L’Espagne au rendez-vous

L'Espagne au rendez-vous


L’équipe d’Espagne, composée de Toni Bou, Adam Raga et Albert Cabestany, a remporté le Trial des Nations qui se disputait ce week-end à Isola 2000. C’est la 23ème victoire et la 13ème consécutive pour les espagnols, déception pour la France qui échoue au pied du podium.

Le Trial des Nations se disputait ce week-end à Isola 2000. Sur un tracé techniquement peu sélectif, l’équipe d’Espagne a une nouvelle fois survolé les débats avec au terme des 18 zones de l’épreuve, zéro point, soit un sans faute. Adam Raga, Toni Bou et Albert Cabestany décrochent ainsi la 23ème victoire et la 13ème consécutive pour l’Espagne sur le prestigieux rendez-vous annuel. Déception pour l’équipe de France « seulement » quatrième, Alexandre Ferrer, Loris Gubian et Benoît Bincaz espéraient renouveler leur performance de l’an passé, mais sur ces zones jugées techniquement faciles la moindre erreur coûte cher. Une première dans la zone 2 du premier tour, l’autre zone 3 du deuxième tour (5), au final la deuxième place s’envole et même le podium. Surprise avec le Japon (Fujinami/Ogawa/Kuroyama) qui devance d’un point la Grande-Bretagne et monte ainsi sur la deuxième marche.
 
Commentaires après course (communiqué FFM) 
 Alexis Landais (Directeur Technique National Adjoint, Di
recteur des Équipes de France)
« Le bilan est décevant dans la mesure où le travail a été fait en amont et durant l’ensemble de cette compétition. Cela s’est joué à pas grand-chose car c’était un trial peu sélectif au niveau technique. Il fallait faire peu d’erreurs. Malheureusement, nous en avons commis sur deux zones. Ces fautes nous coûtent le podium. C’est un sport qui est vite sanctionné. Il n’y a pas grand-chose à dire sur la prestation des pilotes qui a été de très haut niveau. Je suis très déçu pour les pilotes et le staff. Tout le monde a été très impliqué et ce à tous les niveaux.»
Benoit Dagnicourt (Entraîneur de l’Équipe de France Féminine)
« Nous avions fait un important travail de cohésion
pour préparer cette épreuve. L’entente était parfaite. Au final,
le résultat est un peu décevant dans la mesure où nous avions un objectif de podium. Nos efforts ne sont pas récompensés. On a été une équipe vraiment en réaction. A chaque fois, nous avons négligé deux zones en chaque début de tour. Il nous a manqué davantage de rigueur dans les zones faciles. Dans ces conditions, où toutes les Nations pouvaient jouer un podium final, il a été difficile de faire notre retard.»

Alexandre Ferrer (Sherco)
« Je suis un peu déçu du résultat. Nous voulions un meilleur classement final que cette 4ème place. Nous avons fait
deux erreurs dans les zones 2 et 3 que nous n’avons pas réussi à rattraper. Ça nous coûte notre place sur le podium. En tout cas, je tiens à remercier tout le staff de la Fédération, les suiveurs, les mécaniciens car ils nous ont mis dans des conditions vraiment parfaites pour cette compétition.»

Loris Gubian (Beta)
« La stratégie que nous avions définie en amont s’est bien déroulée. Malheureusement, nous avons commis deux erreurs que nous n’aurions pas dû faire sur un trial facile. Cette 4ème place est décevante. C’est dommage car dans ces conditions nous pouvions aller chercher les anglais et les japonais. Nous aurions pu rééditer notre performance de 2015. Dans l’ensemble il y a eu une très bonne cohésion entre tout le monde : l’encadrement FFM, les pilotes, les suiveurs… L’ambiance était géniale. On en redemande pour les années à venir.»
 
Résultats Trial des Nations 2016 – Isola 2000
1. Espagne, 0 pt ; 2. Japon, 7 pts ; 3. Grande-Bretagne, 8 pts ; 4. France, 14 pts ; 5. Italie, 21 pts ; 6. Norvège, 121 pts

 

L'Espagne au rendez-vous

L'Espagne au rendez-vous

L'Espagne au rendez-vous

L'Espagne au rendez-vous

L'Espagne au rendez-vous

Ecrire un commentaire