Superenduro : GP de France samedi à Albi

Alfredo Gomez remporte son premier GP, à domicile. © ABC


4e et dernière épreuve de la saison mondiale d’enduro indoor samedi soir à Albi (81). Colton Haaker pourrait bien enchaîner un 2e titre mais devra se méfier d’Alfredo Gomez et Jonny Walker, encore dangereux au provisoire.

Les 4 000 places du Parc des Expositions d’Albi, ville classée au patrimoine Mondial de l’UNESCO et située à moins de 80 kilomètres de Toulouse, devraient sans aucun doute être occupées dans une ambiance de folie relevée par les spectaculaires Tambours du Bronx et où HAAKER, GOMEZ et WALKER tenteront d’offrir au public un final d’anthologie digne de celui connu l’an passé à Madrid…

Colton Haaker garde l'avantage de 11 points avant cette finale tricolore. © ABC com
Colton Haaker garde l’avantage de 11 points avant cette finale tricolore. © ABC com

Le Grand Prix d’Euskadi a vu l’écart entre les trois premiers se resserrer considérablement ! Si Colton HAAKER (USA – Husqvarna) reste toujours leader, il a éprouvé pas mal de difficultés à Bilbao et a commis des erreurs qu’il ne commet généralement pas et il n’a désormais plus que 11 points d’avance sur… Alfredo GOMEZ (E – KTM) ! L’Espagnol, qui a été le véritable héros de ce Grand Prix « à la maison », n’a jamais été réellement en position de jouer la victoire finale les saisons passées… En plus de s’être assuré une place parmi les trois pilotes les plus rapides du monde, il s’offre même une grosse chance de jouer le titre ! Pour sa part, WALKER, peu en vue depuis le début de saison, a redressé la barre à la Bizkaia Arena de Bilbao après s’être préparé durant deux mois au côté du sextuple Champion du Monde désormais retraite : Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM)… Le « beau gosse » Britannique n’accuse que 19 points de retard alors qu’il en reste encore 63 à distribuer. Ce GP AMV de France nous promet donc trois finales d’anthologie dans la préfecture Tarnaise.

Aurélien Addesso est le seul pilote français à entrer dans le top 10 du Superenduro mondial en 2017. © ABC Com
Aurélien Addesso (Beta) est le seul pilote français à entrer dans le top 10 du Superenduro mondial en 2017. © ABC Com

Le suspense sera à son paroxysme et ce d’autant plus que certains pilotes sont à même de venir jouer les troubles fêtes lors de cette finale… A commencer par le Madrilène Mario ROMAN (Sherco) qui aura à cœur de s’offrir son tout premier podium en SuperEnduro et devrait être un arbitre de choix dans cette course à trois pour le titre Prestige tout comme le « rookie » Pascal RAUCHENECKER (AUT – Husqvarna), très en vue en Allemagne. Il a le talent pour faire le jeu de son coéquipier HAAKER. Il faudra aussi compter sur le Champion du Monde Junior 2016 Manuel LETTENBICHLER (D – KTM), qui lorgne sur une place dans le Top 5 final, ou encore sur la légende US Mike BROWN (Husqvarna), de retour aux affaires après avoir manqué l’épreuve de Bilbao et qui compte bien prouver qu’il vaut mieux qu’une 8ème place au général. De plus, le Frenchie Aurélien ADDESSO (Beta) aura bien l’intention de briller pour SON Grand Prix, ce qui lui permettrait d’intégrer le Top 10 du Championnat…

En Junior, Max Vial est allé se mesurer aux cadors en Espagne il y a 15 jours. © ABC Com
En Junior, Max Vial (HVA) est allé se préparer lors du GP d’Espagne il y a 15 jours. © ABC Com

En Juniors, si Blake GUTZEIT (RSA – Yamaha) compte seulement 7 points d’avance sur son dauphin au classement provisoire (soumis à la règle du X-4 qui enlève les quatre plus mauvais résultats), le Chilien Benjamin HERRERA (TM), les Grand Prix précédents nous ont montré que rien n’était joué et que le public Français assisterait assurément à des courses d’une grosse intensité avec pourquoi pas de belles surprises. GUTZEIT a été impressionnant de régularité tout au long de la saison mais gare au Chilien qui ne s’avoue jamais vaincu et semble être le candidat idéal pour renverser la tendance… Et comment ne pas citer le Français Max VIAL (Husqvarna) qui est à la recherche de son premier podium dans la discipline ou encore son compatriote Paul BURY (Sherco) ! C’est donc une dizaine de pilots qui semble en mesure de brouiller les plans des favoris !

Les Français en force sur la coupe d’Europe !

Après l’ouverture en Pologne, à la Tauron Arena de Cracovie, la Coupe d’Europe de SuperEnduro va elle aussi connaître son dénouement ce Samedi… Le grand favori Mike HARTMANN (D – Husqvarna) semble débarrassé de son grand rival Tomas HOSTINSKY (SK – Husqvarna) qui ne participera vraisemblablement pas à cette finale. Mais attention tout de même aux Allemands Marcel TEUCHER (KTM) et Felix BRAEUR (KTM) qui ne sont pas loin d’HARTMANN au général et pourraient bien le priver de cette deuxième victoire.
Dans cette catégorie, le public local devrait être très bruyant étant donné qu’il n’y a pas moins de 10 pilotes Français présents dont Joffrey MARIN (Kawasaki), Loïc PEZZUTTI (Beta), Sébastien BOURNEIX (Kawasaki), Romain CORDIER (Beta), Anthony MARTINEZ (KTM), Julien BESOMBES (KTM), Gabin COLRAT (KTM), Florent ROUZIES (Husqvarna), Thibault MARTEAU (Husqvarna) et Adrien JACON (KTM)…

Source ABC Com

 

Infos Pratiques

-Albi (Préfecture du Tarn) ;
-Samedi 18 Mars ouverture des portes à partir de 16.30 ;
-Organisation : Moto Club Circuit d’Albi et ABC Communication ;
-Déroulement : 3 Finales pour la catégorie Prestige, 3 finales pour les Juniors et 2 finales pour les Europes
-Prix du billet : De 37€ (tarif enfant) à 49€;

Ecrire un commentaire