Voici la KTM Freeride E-XC 2018



Introduite sur le marché il y a presque 4 ans, la Freeride E-XC reçoit sa première évolution pour son millésime 2018. Voici l’essentiel des modifications de l’enduro électrique autrichienne.

 

 

KTM Freeride E-XC 2018 : L’essentiel

  • Moteur revue, puissance de 18 kW (24,5 ch) et un couple de 42 Nm (annoncée compétitive face à une 125 2T).
  • L’unité de contrôle du moteur (ECU) dispose d’un refroidissement liquide afin que son fonctionnement soit constant quelques soient les conditions. Les radiateurs assurent également le refroidissement des carters moteurs.
  • Nouvelle batterie de 3,9 kWh, soit une capacité augmenté de 50 % par rapport au modèle précédent.
  • Autonomie de la Freeride E-XC 2018 annoncée jusqu’à 1h30.
  • Temps de recharge : 80 minutes à 100%, 50 minutes à 80 %
  • Cadre composite : acier à l’avant, aluminium à l’arrière. Pas de berceau inférieur (il s’agit du sabot moteur), le moteur est suspendu dans le cadre.
  • Arrière cadre en polymère rigide et léger, composé de plusieurs éléments boulonnés.
  • Nouvelles suspensions. Fourche WP Xplor 43 et amortisseur Xplor PDS. Les mêmes éléments employés sur la 85 SX mais avec des débattements plus petits (250 mm à l’avant et 260 mm à l’arrière).
  • Jantes Giant, moyeux usinés et pneus Maxxis spécifiques Freeride
  • Trois modes puissances, jauge de batterie et « réserve » (mode économie arrivé à 10% de la batterie).
  • Freinage Formula avec un étrier avant radial à 4 pistons et un disque Wave de 260 mm. A l’arrière, l’étrier 2 pistons mord un disque Wave de 230 mm.
  • Les repose-pieds disposent de supports excentriques pivotables à 180 degrés permettant de les reculer de 8 mm.
  • Le modèle homologué de la Freeride E-XC 2018 est accessible au permis A1 (puissance de 9 kW et un poids de 111 kg)

 

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire