisoire et est en bonne position pour décrocher le titre de champion de France. Derrière lui, la bataille fait rage entre Fabrice pons et Alban cantel. A égalité de point au départ samedi matin, c’est finalement Pons qui s’en est le mieux tiré en finissant 2 fois second. Il prend 4 points d’avance sur Cantel.

1/ Florent Vayssade – 148 Pts
2 / Fabrice Pons – 122 Pts
3 / Alban Cantel– 118 Pts

Source FFM

CLASSEMENTS complets

Le challenge Team National est très serré entre Sherco Academy, Yam-B2R et Team Dafy 1. © JM Pouget

Ecrire un commentaire